Hervé Mariton dénonce l'arbitraire du gouvernement

Hervé Mariton dénonce l'interdiction de manifester sur les Champs-Elysées :

"Alors que le Gouvernement vient de soutenir une loi d’amnistie pour
les violences commises par les organisations syndicales dans le cadre de
mouvements sociaux, il prétend interdire dans le même temps une
manifestation pacifique qui offre toutes les garanties de sécurité et de
respect de l’ordre public, comme l’ont prouvé les différentes
manifestations organisées en novembre 2012 et en janvier 2013 par « La
Manif pour Tous ».

Il n’est pas normal qu’un lieu chargé d’histoire, symbole de grands
rassemblements populaires qui marquent notre République, soit a priori interdit au peuple de France lorsqu’il souhaite manifester son opposition au Gouvernement.

Le motif invoqué – proximité de lieux sensibles – est d’autant plus
surprenant que les Champs-Elysées sont un lieu habituel de grands
rassemblements populaires : victoires sportives, Saint-Sylvestre… Ces
rassemblements n’ont jamais été empêchés alors même qu’ils ne
bénéficient pas du même type d’encadrement et de service d’ordre que la
manifestation qui s’organise pour le 24 mars.

A travers cette annonce arbitraire, le gouvernement montre clairement
qu’il veut gêner toute expression populaire contre le mariage et
l’adoption par les couples de même sexe.

Après avoir outrageusement minimisé le nombre de manifestants du 13
janvier dernier, après avoir empêché une manifestation pacifique devant
l’Assemblée nationale le 12 février dernier , après avoir caricaturé et
balayé d’un revers de main les interrogations légitimes des députés de
l’opposition, après avoir méprisé les 700 000 citoyens français qui
avaient décidé de saisir le CESE sur le projet de loi, le gouvernement
semble s’évertuer à tout mettre en œuvre pour contrarier l’organisation
de la manifestation nationale du 24 mars prochain."

20 réflexions au sujet de « Hervé Mariton dénonce l'arbitraire du gouvernement »

  1. Chronophage

    Les Champs Elysées sont-ils indispensables à la réussite de cette manifestation ? Il est de fait que les Champs sont situés près de l’Elysée.
    La dernière fois qu’ils ont été utilisés par une manifestation politique ce fut en juin 68, après les évènements de mai, en soutien au Gal De Gaulle. On sait que cela ne porta pas bonheur aux gens de droite.

  2. HS

    Barjot avec son idée folle d’occupation des Champs a “gagné”comme le prévoyait un commentateur du Salon beige…seule une détermination grave sans fausse gaieté (et sans illusion sur l’efficacité apparente) peut impressionner la population , voire les médias: tout le monde à bien compris que les députés majoritaires auront à la fin le dernier mot. Il reste à manifester pour l’honneur, en sacrifiant un dimanche des Rameaux au témoignage pour la Vérité, envers et contre tout.

  3. Yorgos

    Si cette interdiction se précise, on aura compris que les Champs sont trop proches de l’Elysée.
    Il ne me semble pourtant pas que nous soyons dans les dispositions d’esprit des manifestants de 1934. Maintenant, à force de se faire refouler sans ménagement pour défendre une valeur fondamentale : la famille (véritable et immuable), le pouvoir est entièrement responsable de la pression qui monte dans la société. Les provocateurs sont de son côté, l’immense majorité du peuple du nôtre – à lui d’en tirer les conclusions.

  4. jean marc

    Pas d’accord du tout lorsque je lis “qu’à la fin les députés de la majorité auront le dernier mot”. Et pourquoi donc ?!!?
    Et pourquoi le peuple de France se laisserait il faire ? Non , on ne lâchera rien et les députés s’inclineront…comme cela s’est déjà vu par le passé.

  5. Benoît

    Qu’un groupe suffisamment nombreux entame une grève de la faim et je doute que le pouvoir ira bien loin.
    Avec détermination, hollande est perdu !
    L’heure est grave, si l’on cède, c’est sans retour possible !

  6. Clovis

    Pour LH: En 1984 la grande manifestation s’est déroulée à Versailles, Avenue de Paris: il y a beaucoup de place là-bas on peut y loger des millions de personnes.
    Mais svp n’entravons pas le travail des organisateurs, c’est vital, on ne peut pas céder au totalitarisme. Tant pis, il est trop tard pour reculer! S’il y a de la casse la PP et le Gvt en seront responsables. Ils ont la trouille, ne cédons pas.

  7. Hubert

    On reste moblisé, malgré ceux qui veulent faire croire que “tout est perdu”, etc…
    Le départ reste à l’étoile, si il faut on descendra une autre avenue… et pour info a ceux qui disent que la dernière fois que les Champs ont été descendus c’était en 68 et que ça n’a pas été favorable à la droite, ça n’est pas vrai : en 68 c’est un mouvement de soutien à de Gaule qui a descendu les Champs..

  8. clarina

    Clovis vous vous trompez : en 84 il y a eu une manif préalable à Versailles, nombreuse certes et précédée de nombreuses autres en province (Nantes notamment). Mais la grande manif a eu lieu à Paris entre Denfert et Bastille si mes souvenirs sont exacts avec cortèges dans les grandes avenues (Bd Raspail, Bd du Montparnasse….La police avait annoncé 850 000 personnes.

Laisser un commentaire