Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Historique de la persécution de Christian Vanneste

Liberté politique met en ligne un rappel détaillé des faits, où l’on constate que la condamnation pour "homophobie" (dont l’appel a au lieu aujourd’hui) n’est qu’un fragment de la persécution, notamment médiatique et judiciaire, qui a poursuivi le député du Nord.

Un extrait, sur le harcèlement par des activistes "gays" :

[M]èls d’insultes, blocage de fax, coups de fils anonymes, abonnements [électroniques] non consentis à des revues pornographiques, menaces, défilé à Tourcoing, manifestation au Conseil municipal de Tourcoing, manifestation encore lors de ses vœux.

Un autre, sur la complicité des médias avec ces activistes :

[L]es Flamands Roses avaient invité France 3 à la manifestation lors des vœux de Christian Vanneste, dans sa circonscription (à Roncq), le 26 janvier 2005. Une équipe s’était déplacée, l’avait filmé à son insu, sans se faire connaître, ni l’interviewer. France 2, à son journal de 20 heures, avait diffusé des passages sortis de leur contexte, sans même en informer Christian Vanneste.

Et face à cette connivence, silence du CSA :

À la suite de ces événements, [Vanneste] saisit à deux reprises le CSA pour se plaindre de l’inégalité du traitement dont il a été victime de la part de la télévision publique. Le CSA ne réagit pas. C’est encore plus vrai pour les radios qui ont évoqué cette affaire sans même s’entretenir avec lui ! Il a également envoyé des droits de réponse à la presse locale qui n’ont pas été publiés.

Henri Védas

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le silence du CSA ne m’étonne absolument pas !

  2. Les fossoyeurs de la france préfèrent officier dans le silence assourdissant des clochers de la chapelle de Soeur la bien-pensance ! Quand un communiste, un socialiste et une gauchiste sont à l’origine de lois mémorielles et scélerates, il n’y a rien à attendre “d’institutions” idéologiquement engagées aux ordres et soumises, puisque économiquement dépendantes ! Mais de qui ?
    Le con- tribuable , les lobbies….
    Mon dieu seigneur !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.