Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Identité : la promesse non tenue de Nicolas Sarkozy

D'Ivan Rioufol :

Z "Nicolas Sarkozy s'est fait élire, en 2007, en défendant l'identité française […] et en stigmatisant l'idéologie de la repentance et ses auto-flagellations. Or, depuis, sa politique contredit ces principes. Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l'Egalité des chances, ne cesse de dénoncer "la réalité des discriminations dans notre pays" (Les Echos, ce lundi) et laisse entendre que la France serait un pays d'apartheid, donc raciste. Pour sa part, le gouvernement vient de supprimer les épreuves de culture générale classique dans 180 concours pour le recrutement des fonctionnaires. Sabeg demande, également, de "pondérer différemment" la culture générale et le français dans les concours aux grandes écoles.

Alors que le président se défend de vouloir favoriser le communautarisme, il laisse bel et bien se développer une politique qui tend à accélérer les repliements identitaires. Comment, en effet, inciter les jeunes des banlieues à adhérer aux règles, aux codes et aux lois quand un discours, parrainé par le chef de l'Etat, leur explique qu'ils ne sont en rien responsables de leur condition ? Et comment consolider la cohésion nationale si la culture générale et la langue sont désormais considérées comme des obstacles à la promotion des minorités ? La culpabilisation de la République et son renoncement à défendre son âme font de la France une cible pour ceux qui la méprisent. Les islamistes des cités, dont personne ne vient contester leurs discriminations vis-à-vis des femmes, ne peuvent qu'être satisfaits de tant de docilités."

MJ

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. C’est un bon début : on culpabilise la république. A quand un appel à la monarchie ?

  2. C’est étrange : il y aurait donc des promesses non tenues ? Je n’y crois pas !!!!

  3. Complètement délirant : déja que la France est un pays ou les maths sont à outrance utilisées pour sélectionner, alors si on retire les épreuves de culture générale des concours des grandes écoles on va se retrouver avec des matheux des matheux et encore des matheux. Ca donne qu’une envie, quitter ce pays.

  4. Il ne nous manquait plus que ce Sabeg raçiste !Si la France est si mauvaise , pourquoi viennent-ils chez nous ? il n’y a jamais eu de tels problèmes avec les Espagnols , Italiens , portugais , polonais , etc… sauf avec les pays du maghreb ! On ne les retiens pas !

  5. je trouve que cela est tout à fait sensé… un pays d’ânes dirigés par des ânes!
    on a baissé le niveau du bac et gratifié de bourses les élèves qui passent le brevet (de 800€ pour les mention TB (16 de moyenne)!! et on est en déficit!!)
    baisser le niveau des concours me semble dans la logique des choses.

  6. Discriminons donc

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services