Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Il faut cultiver la dimension culturelle de la foi catholique

L'audience papale de ce jour était consacrée à St Dominique né vers 1170. Benoît XVI a encouragé pasteurs et fidèles d'aujourd'hui à suivre l'exemple dominicain

"en cultivant la dimension culturelle de la foi, afin que la beauté de la vérité chrétienne soit mieux perçue, et que la foi puisse être nourrie, renforcée, mais aussi défendue. En cette Année sacerdotale, j'invite les séminaristes et les prêtres à réévaluer l'aspect spirituel des études. La qualité du ministère sacerdotal dépend aussi de la générosité avec laquelle on s'applique à l'étude de la vérité révélée".

Partager cet article

3 commentaires

  1. En lisant la source VIS de l’audience papale, je me demande s’il ne peut pas y avoir un contre sens sur l’emploi du mot “culturelle” dans l’extrait cité ici.
    Quand on lit les quelques phrases qui précèdent, Benoit XVI y explique que Saint Dominique voulait que ses frères aient “une solide formation théologique, n’hésitant pas à les envoyer dans les universités…pour des études fondées sur l’Ecriture et le savoir théologique, dans le respect des interrogations de la raison”.
    La “culture” ne serait donc pas à prendre ici comme synonyme de “civilisation”, mais dans le sens “ensemble de connaissance” (comme dans l’expression “avoir de la culture”).
    Selon le sens de “dimension culturelle”, cet extrait peut vouloir dire deux choses complètement différentes.
    Il me semblait important de le signaler.
    [Pourtant cela me semble connu. Benoît XVI est celui qui insiste depuis des lustres sur l’alliance nécessaire entre la foi et la raison. MJ]

  2. Dimension “culturelle”, oui. Mais tout en veillant à ce que ne se produisent pas de désastreuses contaminations culturelles comme le ralliement en cours (non pas au fait de l’évolution qui est une évidence) mais au darwinisme idéologique magnifiant le pur hasard auquel le Créateur aurait abandonné intégralement sa création…
    Si j’en parle c’est que les deux principaux artisans de ce ralliement de nombreux catholiques sont, en France, les dominicains Jacques Arnoult et surtout Jean-Michel Maldamé (Très influent dans la nouvelle “Académie Catholique”.

  3. Sujet difficile, mais il est exact qu’il ne devrait y avoir de culture que catholique – son champ est déjà largement suffisant. Il faut bien reconnaître que toutes les autres formes de “culture” sont soit des entreprises commerciales, même bien déguisées, soit des entreprises de perversion.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services