Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / L'Eglise : L'Eglise en France

Il fait un don anonyme de 150 000€ pour rénover l’église de Chéniers

Il fait un don anonyme de 150 000€ pour rénover l’église de Chéniers

Il s’agit de l’église de l’Assomption de la Très Sainte-Vierge à Chéniers dans le Creuse :

Alléluia ! Un mystérieux (et richissime) donateur a fait une promesse de don à la commune de Chéniers, au nord de la Creuse. Il souhaite envoyer 150.000 euros pour rénover l’église du XIIe siècle. Cela pourrait donner un coup d’accélérateur au projet de restauration du clocher-porche, sur la table de la mairie depuis dix ans.

Méconnu en Creuse, ce clocher-porche est une rareté architecturale selon Jean-Michel De Forges, président de l’association des amis de l’église Notre-Dame-de l’Assomption de Chéniers. Il s’agit d’un clocher construit au-dessus de l’ancien porche de l’église, “l’abbatiale de Chambon-sur-Voueize a aussi un clocher similaire mais sinon je ne crois pas qu’on en connaisse beaucoup en Creuse !” Le porche a été muré en 1904, “l’idée est donc de reconstituer ce qui existait au XIIIe siècle”.

La promesse de don est une “sacrée surprise”, selon lui. En janvier, la mairie a désigné un architecte chargé de mener des études préliminaires avant les travaux. Pour l’instant, aucun planning ni budget n’est arrêté. Le dossier avance doucement, explique Jean-Michel De Forges, “cela va se passer dans le cadre d’un mécénat populaire avec le soutien de la Fondation du patrimoine”.

N’oublions pas que, depuis 1905, c’est l’Etat qui doit entretenir les lieux de culte confisqués à l’Eglise catholique. Merci à ce généreux donateur qui pallie ainsi la carence de l’Etat !

L’église comprend un chevet plat du 12e siècle, un choeur de la même époque postérieurement voûté en berceau brisé. La nef était jadis voûtée en berceau, mais l’écartement des murs l’a faite écroulée. Cette voûte a été remplacée par une charpente du 14e siècle. Une tribune construite au 17e siècle occupe la dernière travée de la nef et livre passage au porche. Le clocher-porche du 14e siècle est ouvert sur trois côtés par trois larges portails ayant, sur chaque faces intérieures et extérieures, six rangées de colonnes à chapiteaux ornés de têtes et de crochets. Au nord de l’église se trouve un portail polylobé de la fin du 12e siècle, du type des portails corréziens.

Partager cet article

7 commentaires

  1. L’église que vous avez mise en photo pour illustrer l’article ne comporte pas de clocher-porche.

    Contrairement à celle de Chéniers :
    https://maps.app.goo.gl/3dBhz2utXS9wv3y77

  2. Si la donation est confirmée, cela me fera penser à la Collégiale Notre Dame de Mantes-la-Jolie : parallèlement au chantier gigantesque de reconstruction du Grand orgue Merklin, un généreux donateur a offert un orgue de chœur magnifique avec console déportée et mobile.
    C’est heureux de voir qu’il existe encore de belles personnes capables de gestes où la main gauche ignore ce que donne la main droite.
    Comme le publicain de l’Évangile, ils restent au fond du temple…

  3. S’il est anonyme, comment peut-on déclarer qu’il serait “richissime” ???

  4. Bonjour,
    Merci de cette nouvelle …. c’est un très beau geste !
    Mais , pour y avoir traîné mes guêtres à pied, à cheval, ou en moto…. votre photo ne représente pas l’église de Chéniers.
    Sont monument aux morts est bien plus pittoresque avec un poilu sur le faîte.

  5. “l’a faite écroulée” Vraiment???

Publier une réponse