Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Hold-up avec le coronavirus

Hold-up avec le coronavirus

Le Salon beige a plusieurs fois évoqué les films de Pierre Barnérias notamment son film sur le secret de Fatima.

Son nouveau film dénonce les absences de liberté mises en place par le gouvernement, au prétexte de la pandémie. France Soir a publié un long entretien avec le producteur Christophe Cossé.

Le film fait polémique en raison de sa tendance au complotisme. Il faut dire que la restriction drastique de nos libertés ne peut manquer de susciter des réactions. Si ce documentaire pouvait au moins faire prendre conscience à nos contemporains, lobotomisés par les journaux télévisés (dénoncés dans ce documentaire), que nos libertés sont menacées dans la durée et que la santé ne justifie pas tout, ce serait cela de gagné. Parmi les sujets abordés : Bill Gates, Rockefeller, le Great Reset, les dangers du masque, l’hydroxychloroquine et Didier Raoult, létalité et origine de la covid19, arme biochimique, 5G, réduction volontaire de la population… Il y a sans doute des excès et des erreurs dans ce documentaire, mais quand on voit qu’un éditorialiste comme Christophe Barbier propose d’obliger la population à se faire vacciner, par contrainte sur nos libertés, on se demande où est l’excès :

Le documentaire dure près de 3h et je n’ai pas encore pris le temps de le voir. Mais pour le regarder, c’est par ici.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je propose que les gens comme M. Barbier, ainsi que tous ceux qui n’ont manifestement pas été vacciné contre la con****rie, aille s’auto-confiner en Corée du Nord.

  2. En ce qui concerne Christophe Barbier, je prédis qu’il va finir lynché par la foule.

  3. On peut rire de l obsession des hyper hygienistes mais aussi être en colere devant toute cette conspiration pour mettre en place le mondialisme . On peut verser des larmes quand on voit que nous les petits, les riens, les sans dents font parti du projet d élimination des  » dieux » , comme le dit, le  » professeur » alexandre , anti-raoult , fou au dernier degré, on peut avoir peur du vaccin ( obligatoire ? 9 chances sur 10 qu il le soit !) quant à son contenu et de l esclavagisme qui se profile à moyen terme. Les tribulations ont commencé.

  4. Petit aparté , dans ce film , apparait quelques instants, maitre Brusa , avocat, qui est à l origine du collectif Reaction 19 pour tout ce qui regarde le droit et les plaintes judicieres sur les masques et les enfants de 6 ans à l école, le teletravail , l illegalité du confinement etc… Si cela interesse des parents qui auraient quelques divergences avec les masques et l imposition de ceux ci sur nos charmantes têtes blondes, n hésitez pas à aller sur son site Reaction 19 . Vous pouvez etre de simples sympatisants ( gratuit pour parcourir son site et voir ses videos ) ou vous inscrire pour avoir des solutions légales , donc de droit contre la dictature du gouvernement ; en tout et pour tout, il y a une inscription de 10 euros . Il y a pres de 50 000 sympatisans et tout autant d inscrits et cela augmente de jours en jours de façon exponentielles. Les actions pénales vont au Conseil d Etat et peuvent aller jusqu à la CEDH . Le personnage est sympathique , plein d allant et tres determiné , tout en restant dans le droit. Des antennes Reaction 19 commencent à se faire jour en province et parallellement , il y a des rapprochements avec differents pays européens , qui ont des actions similaires.

  5. Votre article est juste. Les 3 heures passent très vite, sans doute des sujets mériteraient d’être approfondis, mais cette crise souleve tellement de scandales et de suspicions sur les plans fous de certaines organisations mondiales

  6. Certains ne vont voir dans ce film de Pierre Barnérias que la partie polémique ou contestable à la marge … comme ils l’ont fait pour M est le 3e secret.

    Déjà des remarques peu élogieuses circulent sur des groupes privés concernant la longueur du documentaire et en particulier sa phase d’introduction qui n’en fini pas … c’est un peu sa marque de fabrique … alors un peu de courage et allez au bout … c’est l’un des nôtre !

    C’est un homme sérieux et comme beaucoup d’entre nous qui a fait (et fait encore) un long cheminement de retour (et de découverte) vers la foi.

    Notre milieu compte très peu de réalisateurs et de producteurs professionnels de rang international qui assument leurs convictions.

    Et lorsqu’ils décident de le faire c’est pour un eux une quasi mort professionnelle.

    Même une star anglo saxonne millionnaire comme Mel Gibson a du mal à se maintenir en haut de l’affiche et se fait attaquer de toutes part parfois de manière abjecte depuis qu’il se concentre sur la réalisation d’œuvres ou l’identité chrétienne est fortement mise en avant et souvent au cœur du scenario.

    Même si nous ne partageons pas a 100% leur vision éditoriale et leur choix artistiques nous devons les soutenir

    En France outre Pierre Barnerias pensons à Cheyenne-Marie Carron, Armel Joubert des Ouches, Daniel Rabourdin, ….

  7. Ca y est , il y a deja des attaques virulentes d une depitée de LARME ( anagramme de larem) sur cnews chez Sonia Mabrouk ; il fallait l entendre , elle en était folle d une haine inextinguible jusqu à remettre en cause , dans son principe , la liberté d expression. Sonia, la presentatrice l a remise poliment mais vertement à sa place .
    Si ce film vient à la connaissance de Larme , ça va faire du foin, car ils sont mis à nu , ces despotes et leurs commanditaires d outre atlantique ; leurs yeux seront du rouge le plus vif , ce sera du feu, comme leur maitre .
    La femme et/ou le mari de Bennala va en être fort faché ; il va faire chaud dans l antre republicaine qu est l elysée . Casse tête va bouger sa tête encore plus vite , blourmbloufff blourmbloufffff , ha ha ha ha , que je suis heureux de voir toutes leurs combines mises à nue devant tout le public .

  8. Vu ce film. Il reprend toutes les anomalies, bizarreries, plans cachés, mensonges, contradictions que nous avions relevés ci et là depuis le début de la crise mais en plus approfondi. Malgré sa longueur, c’est très intéressant car toutes ces interrogations mises bout à bout interpellent sérieusement.
    Moment fort : cette aide soignante bouleversée jusqu’aux larmes quand elle entend le Dr Laurent Alexandre expliquer froidement en amphi à des étudiants en médecine qu’ils seront l’élite privilégiée d’une nouvelle gouvernance destinée à diriger les inutiles composant la masse ignare, ceux qui n’auront rien compris aux miracles annoncés du transhumanisme, qui seront les exclus et les pauvres, nous en un mot.

  9. Pardon, étudiants de polytechnique et centrale, excusez du peu.

  10. Dans les restrictions suggérées par l’homme à l’écharpe rouge (signe affiché d’une nostalgie de feu Mythe-errant), il en oublie une, pourtant essentielle : l’accès interdit à tous les commerces alimentaires.
    Ça compléterait judicieusement les effets mortifères du vaccin.
    Pour ma part, mes parents ne m’ont jamais fait vacciner. Arrivé à l’armée, je suis passé au travers des mailles du filet de 1975 et mon passage par la Spéciale jusqu’à 1983 où, pour nécessité opérationnelle et « chantage » de mon médecin-chef, j’ai dû accepter mes primovaccinations (qui n’ont été complétées que pour partir à Sarajevo en 1996).
    Et pourtant je suis toujours vivant, à 2 mois de mes 65 ans, et attendrai au moins 15 ans avant d’envisager d’accepter cette drogue aux effets secondaires et aux conséquences inconnus…

  11. Barbier est bien formaté selon la doxa mondialiste : il fait partie de cette cohorte de journaleux sans talent ni imagination, véritables roquets et perroquets des pouvoirs en place qui font là où on leur dire de faire…

Publier une réponse