Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Hortefeux missionne la Licra pour surveiller le net

Lu sur Liberté politique :

L "Brice Hortefeux a signé avec la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), une convention de coopération dans la lutte contre les dérives racistes sur l’Internet, dans les stades et dans les « échanges de statistiques » (Le Figaro, 2 décembre). D’après la Licra, «cet accord consacre un important volet à l’échange d’informations entre le ministère et la Licra afin d’être capable de mieux quantifier, qualifier et appréhender les phénomènes racistes et antisémites». […] Par ailleurs, un observatoire du racisme serait créé et sa conduite en serait confiée sous peu au Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).

Dans une lettre adressée au ministre, le secrétaire général du Rassemblement pour l’indépendance de la France (RIF), Alain Bournazel, s’étonne que des missions qui relèvent du ministère de l’Intérieur, par essence régaliennes, puissent être déléguées pour parties à des structures associatives militantes et partisanes […] Surtout, il s’étonne des missions confiées au plus haut des services de l’État à des groupements ouvertement communautaristes".

Partager cet article

11 commentaires

  1. La LICRA va t elle pister tous les racismes, y compris le plus fréquent: le racisme anti-français?

  2. Oseront-ils dénoncer les actes de racisme anti-blanc ? , je n’y crois pas par contre ils ne vont pas se gêner si c’est de l’anti -islam…
    Blanc et catholique, il faut continuer à nous exprimer, merci LSB de diffuser toutes ces infos.

  3. Qui donc avait démissionné d’une structure gouvernementale en disant: c’est un peu comme faire appel aux Khmers rouges pour défendre les droits de l’homme…

  4. l’étau du totalitarisme se resserre.

  5. A quand la creation de la milice de surveillance de la pensée ?

  6. « Un observatoire du racisme serait créé et sa conduite en serait confiée sous peu au Conseil représentatif des associations noires de France. »
    On pourrait aussi confier la lutte contre les incendies de forêt au club des pyromanes amateurs.

  7. La LICRA a parfois du bon (dans sa critique de la notion d' »islamophobie »), mais c’est surtout monsieur Bournazel qui pointe le problème : le ministre confie à une association privée une mission d’enseignement des droits de l’homme. C’est contraire à la laïcité de l’Etat. Seul l’Etat a l’obligation de veiller au respect des droits de l’homme, il n’a aucune mission d’enseignement, car cette obligation au respect, il la reçoit de la raison universelle de l’homme présente dans l’universalité du genre humain. Cette mission il ne peut la déléguer à une association de droit privé. La délégation, c’est un démantèlement de l’Etat, un crime contre l’égalité de tous les êtres humains.
    Mais la création des presqu’innombrables « Autorités administratives indépendantes » est déjà un crime contre la laïcité, un crime contre la liberté de conscience, un crime très répandu dans l’organisation de l’Etat. Par ces créations l’Etat se défausse de ses responsabilités de protection des droits de l’homme et confère une autorité doctrinale dont il ne dispose pas lui-même.
    De plus, comment lutter contre « le racisme », si l’on ne lutte pas contre l’avortement, l’acte le plus arbitraire et le plus discriminatoire qui se puisse concevoir ?

  8. c’est ce que Nicolas Sarkozy appelle « revenir aux fondamentaux ». Big Brother te surveille, la police de la pensée se renforce. Encore, s’il s’agissait de lutter contre le vrai racisme, mais à partir du moment où critiquer l’islam est considéré comme du racisme par le président de la république lui-même faisant l’amalgame entre antisémitisme et islamophobie, c’est la mort de la liberté d’opinion.

  9. Quelle est la religion de Brice ???

  10. serait un service d’ordre de la pensée et de l’expression, une sorte de SAC de l’esprit et de l’opinion ?

  11. Et toutes ces innombrables « autorités » servent à caser les copains et nous coûtent très très cher en plus de nous condamner systématiquement.

Publier une réponse