Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Hollande c’est Pétain ?

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Propos de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti socialiste :

« François Hollande est un bouclier pour les Français et Manuel Valls est un glaive dans les réformes. »

Comme chacun le sait, le bouclier et le glaive, cela renvoie à Pétain et à de Gaulle, selon la fonction que Robert Aron attribuait aux deux personnages, vision qui est aujourd’hui considérée comme spécifiquement pétainiste…"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ce n’était pas du colonel Rémi ?
    On peut continuer à paraphraser la geste des années Pétain avec : “Hollande, c’est la France…”
    Qui voudrait d’un bouclier de François Hollande ? On me dit que la passoire, l’écumoire ou le siphon vont mieux avec lui.
    Hollande, l’autre pays du chômage…
    Hollande, le pays des fromages de la République…

  2. Pas Robert Aron mais le colonel Rémy

  3. Arrêtez d’insulter Pétain en le comparant à Hollande!

  4. Un peu de respect pour le Maréchal, please!

  5. Hollande n’est pas digne d’être comparé à Philippe Pétain.
    Entre un homme qui s’est battu pendant la Première Guerre Mondiale, qui a pris la charge du désastre fabriqué par l’imbécile Blum et une carpette dont le seul fait d’arme est le port du casque pour monter sur son scooter pour aller trousser une concubine, on ne fait pas même de comparaison.
    C’est un peu comme si on comparait la Montespan à la Rottweiler.

  6. Cambadelis n’a aucune connaissance de l’Histoire de France.
    Le Maréchal Pétain est un des grands héros de la Nation Française, les guignols actuels ne sont même pas des clowns, ils ne font pas rire.

  7. Cela prouve que Cambadelis est un français de papier ignorant l’histoire de France.
    Ces gens là vivent hors sol.
    Comme les tomates d’Espagne, ils ont une apparence, mais leur coeur est pourri.

  8. C’est bien le Colonel Rémy et non Robert Aron qui a parlé du bouclier Pétain et du glaive De Gaulle.
    De mémoire, dans ses mémoires…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services