Hénin Beaumont : la liste de Steeve Briois et de Marine Le Pen largement en tête…

… avec 39,34% des voix !

Viennent ensuite la liste du divers gauche Daniel Duquenne (20,19%) puis la liste d'Union de la gauche, conduite par le socialiste Pierre Ferrari, arrivée seulement en troisième position avec 17,01% des voix. L'UMP fait 4,34%. La participation au scrutin a atteint 60,15%, soit 8 points de moins que lors du premier tour de l'élection municipale de 2008.

Addendum : Comme cela était prévisible, un "front républicain" se prépare pour le deuxième tour. Daniel Duquenne, arrivé en tête, a déclaré : "J'appelle à un front républicain dès ce soir, je ferai tout pour que le Front National ne gagne pas à Hénin-Beaumont". Quant à Pierre Ferrari : "Nous travaillons dès ce soir au rassemblement. Tout sera fait pour éviter une triangulaire". La seule chance de l'emporter pour la gauche, qui totalise 53,5% des voix à l'issue du premier tour, est d'éviter une triangulaire. Il ne reste plus qu'à attendre les manifestations de lycéens et l'appel à voter à gauche de Jacques Chirac…

14 réflexions au sujet de « Hénin Beaumont : la liste de Steeve Briois et de Marine Le Pen largement en tête… »

  1. Partisan Blanc

    Peut être que l’UMP veut laisser la mairie à Marine pour la légitimer au sein du FN et créer une division.
    Peut être qu’ils vont laisser la région lyonnaise à Golnish l’an prochain pour diviser un peu plus…

  2. Jean

    Front “républicain” contre la droite = front de gauche.
    Quand on voit qu’à l’UMP/RPR/UFF/etc. on se tait sur les crimes des communistes, qu’on ne crie pas au scandale quand des communistes sont dans un gouvernement “pluriel”, qu’on préfère démissionner de la présidence des Conseils régionaux pour ne pas accepter les voix FN, on se dit que ça ne ressemble pas à de la droite, ça n’a pas le goût de la droite … et que ce n’est pas de la droite.

  3. scat

    L’UMP n’a jamais été une force électorale dans cette ville. Ca fait bien longtemps que le gros des troupes RPR (aujourd’hui UMP) ont rejoints le FN! L’UMP est plus faible que le FN depuis une dizaine d’années dans cette ville.
    Donc l’argument selon lequel l’UMP “laisse” le champ libre au FN ne tient pas: l’UMP ne pouvait tout simplement RIEN faire.

  4. Cyrano

    Les bons résulats (du 1er tour) ne font pas la victoire d’une élection: ce qui compte, c’est de gagner (au second tour)…
    Car une fois que l’équipe FN serait élue dans cette ville, elle pourrait acquérir une nouvelle légitimité due aux bons résultats de terrain d’élus, pour les futures élections…
    En attendant, pour le moment, seul le MPF (avec Villiers, Bompard, et d’autres) possède cette légitimité dans la vraie droite (MPF et FN notamment).
    N’y voyez aucune tactique de politique politicienne de ma part (étant clairement MPF), car je souhaite égalemment sans réserve la victoire du FN à Henin, surtout face à la gauche.
    Je le dis d’autant plus facilement que Marine le Pen n’a pas à son actif les propos provocateurs et douteux qui ont fait la diabolisation du FN, et qu’elle cherche vraiment des élus pour agir.

  5. Solange

    4 % pour l’ump… ce résultat surréaliste prouve bien que le système sarkoziste n’a pas fait de campagne et resservit un candidat bidon (au temps des vraies triangulaires la droite molle ne faisait pas moins de 10 %). Le système voudrait Marine à la tête du FN qu’il ne s’y prendrait pas autrement pour l’imposer par ce succès électoral. Question : pourquoi le parti du système laisse-t-il la place à la fille Le Pen ?
    Dans tous les cas, victorieuse ou non à Hénin, cela ne fait pas de MLP le dirigeant fédérateur dont le mouvement national a besoin. Ce dirigeant naturel et légitime, c’est Bruno Gollnisch, autour duquel tous les mouvements de la droite nationale peuvent se réconcilier et reprendre une action politique de grande envergure pour le bien commun (et non pour le bien d’une seule personne à laquelle le FN semble dorénavant se réduire).

  6. Olivier M

    La dynamique FN engagée à hénin est très forte: 40% au 1er tour contre 28% au 1er tour en 2008, ce qui était déjà excellent.
    Ce bond de 12% de plus en un an exprime une vague de fond qui se confirmera dimanche.
    En effet, la Gauche ne parviendra plus à s’unir après le coup du maire PS “d’union” Dalongeville, envoyé en prison.
    Ils ont déjà perdu et ils le savent. Quant à l’UMP, ils ont la claque qu’ils méritent.
    Bravo à Marine LE PEN et à Steeve BRIOIS, qui apportent un démenti cinglant aux oiseaux de mauvaise augure, preouvant que le FN est désormais l’espoir du peuple qui souffre, des petits blancs laissés pour compte du Système apatride et mondialiste.
    Allez Steeve, allez Marine!

  7. Jean

    Pécresse qui refusait d’appeler à voter contre le FN, s’est soumise au diktat et soutient maintenant à la gauche :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090629.OBS2365/heninbeaumont__pecresse_tient_a_clarifier_ses_propos.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17
    Où est la démocratie quand on fait pression sur les gens, les sommant de choisir un camp ? Ce sont ces fameux “frontistes républicains” qui ne savent pas trop ce qu’est la démocratie !

Laisser un commentaire