Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“Homoparentalité” : nouvelle offensive du lobby gay

H Le tribunal de grande instance de Paris doit rendre aujourd’hui son jugement dans le cas de deux demandes d’adoptions simples croisées. Une façon pour deux femmes homosexuelles, quadragénaires, de faire admettre que leurs enfants (3 ans et 2 ans) sont frères et sœurs.

Vivant ensemble depuis 2000, elles ont fait le choix d’une insémination par le même donneur, un père inconnu. Pour cette raison, la justice ne reconnaît aucun lien de sang entre leurs enfants. Et se contente de reconnaître chacune comme la mère de son propre enfant. Là où les choses sont plus complexes, c’est que le Trésor public et les allocations familiales reconnaissent le foyer de Béatrice et Anne. L’argument des mères, c’est qu’en cas de décès de l’une, l’autre n’aurait aucun droit sur l’enfant orphelin. Et c’est bien le problème : ces femmes cherchent à faire valoir leurs droits sur des enfants et non à faire valoir le droit des enfants. Pour les concevoir, elles ont outrepassé le droit français en partant se faire inséminer à l’étranger, elles n’ont pas permis à ces enfants de connaître leur père, et elles veulent que la justice cautionne cet égoïsme forcené (voir l’ouvrage de Béatrice Bourges).

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Analyse intéressante trop souvent oubliée : en cas d’insémination artificielle d’une femme célibataire, quid de l’enfant en cas de décès de la mère ?
    Question qui ne se poserait pas si la Nature était respectée.

  2. C’est pour cela que Nadine Morano veut reconnaitre le statut de beau parent au “compagnon ou compagne du parent”… ce qui compliquera encore plus les choses dans les cas des familles recomposées où l’autre parent existe vraiment.
    De la même manière, les enfants qui voudront connaitre leur père biologique vont être légion….

  3. Vous aurez noté comme moi que tout de même les enfants ont été baptisés :
    “Quand elles ont fait baptiser leurs enfants, la famille n’y a rien trouvé à redire.” (cf article de Libé…)
    sans commentaire

  4. En exclusivité pour les lecteurs du Salon Beige, une petite info : Béatrice Bourges participera précisément à un Rendez-vous en direct sur le Forum Catholique le lundi 17 novembre prochain, de 18h30 à 22h. Ce sera sûrement un rendez-vous intéressant !
    XA

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services