Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Humour et politique

Lundi sera remis le Prix Press Club "Humour et Politique" 2006. L’heureux élu succédera à Nicolas Sarkozy, détenteur du prix 2005 pour avoir affirmé, sans rire: "Je ne suis candidat à rien". Parmi les nominés :

  • Dominique de Villepin : "Le pétrole est une source d’énergie inépuisable qui va se faire de plus en plus rare".
  • Nelly Olin, ministre de l’Ecologie et du Développement durable : "Je trouve qu’on a tellement de choses à se mettre dans la tête qu’il est inutile de s’encombrer le cerveau".
  • François Baroin, ministre de l’Outre-mer: "Je suis un des rares ministres chiraco-sarko-villepino compatibles".
  • Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances: "Je ne suis pas l’arabe qui cache la forêt".
  • Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères: "Le Hamas a voulu faire une croix sur Israël".
  • Laurent Fabius, parlant du projet de Ségolène Royal: "Je préfère dire ‘voici mon projet’ que ‘mon projet c’est Voici"’.
  • Arlette Laguiller, porte-parole de Lutte ouvrière: "Mes idées n’ont pas pris une ride".
  • Jean-Pierre Raffarin : "Ségolène, elle séduit au loin et irrite au près".
  • Ségolène Royal: "Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit".
  • Ségolène Royal, à l’occasion de son voyage en Corse: "Je ne parlerai ni des attentats ni des incendies, je ne parlerai que de la Corse qui travaille".
  • Nicolas Sarkozy, répondant à la phrase de Dominique de Villepin au sujet du CPE ("Nous sommes en 14, c’est la guerre des tranchées, moi j’ai des c[…]"): "En France, ce ne sont pas les c[…] que l’on coupe, mais la tête".
  • Odile Saugues, député PS du Puy-de-Dôme: "Mettre une taxe sur des billets d’avion qu’on ne paye jamais, c’est un comble pour un président".
  • Pascal Terrasse, député PS de l’Ardèche, parlant du retour de Lionel Jospin: "C’est la première fois qu’un déserteur passe ses troupes en revue".
  • Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France: "Docteur Sarko et Doc Gynéco, c’est la com’ et la came".

Il y manque l’intervention de l’idiot-utile de service qui a envoyé une lettre de soutien au quotidien anarcho-bancaire Libé, cité par Alain Sander dans Présent de demain :

"François Bayrou, alias Neuneu 1er : «Dans les pages de Libération, on ne sent pas d’influence extérieure (sic!).»"

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services