Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Homosexualité : propos incorrects

Dixit le général Pace, chef d’Etat-major inter-armées des Etats-Unis :

"Je crois que les actes homosexuels entre deux individus sont immoraux et que l’on ne devrait pas pardonner [tolérer ? cautionner ?] des actes immoraux".

Notons qu’il ne condamne pas les homosexuels.

Michel Janva

Addendum : en commentaire plusieurs lecteurs s’interrogent sur le refus de pardon tandis qu’on nous fait remarquer que la traduction est erronée : condone ne se traduit pas par pardonner mais par tolérer, excuser, ce qui résoud le problème.

Addendum 2 : un autre lecteur estime que condone se traduit en fait par cautionner.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Yves Daoudal a intitulé son article “Le général Pace et les sodomites”, fort bien. Mais quid du très récent sondage, portant sur la sexualité des français, qui nous apprend que 9 “sodomites” sur 10 ont agit dans le cadre d’une relation hétérosexuelle (où, en effet, cela semble parfaitement “contre-nature”) ? Alors de quels “sodomites” parle-t-on ?

  2. En passant, il a dit : “we should not condone”, et condone ne se traduit pas par pardonner (forgive) mais plutôt par tolérer, excuser, trouver des excuses.

  3. mouais. Le fait de ne pas pardonner un acte c’est tout de même porter un jugement sur la personne et l’enfermer dans un jugement puisqu’on ne lui pardonne pas. Aussi si l’acte est immoral il n’en est pas moins à pardonner..

  4. Est-ce aux hommes de décider si les actes immoraux sont impardonnables ?

  5. suite: “on ne devrait pas pardonner des actes immoraux”… Les actes moraux n’ayant pas lieu d’être pardonnés on a donc plus rien à pardonner à personne. Entre les actes impardonnables et les bonne actions qui ne sont pas à pardonner… Bref… et si on supprimait ce post ? je suis un fidèle lecteur quotidien mais là, c’est pas digne de mon salon beige chéri.
    Athanase

  6. Ce qui est très grave, c’est que l’on accorde de l’importance à ce genre de propos complètement normaux et même évident. On ne devrait même pas avoir besoin de le dire. C’est dire le diktat de la pensée qui sévit.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]