Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Hystérie écologiste : Une étudiante se stérilise à 21 ans

Hystérie écologiste : Une étudiante se stérilise à 21 ans

Lu dans Valeurs Actuelles cette histoire symptomatique de la culture de mort :

«Je ne souhaite pas créer d’enfant supplémentaire sur cette Terre, il y en a déjà suffisamment. » À 21 ans, Camille décide de se faire stériliser. Dans une vidéo sur le site Web Loopsider, la jeune femme justifie son acte. Elle se veut un exemple pour sa génération, considérant qu’elle participerait ainsi à la protection de la planète et que beaucoup d’enfants sont malheureux. Une vision de la vie désespérante qui a défrayé la chronique et attristé bon nombre d’internautes. Heureusement.

Sa conviction est hallucinante. Vient alors cette question : mais où donc s’arrêtera le délire de l’écologie hystérique ? Ne pas vouloir d’enfant est un choix personnel respectable, mais mutiler son corps définitivement est le signe d’un égarement total. À trop vouloir défendre la nature, la biodiversité et l’environnement, le militantisme écologique extrémiste a oublié de s’intéresser à ce qui en est le cœur : l’homme.

Déjà en 2019, l’entrepreneur et écrivain Laurent Alexandre mettait en avant les dérives de l’idéologie écolo pour le Figaro. Déjà à l’époque, certains savants fous appelaient à limiter les naissances d’enfants occidentaux : « Ne pas faire d’enfant supplémentaire, c’est le premier geste écologique. Les pays riches sont les premiers à devoir décroître démographiquement et la limitation des naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes », affirmait Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement de Lionel Jospin, dans lObs le 3 janvier 2019.

Si certains pensent qu’avec Camille, l’idéologie écolo destructrice a touché le fond, cette frénésie arrive toujours à nous surprendre. À quand l’organisation d’homicides pour libérer de l’espace et préserver l’oxygène ?

L’organisation de ces homicides existe déjà : cela s’appelle l’avortement (et bientôt l’euthanasie).

Partager cet article

21 commentaires

  1. Qu’elle aille au bout de son raisonnement ! Qu’elle se suicide ! Elle est certainement l’enfant de quelqu’un !

    • Je ne souhaite pas qu’elle le fasse. Je crains cependant qu’elle ne commette cet acte irréparable un jour ou l’autre, bien plus tard dans sa vie…

      Ce sera la faute de ces idéologue sataniques et pervers qui lui auront mis ce genre d’idées dans la tête et qu’on appelle les verts. Décidemment, à part dans la nature, c’est une couleur qu’on n’admire plus à notre époque et à laquelle on essaye d’échapper la plupart du temps.

      C’est un peu comme le magnifique arc-en-ciel. Plus c’est sale, plus ils essayent de récupérer ce qui est beau car ils savent que cette beauté, ils ne l’ont pas dans le cœur … pour le moment. Ce qui est beau dans l’homme, c’est qu’il peut changer et échapper aux modes horribles de son temps.

      Tant qu’il y a l’espérance qui peut les toucher sans qu’ils s’y attendent, l’histoire de ces pauvres gens manipulés par des modes peut bien se terminer. C’est souvent le Christianisme qui peut amener cela quelle que soit la signification du vert.

    • Comment peut-on dire ça en tant que catholique, même pour rire ou provoquer…
      Prions pour elle point.

  2. A-t-on fait remarquer à cette jeune personne que la logique veut qu’elle se préoccupe sérieusement de mettre de l’argent de côté si elle veut garder un minimum de revenus pour ses vieux jours? Il serait totalement illogique qu’elle compte bénéficier d’une pension de retraite dans un système par répartition (c’est-à-dire payée par les enfants des autres).

  3. Au moins elle ne tuera pas ses enfants…

  4. Dans les années 80, Maman avait fondé sur Lyon une association pour aider les jeunes femmes célibataires ou mariées, qui attendaient un bébé, avec de graves difficultés matérielles et morales.
    Préalablement aux élections législatives de 1986, elle avait adressé à tous les candidats de notre circonscription un questionnaire sur les mesures d’accueil de l’enfant, en particulier pour les familles attendant leur 3ème enfant.
    Près de 35 ans plus tard, je me rappelle encore la réponse du candidat écologiste. Il avait déclaré, par écrit, que vouloir un 3ème enfant était un crime contre l’humanité, la planète souffrant déjà de surpopulation.
    La propagande de Sanger et du planning familial était déja redoutablement efficace et n’a fait que s’amplifier depuis cette époque…

  5. Cochet prône le grand remplacement!

  6. Inversement, l’autre jour, j’ai rencontré une caissière de supermarché qui trouvait ma grande famille très sympa (mes garçons m’aidaient à remplir mes sacs avec beaucoup de dynamisme!), je crois que si nous vivons en famille avec JOIE, bonne humeur, en n’hésitant pas à rigoler et s’amuser nous serons déjà un signe de contradiction dans notre vieux monde si attiré par la désespérance. Et ce sont les enfants, avec leur don inné pour la joie, le dynamisme, le jeu, la franchise, les blagues, qui peuvent nous guider. Et éclairer nos contemporains: ils sont un vrai cadeau pour notre monde!!!

  7. Elle a bien fait ! Imaginez la vie qu’elle aurait fait à ses enfants !

  8. Et pendant ce temps-là, les Maliennes ne se font pas stériliser ; et l’affiche De l’Union Européenne représente un noir…

  9. “Les pays riches sont les premiers à devoir décroître démographiquement”
    Ah bon parcequ’un enfant qui vit dans un pays ou il n’y a que l’energie du charbon et des voitures poubelles ca pollue pas? Une fois je m’etait pris la tete et avais fini par faire admettre a un ecolo sa betise.
    Vaut il mieux pas faire un enfant et lui apprendre a pas trop polluer, au final si le gamin apprends les bons gestes, non seulement il “pollura” moins, mais en plus il pourra aider les autres a moins polluer plutot que de laisser les autres dans leur merde. Donc au final un enfant d’ecolo pollue moins que pas d’enfant du tout 🙂

    • Votre argument est faussé. Un enfant de pays riches 58,5 tonnes d’émission de co2 par an. Un enfant de pays riches en moins c’est donc ce même chiffre en moins. Par comparaison vivre sans voiture ça représente seulement 2,4 tonnes d’émissions de co2 en moins. Un enfant de pays défavorisé polluera forcément moins parce qu’il consommera moins et dans des circuits plus court (un enfant de la brousse africaine ou des rizières n’a pas à sa disposition tout ce qu’on met dans l’assiette de nos enfants occidentaux)et parce qu’il ne voyagera pas ou très peu. CQFD

  10. Autant éviter que les tumeurs se développent. C’est la sélection naturelle

  11. Pour être aussi conne il vaut mieux qu’elle se stérilise… la planète évite ainsi la naissance de crétins… Et là où elle a raison c’est de dire que “y a assez de…”(je modifie ses mots en rectifiant ce que serait sa pensée si elle n’envisageait pas de se stériliser) crétins comme elle sur terre.

  12. C’est peut être réparable ,on ne parle pas de qu’elle méthode de stérilisation. C’est déjà bien ,elle n’a pas décidé de devenir un homme. Avec l’âge la vision des choses peut évoluer chez certaines personnes .Au moins la sécu et la chirurgie feront oeuvre utile à ce moment là. Sinon l’adoption avec le risque de voir des enfants lui tenir tête sur son raisonnement farfelu. Mais je ne veut pas devenir plus compliqué qu’elle.

  13. Je trouve que c’est très triste ; à sa décharge, je pense qu’elle est manipulée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]