Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Homosexualité : agir en vérité

Dans Le Monde, William Marx, essayiste et Gilles Philippe, linguiste, signent une tribune contre l'Eglise. Extraits :

"N'oublions pas qu'en 1991 le catéchisme des évêques de France a déclaré "malade" toute société "qui prétend reconnaître l'homosexualité comme une chose normale". N'oublions pas qu'en 2005 […] le Vatican a refusé le sacerdoce aux homosexuels, fussent-ils vierges et chastes. […]"

Aidons-les dans leur charge en rappelant le CEC :

"la Tradition a
toujours déclaré que "les actes d’homosexualité sont intrinsèquement
désordonnés
".
Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la
vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle
véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas."

Et le Compendium :

"Quels sont les principaux péchés contre la chasteté?

Sont des péchés gravement contraires à la chasteté,
chacun selon la nature de son objet : l’adultère, la masturbation, la
fornication, la
pornographie, la prostitution, le viol, les actes homosexuels. Ces
péchés sont l’expression du vice de la luxure. Commis sur des mineurs,
de tels actes sont un attentat encore plus grave contre leur intégrité
physique et morale."

Ceci pour dire qu'il ne sert à rien, comme un certaine catho branchée, d'affirmer que "l"homosexualité est une richesse pour notre société" ou aimer la gay pride (mais plus depuis qu'elle réclamait le "mariage" – alors qu'elle le réclame depuis toujours) ou encore qu'il faut être pour le Pacs (lequel, outre qu'il légitime la reconnaissance des unions juridiques entre homosexuels, a légalisé la répudiation). Agir en vérité, c'est ne pas s'efforcer de cacher non seulement que nous sommes contre la dénaturation du mariage, mais aussi que nous considérons les actes homosexuels comme désordonnés.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Le Père Alain Thomasset – jésuite… comme par hasard – ne voit pas le mariage homosexuel comme un péché( http://www.croire.com/Definitions/Vie-chretienne/Homosexualite/Marier-des-homosexuels-un-peche ) :
    Y en a vraiment marre … Mais alors marre.. J’ai dit ce que j’en pensais ici : http://www.jesuites.com/
    Il faut faire comme les musulmans : faire nous aussi un “Printemps chrétien” !

  2. Si le Vatican avait accepté en 2005 que des homosexuels deviennent prêtres, que ne dirait-on maintenant après les actes de pédophilie dont certains se sont rendus coupables ?

  3. Attention, la citation exacte est :
    « Dans la lignée de Michel-Ange, Proust ou Max Jacob, les personnes homosexuelles sont une richesse pour notre société. L’amour homosexuel est un fait et les personnes homosexuelles sont aussi dignes que les autres. »
    et non « l’homosexualité est une richesse pour notre société »
    En somme, la « catho branchée » est tout à fait dans la ligne de l’Église : dénoncer les comportements mais aimer les personnes.
    Source : http://www.liberation.fr/societe/2012/09/17/au-nom-de-l-enfant-prenons-le-temps-du-debat_846925
    D’autre part, comment voulez-vous aujourd’hui débattre avec quelqu’un en lui disant purement et simplement « les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés » ?
    Évidemment que je crois que cela est vrai, mais comment le transmettre ?
    Le Christ parlait en paraboles, Saint Patrick a utilisé un trèfle pour expliquer la Sainte Trinité… sans sombrer dans la niaiserie, sachons nous aussi trouver les perches qui nous sont tendues pour discuter calmement de ces sujets sans braquer un interlocuteur dès la première minute.
    [Non, il ne s’agit pas de cette citation, mais d’une affirmation à la radio.
    Et la façon de dialoguer avec nos contemporains ne justifie aucunement de prendre parti pour le Pacs et la Gay pride.
    MJ]

  4. @Jean Theis
    Bien dit et bien vu. D’autant qu’il est PROUVE maintenant qu’il existe un rapport entre homosexualité et les atteintes faites aux enfants. Je ne cite que deux parties de l’analyse qu’on peut lire ici : http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2010/04/homosexualite-et-pedophilie-le-vrai.html
    “les chiffres montrent qu’un prêtre homosexuel présente 52 fois de risques supplémentaires qu’un prêtre hétérosexuel d’agresser un enfant ou un jeune”
    et encore :
    “la proportion d’homosexuels qui se disent attirés ou qui avouent un passage à l’acte sur un garçon de 11 à 17 ans est important ; de 25 à plus de 40 % selon les études”
    C’est épouvantable ! Vous rendez-vous compte s’il pouvait adopter des enfants une fois le “mariage” acquis ?
    Mais gageons que ce ne sont sûrement pas des sujets qui interressent les médias !

  5. Un homo qui est vierge et chaste, alors là…
    Y mélangent tout ces cocos là; les “cocos”, je veux parler des deux auteurs bien sûr!
    Qu’est-ce qu’on peut discuter avec des gens comme ça – pour s’entendre faudrait déjà redéfinir tous les mots du dictionnaire, et arriver à s’entendre sur les définitions : c’est pas gagné…

  6. Cette jeune personne, bien courageuse par ailleurs peut avoir des dérapages et elle n’est pas le catéchisme… Mais soyons miséricordieux pour les nôtres, au moins…
    L’activité homosexuelle est intrinsèquement perverse, sans aucun doute, et ne saurait être acceptée, mais les acteurs sont sujets de miséricorde d’autant plus grande que le désordre est plus grand!
    En réalité il n’y a pas grand chose à dire sur la question: non c’est non. Il n’y a pas à discuter les fondements naturels, ils sont, point à la ligne!

  7. Le plus beau, dans cette affaire, est que les deux auteurs sont normaliens (ENS Ulm) de la même promotion (1986) et tous deux anciens membres du groupe Tala (ceux qui vonTàLA messe), dirigé alors (comme aujourd’ hui) par le P. Armogathe. Bref, ce sont des “catholiques” !

  8. On est sans doute beaucoup qui,dans notre jeunesse ont eu envie de faire une ânerie avec un copain/une copine.On avait pas le moral,on avait été decu(e)etc…Mais on a GARDE ÇA DANS NOTRE TETE et on a eu tellement honte d’avoir pêche en pensée qu’on s’est punis à notre facon(jeune,pas de sortie…)On avait des repères.Line-Marie,Nadège,Sylvie.

  9. Il est très important de réfuter logiquement les assertions absurdes qui tombent en ce moment comme à Gravelotte. Par exemple celle-ci, rabâchée ad nauseam : “Il vaut mieux deux homosexuels gentils que deux hétérosexuels méchants” :
    Vous trouverez une réfutation ici :
    http://mauvpens.blogspot.fr/2012/10/sophisme-de-proximite.html
    Charles B.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.