Bannière Salon Beige

Partager cet article

I-Média – Chloroquine : ce que cache l’hystérie médiatique

Médias : Désinformation / Vidéos

Partager cet article

6 commentaires

  1. Si vous tapez Sapan Desai sur google vous avez un you tube de ce médecin de Chicago, cooauteur avec deux autres de l’étude Lancet sur la chloroquine. Il est interviewé en anglais par une femme enturbannée. Le nom de Trump y revient à de multiples reprises. Trump, cible principale. Raoult, victime collatérale, comme dit Le Gallou. C’est beau la médecine quand c’est fait par des gens honnêtes et désintéressés n’ayant en vue que le bien commun.

  2. Le CV de Mandeep Mehra, cardiologue indo-américain, chef de l’étude Lancet, n’est pas mal non plus. Plus inféodé à Big Pharma que lui, tu meurs.

  3. La bande des quatre coauteurs de l’étude fantoche du Lancet :
    1) Mandeep Mehra : anime des conférences pour Gilead, producteur de l’infortuné Remdesivir qui peine à prouver son efficacité contre le coronavirus malgré des investissements colossaux, face à l’hydroxychloroquine, pauvre petit médicament minable, inventé il y a 70 ans. Mehra dirige le centre de cardiologie de l’hôpital de Brigham (à Boston), qui a testé le Remdesivir à grand renfort de publicité. Voilà donc un médecin qui travaille main dans la main avec Gilead, rival des remèdes de Raoult, qui produit une étude pour dire que Raoult est un charlatan…
    2) Sapan Desai : est à la tête d’une entreprise de santé appelée Surgisphere, qui produit des tests pour dépister le coronavirus
    3) Frank Ruschitzka : le centre de cardiologie de Zurich, où il opère, a testé, en 2010 le Darusentan, produit par Gilead. Cette collaboration ne s’est pas arrêtée là. Gilead semble être un financier régulier de l’université de Zurich, comme l’indique un article scientifique de 2019 sur le SIDA, publié dans la prestigieuse revue Nature
    4) Amit Patel : peu connu praticien de Nashville, il vient de signer une étude sur l’efficacité d’un médicament produit par Merck, l’Ivermectine, dans la lutte contre le coronavirus. ”

    (Extraits de l’article d’Éric Verhaeghe, Enarque, ancien Président de l’APEC, dans le Courrier des Stratèges)

  4. En complément de ce qu’écrit Marcos, il est très intéressant de voir comment a été financée cette étude et par qui.
    Voir https://www.youtube.com/watch?v=KRE6K9QPRpo surtout à partir de 31′ 40″.
    Tout ceci n’est pas suffisamment connu …

  5. Les deux vingt heures ont mis en première édition de leur journal : “le danger de la chloroquine” , il y a donc eu certainement une instruction venant de quelque part.
    Comme il y a dû avoir eu une instruction de donnée quand l’incendie de Notre Dame s’est déclaré .
    Pourquoi je dis cela ? Je me rappelles ce soir là je me disais en moi même “Comment Macron va t-il réussir à se dépêtrer du débat bidon qui a eu lieu partout pendant 3 mois suite à la crise des Gilets Jaunes”. Au même moment je vois sur l’écran de Tv que l’incendie s’était déclaré avec le défilement du texte “Il s’agit d’un accident”.
    J’ai réagi alors en me disant que c’était un coup monté et qu’il y avait eu instruction donnée aux médias classiques de donner cette version.

    Aujourd’hui je m’étonne encore , qu’aucun média ou journaliste n’est posé à l’époque , la question si évidente dans un tel cas , si c’est un accident quelqu’un doit bien en connaitre la cause , sinon pourquoi affirmer une telle chose si on n’en connait pas la raison ? Mais non untel a sorti qu’il s’agissait d’un chalumeau non éteint , l’autre un mégot de cigarette , des hypothèses toutes aussi absurdes .

    Mais de savoir pourquoi il a été annoncé que c’était un accident alors que le feu venait de démarrer ; sans connaitre l’identité de celui qui l’a affirmé et qui donc devrait en connaitre sa cause , rien à ce sujet n’a été avancé et personne n”a mis en doute la version , alors que dans tous les cas , quand il s’agit d’un accident automatiquement on est en mesure de pouvoir expliquer comment cela s’est passé , sinon on se borne à déclarer ‘Attendons les résultats de l’enquête”.

    Il y aurait donc une fâcheuse manie des gouvernants à vouloir falsifier l’information en contrôlant les rédactions des médias . Mais cela a toujours bien sûr existé , mais avant “on cachait” maintenant “on truque” . Heureusement qu’avec internet tout ce beau petit monde va finir par devoir rendre des comptes au peuple . Le citoyen va pouvoir grâce à l’image du smartphone et à la diffusion sur les réseaux sociaux , obtenir le droit à la vérité , voyons comment le peuple noir américain réagit maintenant face à la pression policière . C’était inimaginable il y a vingt ans , Dieu sait s’il y a eu des émeutes raciales dans ce pays avec Angela Davis et d’autres , mais la répression a toujours eu le dessus parce qu’il n’y avait pas la possibilité de retransmettre au monde entier , les méfaits de la police .

    Il faudra quand même que les français mettent sur la table un jour , le sujet du traitement de l’information sur l’incendie de ND de Paris et aussi celui du traitement médical recommandé par beaucoup de médecins , la chloroquine et la volonté du gouvernement d’interdire complètement son utilisation.

  6. @aplanos : très intéressant. Plus haut, JM nous donne une vidéo France-Soir sur Surgisphère du Dr Sapan Desai qui a fait l’étude Lancet. En fait, il s’agit de quatre ou cinq gugusses qui auraient mené cette étude de 50 millions de dollars sur 85000 personnes. Société bidon, qui passe son temps à se dissoudre et à se reconstituer depuis 2007, et qui a une foultitude d’adresses mais pas de comptabilité sérieuse. Pour résumer, les philanthropes mondialistes Bill et Melinda Gates donnent à sucer un bout d’algue aux deux mollusques à marée basse : Mehra, le propriétaire de clinique en faillite, et Desai, le spécialiste d’études fantoches dont le centre est partout et la circonférence nulle part. Ni l’un ni l’autre ne sont épidémiologistes et leur réputation de médecins est exécrable. Les deux autres de la bande des quatre ne sont là apparemment que pour faire nombre et diversion. Qu’est-ce que c’est 50 briques pour Bill et Melinda? Que dalle! Si Mandeep et Sapan vont en prison, leur feront-ils porter des oranges? Rien n’est moins sûr…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services