Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Il a commis un meurtre en “interrompant” des grossesses

Lu ici :

"Un procureur américain a estimé, jeudi 9 mai, qu'Ariel Castro, inculpé pour la séquestration et le viol de trois jeunes femmes pendant dix ans dans l'Ohio, avait commis un meurtre en interrompant des grossesses, et pourrait à ce titre encourir la peine de mort. "Le comté va requérir des charges pour chaque acte d'agression sexuelle et de tentative de meurtre, et pour chaque acte de meurtre aggravé qu'il a commis en interrompant des grossesses", a déclaré Timothy McGinty, le procureur du comté de Cuyahoga, dont fait partie Cleveland où ont eu lieu les faits. Les autorités n'avaient pas confirmé jusqu'à présent les informations de presse selon lesquelles Ariel Castro aurait contraint les jeunes femmes qu'il détenait captives à avorter."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il faudrait mesurer le QI d’Ariel Castro.

  2. Je pense qu il ne faut pas faire trop de bruit autour de cette nouvelle de manière à ne pas réveiller le Diable. Laissons la condamnation se faire et ruons dans les brancards ensuite….

  3. Ah. Justement, je me faisais la réflexion ce matin : “Mais ? Je croyais que l’embryon n’était qu’un tas de cellules !?”.

  4. Le Q.I. n’a rien à voir avec la perversion. Sade avait probablement un Q.I. élevé.

  5. On peut se réjouir de ce que ce procureur américain compte comme meurtre l’assassinat d’enfants innocents dans le ventre de leur mère. Peut-être que la Haute Cour pourrait en prendre note et faire interdire les 3000 avortements quotidiens sur le territoire américain (un toutes les 20 secondes).

  6. L’avortement reconnu comme meurtre va ébranler la framaçonnerie.
    Ce procureur Américain mérite la Légion d’Honneur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services