Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Hypocrisie et absence totale de réflexion sérieuse sur l’islamisation de notre société

Lu sur le blog de Bernard Antony, sous la plume de Yann Baly :

Besancentvoilee-11-b9de0 "Grâce aux médias et à une classe politique abrutie, le NPA a réalisé une superbe opération de communication, plus particulièrement en direction des masses musulmanes.
Il est amusant de voir les apôtres de la diversité s’offusquer de cette candidature à peine voilée alors que les musulmanes voilées se comptent par milliers dans les rues de nos villes et villages par le fait de la politique menée depuis des décennies.
Une fois de plus, c’est l’hypocrisie et l’absence totale de réflexion sérieuse sur l’islamisation de notre société qui président aux faux débats de cette république en décomposition (…)

Ne sont-ils pas membres de ces partis, les maires qui octroient des horaires aménagés dans les piscines aux femmes musulmanes, qui tolèrent les repas halal dans les cantines scolaires, qui financent et inaugurent des mosquées avec l’argent détourné des contribuables–dhimmis ? Ces élus UMP effarouchés ne font-ils pas partie du mouvement de Nicolas Sarkozy, celui qui instaura l’islam en seule religion d’Etat par la création du Conseil français du culte musulman ?
Ce qui devrait faire réagir les Français ne n’est pas la candidature d’une figurante à vocation publicitaire sur la liste d’un groupuscule trotskiste mais plutôt la présence jusqu’au plus haut niveau de l’Etat des collabos de l’islamisation !"

Partager cet article

7 commentaires

  1. Excellent et tellement vrai.

  2. Avec cette figurante au moins c’est clair pour ceux qui ne s’était pas encore rendu compte pour qui roulait Besancenot.
    Zemmour le traite d’idiot utile de l’islamisation http://www.dailymotion.com/video/xc46g2_zemmour-critique-la-femme-voile-du_news
    Il est gentil!
    Remarquable réaction d’Yvan Baly

  3. Très pertinent comme d’habitude, et d’autant plus douloureux…

  4. Excellent mais partiel, pour ne pas dire partial, car le coup de patte au FN assimilé sur ce sujet à l’UMP et au PS, ne reflète qu’une acrimonie qui n’ose pas s’exprimer franchement. Si le FN n’avait rien dit sur le sujet, il aurait eu droit également au petit coup de griffe fraternel….pour complicité avec l’Islam….
    Sur le partiel : lutter contre l’islamisation et dénoncer les hommes politiques et les décisions qui la favorisent et la financent est d’une urgence évidente, mais sans mettre en cause l’immigration, c’est un peu comme pisser dans un violon pour en extraire un son.
    A partir des faits démographiques (35 à 40 % des naissances françaises seront d’origine ”immigrée” en 2035 (donc musulmane), soit dans 25 ans, il est illusoire de penser que la lutte contre l’islamisation puisse obtenir des résultats tangibles. Le cas du Liban, qui a vu sa démographie basculer du côté musulman en 50 ans, le prouve.
    Notre famille d’idées se focalise sur la conséquence -l’islamisation- en en oubliant la cause. Il ne faut pas passionner religieusement une question qui est avant tout politique. C’est devenu une tentation des mouvements de droite populistes en Europe : s’attaquer à l’islam, plus qu’à l’immigration (le film FITNA, le referendum sur les minarets). Cela aboutira à un début de guerre religieuse qui tournera au bénéfice juridique et politique de l’Islam. Car comment ”interdire” ou limiter l’islam, si quasiment 30 % des ”Français” sont musulmans ?
    Il serait sans doute judicieux de dire dès maintenant qu’un grand nombre de naturalisations automatiques et sans contrôles devront être annulées, de la même manière que les titres de propriété des pieds noirs et harkis le furent pas la force il y a 50 ans, ou que 2,5 millions et demi de Grecs, présents depuis 4000 ans en Asie mineure, durent tout abandonner aux Turcs dans les années 20, au nom de l’intérêt supérieur des nations turques et algériennes. Si on place la pierre d’achoppement sur la religion, on ne crée pas le débat sur l’invasion qui en est à l’origine. C’est une nouvelle guerre de 100 ans qui s’amorce.
    Se focaliser sur l’islam, c’est lutter contre l’écume de la vague, pour arrêter un tsunami. Cela fait le jeu de plus, de puissances extra européennes, qui rêvent de nous voir servir d’exutoire aux luttes du Moyen Orient, et particulièrement, d’Israël.

  5. La boucle est bouclée…
    De la minijupe à la burka.
    De 68 à 2008 il n’aura pas fallu longtemps pour aller d’un extrême à l’autre.
    Ou comment vendre tout le contraire de ce qui avait été promit…
    Voir de sinistres individus qui ont fait la promotion de la libération sexuelle à outrance, qui toute leur vie ont haïs la religion catholique nous vendre ça !!!
    Il va bien falloir que dans ce pays un jour on se réveille…

  6. Pour Pascal G :
    Je n’ai pas « d’acrimonie » envers le FN et lorsque j’ai une critique politique à émettre, je l’exprime noir sur blanc. Mon propos concernait les dirigeants français complices de l’islamisation de la société. Le FN n’a jamais été au pouvoir. Un développement sur lui aurait été hors sujet.
    Attaquant les complicités PS et UMP, pour rester objectif, je ne pouvais cependant pas ne pas évoquer les positions « quelquefois » (expression de ma modération) exprimées par certains cadres du FN dont, en premier lieu hélas, son Président en exercice. Sur le sujet, on relira ceci : http://bernard-antony.blogspot.com/2009/10/lentretien-de-j-m-le-pen-flash-magazine.html
    Notre analyse est partagée, vous le savez, par un grand nombre de cadres et militants du FN qui se retrouvent plus dans les propos d’un Thierry Gourlot dans un récent n° de Minute que dans ceux de JMLP à Flash Magazine.
    La dialectique immigration-islamisation de certains cadres du FN ne sert hélas trop souvent qu’à masquer une certaine mollesse voire une bienveillance douteuse face au phénomène d’islamisation (voir lien ci-dessus). Il est évident que l’analyse du phénomène migratoire et les solutions proposées par le programme du FN version 2001 sont nôtres à 100%. Cela n’enlève rien au fait que l’islamisation est la conséquence la plus grave de ce phénomène.
    Je ne partage pas votre pessimisme sur l’islamisation de nos sociétés. Alors, il ne faudrait rien faire et attendre la soumission ? Même d’un point de vue strictement électoraliste (qui n’est pas le mien), cela est inconcevable. Les résultats du FPOe autrichien et de l’UDC suisse nous le montrent.
    Comme militant politique et comme catholique, je crois en la conversion. Que ce soit pour la foi ou l’adoucissement des mœurs, elle est une porte d’entrée vers ce qui fait l’essence même de notre civilisation (sauf à partager les délires négationnistes de M. Besson). A l’heure du réveil d’un certain nombre des membres de la hiérarchie catholique grâce à Benoît XVI, au moment de l’éclosion d’un jeune clergé beaucoup plus sensibilisé à cette question, il est fou même d’un point de vue politique de ne pas considérer cela comme un espoir évident. Une politique française doit soutenir et accompagner un tel mouvement et non faire comme si le sort était définitivement scellé. Comment ne pas évoquer aussi l’aspiration à sortir du carcan d’un grand nombre de jeunes filles d’origine musulmane. Là encore il y aurait mieux à faire (voir entretien de Th. Gourlot à Minute) que de vanter la compatibilité des 5 piliers de l’islam avec la République (voir JMLP Flash magazine) !

  7. Je suis désolé une fois de plus de constater que notre mémoire est très fragile. C’est vrai que les générations changent et que les hommes politiques d’aujourd’hui n’ont pas connu ni la guerre 40 ni la guerre d’Algérie.
    Nous , les pays occidentaux, faisons la même erreur , avec l’Iran que celle faite par les hommes politiques qui ,entre 36 et 40 ont pensé que de discuter avec Hitler , le ferait changer d’avis. Nous, Français, avons oublié qu’au moment de la guerre d’Algérie, le FLN récoltait de l’argent, dans la communauté musulmane française pour acheter des armes qui servaient à tuer nos soldats en Algérie. On les appelait “les porteurs de valises “. Que croyez-vous qu’il se passerait demain si nous avions un président de la République musulman,je vous pose la question ?
    Nous avons oublié que la consommation de H (cannabis) était insignifiante dans les années 60 et qu’aujourd’hui,nous trouvons des revendeurs à chaque coin de rue et que cette drogue qui nous vient de l’orient, empoisonne notre jeunesse.
    Nous oublions que le politique est prêt à subventionner les mosquées mais qu’il est incapable de fournir les fonds nécessaires à la réhabilitation de 20.000 Églises ou monuments Chrétiens.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services