Haziza, qui avait insulté La Manif Pour Tous, suspendu suite à une plainte pour agression sexuelle

Souvenez-vous c'était en juin 2013 :

Capture d’écran 2017-11-21 à 21.15.36Astrid de Villaines, journaliste de LCP-AN, a déposé une plainte, dimanche 19 novembre, contre Frédéric Haziza présentateur phare de La chaîne parlementaire qu’elle accuse d’agression sexuelle. Une enquête préliminaire a été ouverte et a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire. Les faits seraient survenus le 20 novembre 2014. Alors qu’Astrid de Villaines souhaitait rejoindre son bureau, le présentateur lui aurait bloqué le passage.

«Je suis donc passée devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s’est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m’a pincé la fesse gauche».

Immédiatement convoqué dans le bureau du rédacteur en chef de l’époque, le présentateur et journaliste aurait d’abord nié les faits.

«Monsieur Haziza nous a déclaré (devant elle et le rédacteur en chef) ne pas m’avoir touché les fesses, mais juste les genoux et n’a pas reconnu les faits devant mon rédacteur. Je précise que monsieur Haziza a déclaré devant mon rédacteur, vouloir m’acheter une viennoiserie afin que cet incident s’achève. Je précise avoir quitté la salle après ces propos déplacés».

Dans sa plainte, Astrid de Villaines ajoute que le présentateur avait eu des «gestes ou des allusions déplacées» les années précédentes. Saisi par le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de LCP, la direction a adressé un avertissement à l’encontre de Frédéric Haziza. Gérard Leclerc, président de la chaîne à l’époque, confirme

«qu’une procédure avait été ouverte et qu’une sanction avait été décidée à l’encontre du journaliste».

Certains salariés, citant des précédentes affaires d’agressions sexuelles ayant entraîné des licenciement dans l’entreprise, jugent que la sanction prononcée contre le présentateur avait été très faible. BuzzFeed a recueilli le témoignage de deux autres femmes envers lesquelles Frédéric Haziza aurait eu des comportements inappropriés.

Mardi soir, LCP a annoncé la suspension du journaliste.

Laisser un commentaire