Il avait réclamé l’asile politique. Il mérite l’asile

Ces gens se réfugient chez nous et se comportent comme des voyous :

"L’“artiste” russe Piotr Pavlenski, réputé pour engagement anti-Poutine, a été arrêté après avoir mis le feu au bâtiment de la Banque de France, à Paris, dans la nuit de dimanche à lundi 16 octobre, rapporte le Huffington Post. Ce réfugié politique bénéficie de l'asile politique depuis mai 2017. Piotr Pavlenski a été interpellé avec sa compagne Oksana Chaliguin, et tous les deux ont été placés en garde à vue pour “dégradation par incendie”, selon la préfecture de police."

Piotr Pavlenski était poursuivi en Russie pour agression sexuelle… En Russie il était connu pour s’être cousu les lèvres pendant le procès des Pussy Riot, s’être mis nu dans des barbelés devant l’assemblée de Saint-Pétersbourg, et s’être cloué les testicules sur la place Rouge.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture, et qui vient d’être élue directrice générale de l’Unesco, avait tweeté avec la faute de conjugaison :

AJe crois que le secret ne va pas pouvoir être gardé encore longtemps : la France est devenue un asile d'aliénés.

Laisser un commentaire