Bannière Salon Beige

Partager cet article

I-Média – Notre-Dame : l’enquête patine, les médias enfument

Médias : Désinformation / Vidéos

L’image de la semaine

Des inscriptions considérées comme islamophobes ont été taguées sur les murs d’un centre culturel musulman à Rennes. L’émoi politico-médiatique qui a suivi a été impressionnant.

Notre-Dame : l’enquête patine, les médias enfument

Deux ans jour pour jour après le terrible drame de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’enquête semble au point mort. Les médias, comme le gouvernement, avaient très vite écarté l’hypothèse d’un acte criminel. Un empressement étrange.

Revue de presse

Le scandale autour du fils de Joe Biden s’intensifie

Hunter Biden, le fils de l’actuel président des États-Unis, est au cœur d’un scandale politico-financier qui a été soigneusement caché par les médias américains et français durant la campagne présidentielle.

 

Partager cet article

4 commentaires

  1. Bien sur que les merdias enfument. Le gouvernement ne patine pas, il cache la vérité du bois de 1000 ans ne s’enflamme pas comme une allumette, il faut l’aider et à la vitesse où le feu a pris c’est certain qu’il a été aidé par qui? saura-t-on la vérité un jour? avec la clique de menteurs au pouvoir on n’est pas sorti de l’auberge

  2. Le véritable pouvoir est finalement aux mains des merdias. Sans eux, les politiques et ceux qui, au-dessus d’eux, tirent les ficelles, ne pourraient enfumer tout le monde. Il faut la participation active et répétitive des journaux, qui sans cesse nous font entrer par tous les pores et ce jusqu’à plus soif, la doxa gouvernementale. A la fin, le pays finit par accepter que leurs mensonges soient vérités et que ce que notre bon sens nous dit soit une erreur.
    Cela vaut pour l’incendie de la cathédrale de Notre Dame, comme pour tout le reste.
    La seule formule pour ne pas tomber dans leurs pièges est de s’obliger à croire, systématiquement, le contraire de ce qu’ils disent car ces gens-là ne veulent ni notre bien ni celui de la France. De plus, si le peuple avait quelque velléité de révolte la première chose qu’il aurait à faire serait de s’emparer des rênes de la télévision pour qu’enfin la vérité. soit rétablie.

  3. La plupart des experts sérieux et objectifs sont d’accords pour dire qu’un mégot ne met pas le feu à des poutres de 800 ans. Pareillement pour un court-circuit …. là même où il n’y a pas de câbles majeurs. Des tests ont été fait. Il faut un accélérateur de feu. Autrement dit l’incendie a été “volontaire”. Il est douteux de croire qu’il s’agit d’un acte délirant d’un paroissien. On arrive au nœud de la question : Et si ce n’est pas un paroissien ? Bonne question. Les enquêteurs ne veulent surtout pas découvrir un coupable qui ne soit pas français ni chrétien. Alors c’est le silence, ” Circulez, il n’y a rien à voir”. Et les enquêteurs ne vont surtout pas “découvrir” le coupable, même s’ils le connaissent.

  4. La vérité finit toujours par apparaître. Mais parfois longtemps après…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]