Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Il est permis d’étudier la Bible à l’école publique

Il est permis d’étudier la Bible à l’école publique

De Francis Bergeron dans Présent :

Le 3 février 2017, un instituteur nommé Matthieu Faucher, qui enseignait dans la minuscule commune de Malicornay, à quelques kilomètres d’Argenton-sur-Creuse (Indre), était suspendu pour « prosélytisme » religieux, puis sanctionné quelques mois plus tard.

De quoi était accusé le jeune enseignant ? Dans le cadre du programme scolaire normal, qui comportait un volet « mythes et légendes », il avait fait étudier à ses élèves plusieurs textes extraits de la Bible. Pour faire du prosélytisme chrétien ? Même pas. « A l’heure actuelle, il est très difficile d’expliquer le baptême de Clovis, les cathédrales ou de faire lire Victor Hugo, parce que les enfants n’ont plus de repères biblico-chrétiens. En tant qu’enseignant, ça me pose problème », a expliqué l’instituteur à ses juges.

Car, pour ce « crime », Matthieu Faucher est donc passé devant des commissions de l’Education nationale, qui l’ont sanctionné, muté, et ont inscrit une faute professionnelle grave à son dossier. Précisons que Matthieu Faucher n’est ni pratiquant, ni même croyant, agnostique tout au plus. Imaginons un instant qu’il ait été vu allant à la messe « avec un gros livre », comme au temps des persécutions religieuses, nul doute qu’il aurait été immédiatement renvoyé, avec interdiction d’enseigner à vie. Comme ce professeur de droit de Montpellier qui avait voulu s’opposer à des black blocs occupant sa faculté.

Apparemment la définition du prosélytisme s’étend désormais jusqu’à l’exposé du fait religieux, du moins lorsqu’il s’agit du christianisme. C’est une définition nouvelle du mot prosélytisme, et même un contresens, indigne de l’Education nationale. Si le fait religieux est interdit d’enseignement, interdit de citation, il devient en effet impossible de parler à l’école de Chateaubriand, de Pascal, ni de comprendre le Victor Hugo de La Légende des siècles ou le Voltaire de La Henriade et autres textes antireligieux, ni d’écouter ou chanter Bach, Fauré ou Mozart en classe.

Avec courage, et appuyé par le syndicat CFE-CGC, Matthieu Faucher a refusé la sanction, et a saisi le tribunal administratif. Il vient d’obtenir sa réintégration, le tribunal ayant estimé que cette sanction était « disproportionnée ». Mais Matthieu Faucher estime que son honneur n’est pas lavé pour autant. Il entend que toute référence à une faute quelconque soit retirée de son dossier. […]

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. C’est comme l’affaire des fichiers concernant les officiers en 1905.
    Les mêmes “francs”-maçons, (plutôt traîtres) sont toujours aux manettes.
    Le communisme est tombé : pourquoi pas eux ?

  2. Mais avec les “francs”-macs de la (Dés)Éducation (Anti)Nationale, au contraire de la Bible, le coran passe !…

  3. heureusement que les gens de la rééducation bolchevik parlent de tolérance

  4. Est-ce aussi du prosélytisme que d’etudi La mythologie grecque pour comprendre les classiques ?

  5. j’ai souvenir que dans un petit collège rural de l’aveyron, dans les années 1970, un professeur de français avait choisi, à paques, un texte du manuel concernant les pénitents du roussillon! le père d’un élève, instituteur avait alors protesté auprès du principal.
    voila qu’aujourd’hui le tabou est sanctionné ! on a le droit de tout dire, tout faire , sauf si c’est contraire à la doxa des bienpensants! drole de pays !

  6. Il est en effet permis d’étudier la Bible à l’école publique, mais on ne l’étudie JAMAIS !
    En revanche, le Coran, lui, est étudié couramment dans les écoles …….
    Pauvre Fille ainée de l’Église !!!…….

  7. Il finira par devenir croyant grâce à la dictature republicaine.

  8. Comme le titre d’un des livres du cardinal Robert Sarah : Le soir approche et déjà le jour baisse. NSJC ne disait-Il pas : “Tant qu’il fait jour, il nous faut travailler aux oeuvres de celui qui m’a envoyé; la nuit vient, où nul ne peut travailler.” (Jn 9,4 -BdJ).

    Le froid, l’obscurité et l’hostilité de la nuit arrivent sur nous à grands pas ! Sommes-nous prêts ?

    • excellent commentaire et chacun doit se poser la question, “est-ce que je prie suffisamment pour lutter contre ces ténèbres et tenir comme Marie debout au pied de la Croix” ?

  9. Et pour aller dans le sens des commentaires de Christus Rex et de Baumier, rappelons nous que le NT nous interpelle également : “Ne cachez pas votre lampe sous le boisseau, mais mettez-là sur un meuble élevé afin qu’elle éclaire tout le monde”… et aussi “Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi salera t-on ?”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services