Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement / France : Politique en France

Idéologie climato-débile à la solde des pétro-monarchies ?

Stupidité ou soumission aux pays producteurs de pétrole ?

"Le gouvernement va présenter mercredi un projet de loi pour interdire à terme la production d’hydrocarbures en France : il va interdire toute nouvelle concession et tout renouvellement de concession. Une mesure strictement idéologique et démagogique, que ces crétins d’écolos applaudissent alors qu’elle est évidemment anti-écologique. Bien sûr le gouvernement français prend cette décision pour donner l’exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique…

Mais, comme le souligne Francis Duseux, président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP), ce texte « n’aura aucun impact sur la consommation de pétrole et conduira à augmenter les émissions de gaz à effet de serre puisque ce qu’on ne produit pas en France, il faudra l’importer »… La France a produit 815.000 tonnes de pétrole l’an dernier, soit environ 1% de sa consommation.

Ce qui est le plus pernicieux est que cette loi interdit les recherches sur tout le territoire français, donc aussi outre-mer : on se prive volontairement d’éventuelles sources d’énergie qu’on n’aurait pas à importer. On pense notamment à la Guyane : des gisements importants viennent d’être découverts juste à côté, en Guyana."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. Les écologistes idéologiques, les plus nombreux, ne sont que des boulets qui ne s’entendent à enfoncer encore un peu plus notre pays !
    Je suis certain que ces mouvements “écolos” ne sont que des éxécutants d’intérêts financiers et étatiques extérieurs à la France, et il est pénible de voir que nos “zélites” s’empressent de satisfaire ces intérêts extérieurs !

  2. Pas du tout d’accord avec cet article.
    Les hydrocarbures, quoiqu’en pense le rédacteur de ce texte “tout en nuances”, ne sont pas l’avenir.
    Faire pousser des derricks au milieu de nos campagnes ou en Guyane est tout aussi inepte que la multiplication des éoliennes ces dernieres années.
    Il faut vivre avec son temps et travailler sur les batteries électriques et le stockage de l’électricité.

  3. Le ” hoax” du pétrole combustible fossile :
    https://www.youtube.com/watch?v=vBk0EARky9c

  4. @Gégé peut-être, mais je suppose pour ma part que l’auteur est aussi agacé que je le suis par les “écolo” qui fleurissent partout parmi nos amis et familles depuis que c’est à la mode, en vrac, d’avoir son compost, de consommer local, de pratiquer le zéro déchet, de chercher les économies d’énergie et de croire dur comme fer qu’il n’y aura plus aucun poisson dans les rivières dans 20 ans et que c’est donc pourquoi il faut arrêter d’en manger.
    Tout cela ayant peut-être une part de bonté et de vérité, mais étant asséné de façon tellement désagréable et véritablement totalitaire qu’on finit par s’énerver…
    Les gens viennent chez vous, font des critiques sur l’absence de compost, fouillent dans votre assiette pour manger vos peaux de fruits, leurs enfants hurlent quand il y a de la viande dans un plat, vous sortent chiffre sur chiffre pour s’opposer à votre amour des beaux paysages, lancent des affirmations sur les énergies sans laisser la place à une éventuelle discussion, STOP STOP STOP. Retour à la courtoisie, retour à l’homme avant l’animal, retour à la pensée scientifique qui n’assène rien mais qui interroge, merci.
    ça fait peur de voir des gens que vous appréciez soudain, sur ce sujet, devenir complètement totalitaires et imperméables à l’écoute.

  5. Il est tout de même dommage de ne pas être capable de donner son avis sur une décision (bonne ou mauvaise) sans insulter son opposant(“débile”, “crétins d’écolos”). Il est amusant de constater que les écolo sont plus souvent insultés sur ce site que les dictateurs tyranniques ou génocidaires…
    Il est certain en effet, qu’importer 1% de pétrole en plus va provoquer une augmentation énorme de gaz a effet de serre, (au plus 1%), pour des climato-septique, cela doit vous faire froid dans le dos…
    A côté, se dire qu’en termes d’avantages, on a la préservation de la nature (quoi de mieux pour une forêt qu’un beau derrick). Ah mais non, pardon, les seules créations de votre Dieu (sans aucune insulte ni pour Lui, ni pour vous) qui doivent être protégées, ce sont les hommes et leur train de vie, pas les forêts ou les animaux.

  6. On peut aussi se dire que grâce à cette interdiction, quand les petro-monarchie auront épuisées leurs reserves, les notres seront toujours intactes et prêtes à être utilize si dans ces temps (proches ou lointains) les energies fossiles sont encore nécessaires.
    Et entre temps on aura pu profiter de nos beaux paysages.

  7. Comme les gisements ne connaissent pas les frontières, on se fera pomper nos ressources par nos voisins.

  8. Gégé travailler sur le stockage de l’électricité, ça se fait depuis des décennies, avec le résultat que l’on sait. J’y ai travaillé dans les années 60 sur un projet solaire en Arizona. C’est presque comme si on voulait stocker du vent! En attendant que l’on y parvienne, qu’est-ce qu’on fait? Il n’y a pas de solutions miraculeuses, faisons au mieux avec ce que l’on a en évitant tout dogmatisme mais en poursuivant les recherches par exemple ITER.

  9. Personnellement une dizaine de derricks dans la forêt landaise, me choqueraient moins que les milliers d’éoliennes implantées au beau milieu de nos terres arables (qui polluent le paysage et le silence aux alentours, et hachent menu, oiseaux et chauves-souris!).
    L’écologie est nécessaire, mais l’écolâtrie “sacrificielle”, est à la fois: un instrument de déconstruction de l’Occident, une idéologie, voire, une religion païenne de substitution, un élément parasite ad-hoc de la hiérarchie des valeurs et des urgences. (Et de plus en plus de catholiques se laissent prendre à cet attrape nilgaut (l’exemple vient de haut…)

  10. Tout ce qui permet d’accroître la dette de la France, donc de l’inféoder, voilà ce à quoi il travaille tout simplement.
    Mise en esclavage par la dette, par le climat, par les radars.
    Il serait temps de relire la Fontaine, au moment ou le loup, voit la marque sur le coup du chien.

  11. Je traduis: sur le cou du chien…..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services