Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Histoires d’affiches électorales

L’affiche de Gérard Schivardi a été invalidée par la Commission nationale de contrôle de la campagne présidentielle (CNCCEP), car il se présente comme le "candidat des maires".

Yves Daoudal nous raconte les incroyables tracasseries faites à l’encontre de l’affiche du FN : taille du logo, couleurs de fond, couleur de la cravate…

MJ

Partager cet article

3 commentaires

  1. Je trouve absolument normal que l’affiche de Gérard Schivardi ait été invalidée par la CNCCEP, car il n’a pas à se présenter comme le candidat des maires, la très grande majorité d’entre eux n’ayant pas ses opinions. En fait, il avoue lui-même, sur son blogue, avoir usé de cette ruse-là pour obtenir ses cinq cents signatures !

  2. De toutes façons, ces gens-là ne s’insurgent que lorsqu’ils sont eux-mêmes victimes de leur système politique.

  3. Curieusement, l’affiche du PS et de Ségolène Royal qui reprend de manière à peine déguisée un type officiel de Marianne postale, celui de Gandon, n’a soulevé aucun problème pour la commission.
    La démonstration en trois images :
    http://ilikeyourstyle.net/index.php/2007/03/31/marianne-segolene/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique