Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Halte à la pornographie !

Dans un message destiné aux médias, Benoît XVI a déploré la tendance à l’exaltation de la pornographie par certaines émissions destinées aux enfants et aux adolescents.

"Toute tendance à réaliser des programmes et des productions qui, au nom du divertissement, exaltent la violence, dépeignent un comportement antisocial ou avilissent la sexualité humaine constitue une perversion, d’autant plus répugnante quand ces programmes s’adressent à des enfants et des adolescents.

Comment pourrait-on expliquer ce +divertissement+ aux innombrables jeunes innocents qui souffrent réellement de la violence, de l’exploitation et des abus ?".

Le message de Benoît XVI a été publié à l’occasion de la 41ème journée mondiale des communications sociales célébrée par l’Eglise catholique le jour de la fête de saint François de Sales. La journée de cette année avait pour thème "les enfants et les médias". Selon Benoît XVI, l’industrie des médias devrait aider les parents à éduquer leurs enfants dans le sens de "la dignité humaine fondamentale, la vraie valeur du mariage et de la vie familiale, l’accomplissement positif et les desseins de l’humanité".

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. Halte à la pornographie ? Mais vous n’y pensez pas ?!
    Comment les dealers vont-ils blanchir leur argent, après ?

  2. Et il entend quoi précisement par « des programmes et des productions qui, au nom du divertissement, exaltent la violence, dépeignent un comportement antisocial ou avilissent la sexualité humaine » !? Parce que là, c’est quand même largement interprétable.

  3. Au passage, je ne sais pas si vous connaissez les noms de certaines « entreprises » de pornographie, mais c’est éloquent :
    Evil Empire, Dark Angel Production, Evil Angel…
    « Demandez aux cités détruites, nous ne leurs avions pas caché qui nous étions. »

  4. Sujet capital mais délicat que bien des catholiques n’osent aborder, car ils n’ont ni les mots ni les arguments et leur saine indignation ne suffit pas.
    Qu’ils lisent donc « REVOLUTION PERMISSIVE ET SEXUALITE » du Pr. Bergevin (Editions Fr.-X. de Guibert, 2003, 27 euros), c’est une mine de renseignements (plus de 500 auteurs cités)et d’arguments inédits, d’un bon niveau mais jamais barbant ni indécent. »Un livre vraiment utile » comme le disait l’analyse dans La Nef.

  5. J’ai un avantage, j’ai grandi sans avoir d’éducation chrétienne. Du coup, la pornographie, je connais. Je n’ai pas besoin de livre pour savoir à quel point c’est toxique, ou pour savoir ce qui ce trame derrière cette industrie.

  6. Le problème, c’est que beaucoup d’adultes sont tellement plongés dedans qu’on voit mal comment ils pourraient protéger leurs enfants. Il suffit d’entendre les réflexions de plus en plus tordues des collègues de travail pour s’en rendre compte. Or, si la pornographie est mauvaise pour les enfants et les ados, pourquoi ne le serait-elle pas aussi pour les adultes ? Un poison devient-il bon quand on passe à l’âge adulte ?

  7. « The Dreamers » de Bertolucci: interdit aux téléspectateurs de moins de …DOUZE ans à la RTBF. Incroyable mais…

  8. D’accord Eric, mais Bergevin ne traite pas que de la pornographie mais des raisons éducatives, psychologiques, politiques etc. de la valorisation omniprésente de la transgression pour la transgression, dans tous les domaines de la vie et de la société.

  9. Derriére la pornographie ?
    L’esclavage humain sans espoir de libération, des vies détruites, des meurtres sanglants, des maladies mortelles et dégradantes, des enfants souillés et/ou assassinés, des familles décomposées, des larmes de sang, etc
    pour le profit de répugnantes ordures au service de la bête immonde.

Publier une réponse