Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Hymne à la vie

C'est l'histoire d'un jeune couple qui n'arrivait pas à avoir d'enfants. Puis vint une première grossesse – et une première fausse couche. Et encore une grossesse. Et une deuxième fausse couche. Après une nouvelle longue attente, le couple eut le bonheur cette fois inquiet d'apprendre qu'une nouvelle grossesse était en cours. Ce n'est qu'à la 35e semaine qu'une échographie allait révéler l'état du bébé : il était hydrocéphale. Il ne pouvait guère espérer survivre en dehors du sein maternel.

Il fallait pratiquer un avortement pour éviter de compromettre la possibilité d'une grossesse ultérieure : c'est le conseil reçu du premier gynécologue. Un deuxième expliqua que, la taille de la tête de l'enfant empêchant une naissance normale, la meilleure solution serait de pratiquer une « décompression » sur son crâne, puis de l'extraire par voie basse. Mais d'avorter, il n'était pas question pour la maman ! «Je n'allais pas mettre fin à la vie de mon bébé !». Le personnel de l'hôpital accepta de pratiquer une césarienne ; l'enfant qui naquit était un garçon, il fut baptisé sur-le-champ sous le nom de Bryce Daniel, dans un silence angoissant. Car il ne pleurait ni ne respirait. Les médecins dirent au mari d'amener vite l'enfant auprès de sa maman, pour qu'elle puisse être avec lui pendant les dernières minutes de sa vie, celles où seul son cœur continuait de battre, mais de plus en plus faiblement. Bryce Daniel était violet. « Seigneur, s'il vous plaît, donnez-moi davantage de temps avec mon bébé », pria alors sa maman. L'attente dura 13 longues minutes.

Le charmant petit garçon a maintenant deux jolies petites sœurs…

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. ALLELUIA ! Dieu est BON !

  2. Quelle merveille Dieu peut réaliser

  3. Ces courageux et admirables parents ont beaucoup à nous apprendre dans beaucoup de domaines: la confiance, la persévérance, la foi, le respect du “sacré” de la vie, la louange etc, etc! Que d’épreuves traversées! Qu’ils soient bénis!

  4. La vie n’est pas toujours noire, surtout lorsqu’il s’agit de LA VIE.
    Merci de nous le rappeler avec ce beau témoignage de courage, d’espoir et de foi!

  5. “Il fallait pratiquer un avortement pour éviter de compromettre la possibilité d’une grossesse ultérieure : c’est le conseil reçu du premier gynécologue.”
    Comme quoi, même avec “bac +++” on ignore encore beaucoup: il faut savoir rester prudent par rapport aux “il faut”, “la recherche a prouvé que”, …

  6. je n’arrive pas a lire la video, qqn peut il m’aider?

  7. Oui Dieu est INFINIMENT BON !
    Une simple demande, humble et confiante en la bonté et miséricorde divine.
    Quel plaisir de voir cette vidéo, surtout dans la seconde partie.

  8. Je rejoins la louange de ces parents, car mon fils était aussi diagnostiqué comme hydrocéphale pendant la grossesse. Au terme d’un combat extrêmement pénible pour le mener à terme, il est né sans aucun problème physique.
    Dieu soit béni de nous avoir donné la force de laisser la VIE !

  9. Combien d’enfants se font tuer avant de naître parce qu’ils ne sont pas “normaux” et qui pourraient, s’ils étaient entourés d’amour, avoir une vie normale ?

  10. Une merveille cette vidéo ! J’en ai pleuré en voyant la fin. Quel beau garçon !
    Il faudrait qu’une bonne volonté en fasse une version sous titrée pour aider à la diffuser auprès de nos compatriotes non anglophones. Je n’ai malheureusement pas le temps de le faire, mais j’espère que quelqu’un le pourra.
    Magnifique est le Seigneur !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services