Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

“Il est beau d’être une personne âgée !”

Ce matin, le Saint-Père a visité à Rome la maison-famille "Vivent les personnes âgées" de la communauté Sant'Egidio, et dans son discours aux résidents traduit par benoît-et-moi, il leur a dit être venu

E"comme Evêque de Rome, mais aussi comme personne âgée rendant visite à d'autres du même âge. Il est superflu de dire que je connais bien la difficulté, les problèmes et les limites de cet âge. Difficultés qui pour beaucoup sont aggravées par la crise économique".

"[A] un certain âge, il arrive que l'on se retourne vers le passé, en regrettant sa jeunesse, du temps où l'on profitait de forces fraîches, où l'on faisait des projets pour l'avenir. C'est ainsi que parfois le regard se voile de tristesse, considérant cette phase de la vie comme le temps du déclin. Ce matin, en m'adressant à toutes les personnes âgées, conscient des difficultés que comporte notre âge, je voudrais vous dire avec une conviction profonde: il est beau d'être une personne âgée! Il faut, à tout âge, savoir découvrir la présence et la bénédiction du Seigneur et les richesses qu'il contient. Il ne faut jamais se laisser emprisonner par la tristesse! Nous avons reçu le don d'une longue vie. Il est beau de vivre à notre âge aussi, malgré nos petits ennuis de santé et nos limites. Que nos visages reflètent toujours la joie de nous sentir aimés de Dieu, jamais la tristesse!"

Le Pape a souligné que dans la Bible

"la longévité est considérée comme une bénédiction de Dieu; aujourd'hui cette bénédiction s'est répandue et doit être vue comme un don que nous devons apprécier et valoriser. Et pourtant souvent la société, dominée par une logique d'efficacité et de profit, ne l'accueille pas ainsi; elle la repousse même, considérant les personnes âgées comme improductives, inutiles […] La qualité d'une société, d'une civilisation même, se juge aussi d'après la façon dont sont traitées les personnes âgées et de la place qui leur est réservée dans la vie commune. Celui qui fait de la place aux personnes âgées, fait de la place à la vie!".

"On ne peut avoir une vraie croissance humaine et une éducation sans un contact fécond avec les personnes âgées, car leur existence est comme un livre ouvert dans lequel les jeunes générations peuvent trouver de précieuses indications pour le chemin de leur vie… A notre âge, nous avons souvent besoin de l'aide des autres; et cela est aussi vrai pour le Pape… Je voudrais vous inviter à voir aussi en cela un don du Seigneur, parce que c'est une grâce d'être soutenus et accompagnés, de sentir l'affection des autres! Et cela est important dans toutes les phases de la vie: personne ne peut vivre seul et sans aide. L'être humain est relationnel…Ne vous découragez jamais: vous êtes une richesse pour la société, même dans la souffrance et la maladie. Et cette phase de la vie est un don aussi pour approfondir notre rapport avec Dieu. […]"

Partager cet article

1 commentaire

  1. Dommage que certains de nos gouvernants ne puissent lire ces lignes….ca lur éviteraitde rabacher que les personnes agées,surtout dans la souffrance et la maladie, cela coute cher et, loin d’etre une richesse, c’est un charge pour la jeunesse triomphante ! A dégager, quoi !
    [Vous pouvez leur envoyer ces lignes. MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services