Il avait coupé le micro d’une élue, portant une croix, au nom de la laïcité

ALeqM5hv1SS_Y5MW23Si9PJh-Vw3v_Q5dQ Pour avoir refusé la parole à une élue MNR en 2006, Patricia Vayssière, parce qu'elle portait une croix de manière "ostensible" au nom de la défense de la laïcité, l'ex-maire de Montreuil Jean.jpgerre Brard (app-PCF) a comparu hier devant le tribunal correctionnel de Bobigny où un stage de citoyenneté a été requis contre lui.

Lors de la séance du conseil municipal du 8 novembre 2006 consacrée au budget de la ville, Patricia Vayssière n'avait pas pu s'exprimer. Jean¨Pierre Brard lui avait coupé le micro en justifinant cet acte ainsi :

"Je prierai Mme Vayssière de faire disparaître toute forme d'exhitionnisme religieux provocateur, qui est une violation de la laïcité"

"Je porte toujours une croix pour montrer mon attachement à la civilisation chrétienne", a-t-elle dit au tribunal en ajoutant que c'était la première fois que M. Brard lui en faisait le reproche publiquement, "un prétexte pour m'enlever la parole dans un but politique".

Jugement le 18 décembre…

Philippe Carhon

2 réflexions au sujet de « Il avait coupé le micro d’une élue, portant une croix, au nom de la laïcité »

  1. o Rei Sebastiao

    aRappelons que Monsieur Brard a été un pourfendeur zélé des sectes, la secte communiste étant la seule admise
    Pour lui, la religion catholique est-elle une secte aussi?
    Il a laissé Montreuil en état de faillite,toutes les sociétés s’étant enfuies
    en raison de la taxe professionnelle énorme
    Son frère gère-t-il toujours les HLM de la ville?

Laisser un commentaire