Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Henri Tincq, le petit diablotin

On le voit sautiller de joie derrière ces lignes :

"Aucun accord avec [entre la Fraternité Saint Pie X et] Rome n’est possible, conclut Mgr Fellay, dont la lettre et le ton employé seront accueillis avec un déplaisir certain au Vatican et une irritation croissante de l’aile traditionaliste favorable à un dialogue et une réconciliation".

On imagine le journaliste ricaner de plaisir en écrivant ces lignes, se réjouissant d’une division…

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

26 commentaires

  1. Reconnaissons quand même que l’attitude de la FSSPX n’est pas non plus bien réconfortante.
    Ce que je trouve regrettable, c’est cette assimilation “traditionnalisme=FSSPX”, notamment quand Henri Tincq parle de Mgr Fellay comme du “chef des traditionnalistes”. Mais quel rapport entre l’Institut du Christ-Roi, par exemple, et la FSSPX ?
    Ce terme de “traditionnaliste” désigne à la fois des catholiques attachés à la forme extraordinaire du rite romain, mais fidèles à Rome et soutenant Benoît XVI (c’est là la situation des rédacteurs de ce blog, si je ne m’abuse), et des catholiques eux aussi attachés à la messe tridentine, mais ayant une attitude completement differente vis-à-vis de Rome ?
    Utiliser le même terme pour désigner ces deux “catégories” de catholiques ? Je suis sceptique…
    [Je ne crois pas qu’il soit de bon ton d’utiliser des termes pour distinguer des “catégories” de catholiques. On est catholique ou on ne l’est pas.
    Les rédacteurs de ce blog ont en commun leur Foi catholique, ni plus ni moins.
    http://lesalonbeige.blogs.com/about.html
    MJ]

  2. Il n’empêche, c’est complètement stupide et suicidaire comme attitude. Ma famille s’est tenue aux côtés de Mgr Lefèbvre et j’ai un frère prêtre dans la FSSPIE X . Je suis complètement pour un accord avec Rome sinon Econe va finir par se séparer vraiment de l’Eglise.

  3. “(…) par se séparer vraiment de l’Eglise.”
    Quelqu’un peut faire mon instruction, c’est pas déjà le cas ?
    [Le Cal Hoyos dit il n’ya pas schisme, il y a “attitude schismatique”. MJ]

  4. L’article de monsieur Tincq – comme beaucoup de ses articles – pue la méchanceté sinon la haine . Ceci dit la FSPX devrait y voir un avertissement : si ça réjouit si fort ce journaliste dont on connaît que trop les tendances, c’est que ce n’est pas bon pour les catholiques fidèles à la Tradition… L’attitude de la FSPX est suicidaire…D’ici peu qu’est ce qui les distinguera de tous les groupes qui se sont détachés de l’Eglise ( Jansénistes, Vieux catholiques, Gallicans…) ?

  5. Dans un bateau ,il ne faut pas tous se mettre du même bord,sinon… plouf!
    Dans l’Eglise ; c’est pareil!Une seule chose est essentielle :le Credo et la charité fraternelle.Hommage au Salon qui sait se servir de ces deux “stabilisateurs”dans la tempête actuelle.Les persécutions à venir vont obliger les gens à revoir bien des positions.Nous sommes encore très loin du port.Attachez vos ceintures…

  6. A Raoul de Sainte Marie
    Sujet brûlant, on se calme s’il vous plait.
    Les jugements de valeur n’ont pas lieu d’être. Surtout s’ils ne sont pas polis, justes, et honnêtes.
    Quels que soient les différents cathos que je fréquente, ils ont en commun, l’amour de Jésus et de l’Eglise. Tous prient sincèrement pour le pape.
    En conséquence pas d’ennemis chez les cathos, quelles que soient les appréciations de chacun.
    Ne soyons pas diviseurs mais rassembleurs.
    Nous arrivons à une époque tragique, ou Benoît XVI aura besoin de toutes ses troupes.
    Il n’est pas impossible de penser que le cas de la FSSPX sera résolu dans le temps, pour le plus grand bien de l’Eglise.
    Il suffit de faire ce qu’il faut, pour le reste, Dieu y pourvoira !
    Quand on voit comment réagit toute une partie de l’Eglise, avec quelle mauvaise volonté réagissent beaucoup d’évêques aux décisions du Pape, on peut penser qu’un autre schisme se prépare, auprès duquel celui dit de Mgr Lefebvre fera pâle figure.
    Donc, prier et rassembler.
    Le reste n’est pas notre affaire.

  7. A Vince,
    Certes, l’attitude de Monseigneur Lefebvre a été schismatique, car il a défié Rome en procédant à l’ordination de 4 Evêques sans l’accord du Pape. Les pourparlers étaient en cours et ont été rompus dès le sacre de ces 4 Evêques.
    En revanche, – et c’était la position de Monseigneur Ratzinger – les fidèles de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ne sont pas schismatiques.
    Cependant, la crainte de Raoul de Sainte Marie est compréhensible. Si La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ne fait pas montre davantage de fidélité et de docilité à l’égard de Rome, la Fraternite risque un jour de sombrer définitivement dans le Schisme.
    Combien grotesque serait cette situation, car je le répète – même si ça doit défriser les gauchistes ou certains lefebvristes – la FSSPX se querelle avec Rome pour de simples broutilles.
    Souvenez-vous du Schisme de 1054 !
    Unité, Vérité et Fidélité !

  8. Nous devons prier sans relâche pour l’unité de l’Eglise.
    Les divisions, les querelles intestines, les susceptibilités avouées ou inavouées obscurcissent sa visiblité.
    Et le bien des âmes !

  9. Le coeur du problème étant que les tradis, qu’ils soient FSSPX ou “ecclesia Dei”, vivent un catholicisme romain, qui de jour en jour s’éloigne de celui des autres chrétiens. Réduire ce sujet à la question liturgique est une erreur. Les difficultés à faire appliquer le récent motu proprio l’illustre bien : ce qui inquiète nos chers évèques, ce n’est pas tant de dire la messe “dos au peuple” ou plutôt “face à Dieu”, mais le fait que les fidèles soient “typés” sur le plan des idées politiques notamment, quoi qu’on en dise. En effet, s’il est vrai qu’on trouve toutes sortes d’opinions parmi le peuple de Dieu qui fréquente les églises de France, on ne trouve que bien peu de gauchistes ou socialo-écolo parmi les tradis. La catégorisation sociologique de cette population étant une alchimie entre des BCBG, des vieilles familles françaises de la noblesse ou bonne bourgeoisie, des agriculteurs cultivés (c’est bien le moins !) le tout avec un taux de natalité faisant blêmir les Africains du Sahel.
    Cela s’assume bien côté tradis, dont le dynamisme est indéniable.
    Cela ne s’assume pas si bien côté clergé…
    Au même titre qu’on veut gommer le côté trop “pêchu” de certains scouts qui gênent dans le paysage français des gentilles colonies de vacances, on aimerait bien rayer de la carte catho les tradis qui professent qu’ils aiment Jeanne d’Arc, la France éternelle et parfois le Roy…
    Les gentilles associations qui essaient de faire appel aux sentiments pour la “paix liturgique” font croire (mais le croient-elles vraiement?) que tous ces chrétiens de sensibilité différente vont cohabiter autour d’un grand feu de camp avec leur évêque… Angélisme ou naïveté ?
    L’affaire est autant celle d’une conception de la société et de la vie, de la morale et du bien social, que de liturgie. Je crains que tout cela soit irréconciliable en ce bas monde, hélas…

  10. le plus simple est de lire directement la lettre de Mgr Fellay
    http://www.laportelatine.org/communication/bienfait/72/francais/72.php
    Voici la conclusion :
    “Voici pourquoi la Fraternité Saint-Pie X ne peut pas « signer d’accord ». Elle se réjouit franchement de la volonté papale de réintroduire le rite ancien et vénérable de la sainte Messe, mais découvre aussi la résistance parfois farouche d’épiscopats entiers. Sans désespérer, sans impatience, nous constatons que le temps d’un accord n’est pas encore venu. Cela ne nous empêche pas de continuer d’espérer, de continuer le chemin défini dès l’an 2000. Nous continuons de demander au Saint-Père l’annulation du décret d’excommunication de 1988, car nous sommes persuadés que cela ferait le plus grand bien à l’Eglise et nous vous encourageons à prier pour que cela se réalise. Mais il serait très imprudent et précipité de se lancer inconsidérément dans la poursuite d’un accord pratique qui ne serait pas fondé sur les principes fondamentaux de l’Eglise, tout spécialement sur la foi. ”
    C’est très loin de constituer une déclaration de guerre ( le temps n’est pas encore venu)comme le claironne Henri Tinq dans son article “La lettre de Mgr Fellay ressemble donc, au total, à une déclaration de guerre contre le pape “.
    Ne tombons pas dans le piège de la division

  11. Si j’ai réagi comme ça, c’est parce que je suis en colère. Tout était là pour conclure un accord qui aurait réuni les catholiques de façon plus importante. Mgr Lefèbvre a eu raison de mener son combat mais tout a un temps. Maintenant, à chacun de voir mais faisons attention à ne pas décourager ceux qui étaient prêts à nous aider et encourager les ennemis de l’Eglise.

  12. HB, petite précision mais importante quand même:mon opinion n’est pas un jugement de valeur et je suis poli et honnête. D’acord pour le rassemblement mais pas d’attaque gratuite non plus. Merci.Prions effectivement pour que tout s’arrange.

  13. « L’Église ne peut pas perdre la Vérité, l’Église gardera toujours la Vérité éternelle. Et nous devons ne jamais abandonner l’Église, l’Église catholique et romaine, ne jamais l’abandonner. Ne jamais abandonner le successeur de Pierre, parce que c’est par lui que nous sommes rattachés à Notre Seigneur Jésus-Christ, à l’évêque de Rome, successeur de Pierre ». (Homélie de Mgr Lefebvre, 1982)
    Puisse certains lefebvristes méditer la-dessus.

  14. la grande peur des derniers fossiles “progressistes”c’est le retour de tous les tradis au sein de l’armée romaine catholique.le reste est de l’intox.

  15. Tout à fait exact.

  16. Lisez le texte de Mgr Fellay, objectivement et puis lisez l’article de H Tincq.
    Si vous ne voyez pas la différence c’est dommage.

  17. Les parents ne me contrediront pas : on est très exigeant avec ses enfants les plus droits, & très coulant avec les plus faibles. Mais de tous on attend l’obéissance maximale possible par chacun.
    Notre Mère l’Eglise applique exactement cette pédagogie parmi ses enfants. Il est clair qu’elle ne peut exiger moins qu’une totale communion chez ses fidèles les plus ardents. Je ne vois pas en quoi c’est insultant ou dépréciant. Même si la réponse paraît plus dure ou le traitement plus sévère, il faut bien reconnaître “qu’à celui qui a reçu beaucoup on demandera davantage”, dixit Jésus.
    Prions justement que cette réponse attendue de la FsPx nous montre le vrai trésor de la “Tradition” (nous sommes tous la Tradition de l’Eglise, mais c’est un autre débat)c’est-à-dire son obéissance filiale, & non la marque d’un orgueil qui préfèrerait s’accrocher à l’héritage plutôt qu’à sa Mère.

  18. Henri TINCQ est pire qu’un diablotin : c’est le Malin journalistique en personne, car il ment par omission, en ne rappelant pas les demandes et attentes réciproques de ROME et de la FSPX, en ne faisant pas le bilan de ce qui s’est passé entre MGr FELLAY et le Vatican depuis 2 ans, ni dans quel contexte français évolue la Tradition depuis la dernier Motu Proprio, puis en choisissant des citations qui détournent les textes, et enfin en portant dans sa dernière phrase un jugement nullement étayé, ni sur des faits, ni sur des citations, ni sur des décisions.
    C’est une manipulation complète et totale : M. JANVA a raison de pointer le côté diabolique du personnage. Oublions-le, faisons autour du MONDE ce qu’il a toujours fait vis à vis de ce et de ceux qui dérangent ses certitudes : la conspiration du silence.
    Et répétons : H. TINCQ n’existe pas, on ne le lit plus, il est mal documenté, il a perdu la main, son influence décroît, son parti pris est gênant, son esprit polémique le décrédibilise, il représente un moment dépassé de l’église de France, sa problématique intellectuelle est en décalage avec la réalité du catholicisme vécu dans les paroisses, il n’aborde jamais les sujets quotidiens des catholiques français, est-ce que sa vie personnelle (vie partagée après divorce) ne le place pas en rupture intellectuelle permanente avec le sujet dont il se dit un spécialiste, etc…….
    Bref, appliquons lui ses méthodes : les poubelles de l’histoire.
    Ainsi plus de querelles entre cathos tradis à partir des divagations filandreuses de ce médiocre professionnel.
    [A partir du moment où ce gratte-papier a sa tribune dans le quotidien lu par toute la classe dirigeante française et qu’il est, à ce titre, invité sur Radio Notre-Dame comme “grand témoin” (mardi matin), on ne peut – doit- pas faire l’ignorer. MJ]

  19. Hélas, certains lecteurs du Salon lisent Tincq plus qu’ils ne lisent Mgr Fellay.
    On pourrait découper également cette phrase :
    “Cela ne nous empêche pas de continuer d’espérer, de continuer le chemin défini dès l’an 2000”
    Mais, cela, Henri Tincq ne l’a surtout pas fait.
    Gardons l’espérance et prions.

  20. Le problème en fait n’est pas vraiment le Monde dont on connait la facilité à déformer dans le meilleur des cas ou à attaquer dans le pire le Catholicisme. La question est de savoir quand aux yeux de la FSSOIE X, les critères seront ils réunis pour un accord? Des opposants, il y en aura toujours, aussi bien chez certains progressistes que certains “tradis”.Les premiers veulent faire table rase du passé et transformer l’Eglise en auberge espagnole où chacun ferait ce qui lui plait et les autres ont des boutons dès qu’on parle de changement et trouvent qu’être dans l’opposition est finalement confortable: tellemnt plus facile de critiquer. Même chez lez “tradis”, pour la liturgie, il y a de petites différences: Dans certains offices, on répète le confiteor avant la communion, d’autres non; de même, parfois on dit le Pater avec le prêtre, en d’autres lieux, si on le fait, on se fait regarder de travers. Una accord demande toujours que chacun fasse un geste. Il faut reconnaitre qu’en ce moment, c’est plutôt Benoit XVI qui en fait.

  21. La lettre de Mgr Fellay est tres bien.
    M. Tinq est a nouveau menteur et haineux.
    Quant aux schismatiques, je veux bien comparer les “schismatiques” de la FSSPX avec mon cure de paroisse (très Vatican 2, esprit années 70) qui nous fait toute une homélie pour expliquer que le baptême est tout SAUF l’effacement d’un “soit disant” péché originel…
    Schismatiques? ou sont les vrai schismatiques?

  22. J’ai remarqué aussi qu’aux baptêmes de ces dernières Pâques, on ne parle jamais de péché originel.
    On entre simplement dans une communauté, une famille.
    Ca fait bien plaisir aux baptisés et à l’assistance.
    Pourtant si on considère que ce fameux péché originel est la cause de tous nos maux, on pourrait y réfléchir un peu au moment où “il est effacé” mais nous tient cependant toute la vie.
    J’estime que c’est une bonne question. Qui pourrait y répondre ?

  23. Si on parle pas ou peu du péché originel et si on a supprimé en grande partie l’exorcisme, c’est parce que le diable a su se faire oublier d’un certain nombre de nos ministres du culte et aussi de bon nombre de fidèles.

  24. “Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet (…) qu’il y a des rivalités entre vous (…) : Moi je suis d’Apollos ! et moi de Céphas ! et moi de Christ ! Christ est-il divisé ? Paul a t il été crucifié pour vous, ou est ce au nom de Paul que vous avez été baptisé ?”
    1 Cor1
    … ainsi, ça ne va pas mal depuis “le concile”, ça va mal depuis le Ier siècle… Et avant, ça allait mieux ? Eh ben même pas. Comme disait l’autre, je serai assez enclin à penser que ça va mal depuis la Chute.

  25. @ inconnu sur péché originel
    Je vous fais part de quelques citations bibliques intéressantes :
    Genèse 3,3 : « Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sous peine de mort. Le serpent répliqua à la femme : pas du tout ! Vous ne mourrez
    pas ( …) vous serez comme des dieux (…). »
    St Paul aux Romains 5,12 : ” Par un seul homme, Adam, le pêché est entré dans le monde, et par le pêché est venue la mort ; et ainsi, la mort est passée en tous les hommes, du fait que tous ont péché.”
    Timothée 1,4 : « (…) je t’ai recommandé de rester à Ephèse, pour interdire à certains de dévier dans leur enseignement ou de
    s’attacher à des récits mythologiques et à des généalogies interminables : cela mène
    à des recherches sans fin, plutôt qu’au dessein de Dieu qui est affaire de foi »
    Réflexion perso :
    Le péché originel n’est plus “à la mode”, même ds l’Eglise, parce que Darwin est passé par là… Et donc qu’y croit encore à l’historicité du péché originel ? Sans être un jugement de valeur mais un malheureux constat, de nbx prêtres et évêques n’y croit plus non plus.
    Or sans péché originel ds l’Histoire, le rachat du Christ ds l’Histoire ne sert plus à rien…
    Une des causes de la déchristianisation actuelle.

  26. “Il n’en restera qu’un tout petit nombre” ou “Quand le Christ reviendra trouvera-t-il seulement un ilot de chrétienté ”
    Nous y sommes!
    Alors de grâce que tous les contempteurs de vatican II veuillent bien par eux-mêmes étudier sur le fond toutes les remises en causes notamment doctrinales qu’a introduites ce concile pour constater que l’Eglise catholique n’a plus grand chose à voir avec celle qui a perduré jusqu’à la fin de PIE XII et qu’il n’est pas seulement question de la Messe.
    Quant au commentaires d’un Tincq sur la lettre de Mgr FELLAY réjouissons nous de son contenu car elle montre que ce dernier a raison sur toute la ligne. Merci Monseigneur

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!