Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Guillaume Peltier parle du MPF

Vox Galliae rapporte les propos de Guillaume Peltier :

"Plus le vote Villiers sera important, plus nous aurons la certitude d’avoir une vraie politique de droite, sur des sujets essentiels [et] quel que soit le score final [de Philippe de Villiers au soir du premier tour] cette campagne aura permis de prendre date".

"L’objectif est de construire cette force sans laquelle il ne sera pas possible de gouverner à droite."

L’objectif de tout cela "n’est pas de faire 10%" puis de "s’enfermer", mais de "participer à un gouvernement" sur la base de "nos idées".

Marie Sophrone

Partager cet article

18 commentaires

  1. Ca a au moins le mérite d’être clair:
    Peletier préfère continuer à se compromettre avec l’UMP dans l’espoir utopique d’avoir un siège de député plutôt que de refonder la vraie droite au sein de l’Union Patriotique du FN pour changer le visage politique de la France…
    On sait donc à quoi s’attendre pour le deuxième tour où il ira voter des 2 mains pour Sarko contre Le Pen.
    Le MPF me déçoit de + en + … et Guillaume, que je connais bien, aussi…
    Finalement, le gage du vrai “sens politique” c’est le désintérêt personnel des hommes qui s’en réclament. Le Pen n’a plus rien à perdre car il sait que c’est son dernier round. Peletier à intérêt à intriguer pour se voir un jour à la place de P2V… il n’y a donc rien à attendre d’une telle démarche. Dommage…

  2. Je viens de voir que Guillaume Peletier est allé encore plus loin:
    http://www.dailymotion.com/video/x1nz4w_guillaume-peltier-sur-canal
    Renégat, oublirais-tu tes débuts avec Le Pen et Mégret?

  3. C’est terriblement ingénieux !!! Il faut ancrer l’UMP à droite. Il faut que Simone Veil revienne sur l’avortement et la “libération” de la femme. Que Sarkozy revienne sur la discrimination positive en faveur des musulmans et des citoyens “issus de l’immigration”. Il faut que Valérie Pécresse lutte contre l’homophilie. Il faut que l’UMP revienne sur trente années de trahison. Et grâce au MPF c’est possible demain. Merci Pelletier.
    Le problème c’est que pour ce faire, il faut que Pelletier ne choisisse pas de voter pour Le Pen au second tour face à Royale. Que Pelletier nie son ancienne appartenance au FN. Que le MPF continue de se taire face à l’exclusion anti-démocratique du FN. Que le MPF participe au “front patriotique” qui uni l’UMP, le PS, le PC face au danger Le Pen.
    Il faut oublier que des candidats cathos (Mme Codaccioni par exemple), élus pour leur courage et leur engagement pro-vie et pro-famille, renoncent une fois au ministère à appliquer ce pour quoi ils ont été élus…
    C’est génial, novateur, infaillible, merci Pelletier, merci Villiers !!!!
    PS : c’est vrai que faire une union des patriotes à plus de 20% et s’unir pour dénoncer le totalitarisme du système, c’est d’un ridicule…

  4. Chose intéressante dans le programme de De Viliers : la taxation des produits importés en fonction des normes sociales des pays producteurs. Il s’agit d’éviter l’escalavage humain là-bas et les délocalisations ici.
    J’apprécie cette proposition car c’est une question de respect du droit à l’épanouissement de chacun et au travail de tous.
    Mais cette proposition n’est-elle pas de gauche ?

  5. Cela se passe de commentaires…

  6. le MPF, ce qui veut dire Mouvement pour la France,aurait du se positionner au dessus du clivage droite-gauche
    maintenant,terminé

  7. Cela confirme ce que nous pressentions depuis des mois: le MPF vise des postes au sein d’un gouvernement UMP.
    Au moins c’est Pelier lui-même qui confirme, comme ça pas d’ambiguités!
    Allez, passons à autre chose maintenant.

  8. C’est ce que disait Christine Boutin sur les questions de la vie avant d’inviter à voter Sarkozy…
    Or Sarkozy tient des propos sur le prédéterminisme génétiques qui sont intrisèquement mauvais donc voter Villiers au 1er tour pour que ce dernier invite ses électeurs à voter Sarkozy au second est intrinsèquement mauvais.
    [La conclusion me parait hative. Le sophisme se révèle généralement faux… Votez comme vous voulez et laissez les autres faire de même…Vous n’arriverez à rien ainsi: il s’agit de convaincre et non pas de vaincre. Marie Sophrone]

  9. Faire 10% pourquoi faire?
    Pour participer à un gouvernement avec un Président qui fréquente les scientologues?
    Pour avoir un appart. de 500m² comme Gaymard?

  10. Qui à t’il de choquant à accepter de participer à un gouvernement sur la base de nos idées ? L’essentiel pour nous catholique est de faire avancer les idées que nous défendons, si cela passe par la participation à un gouvernement UMP j’avoue que je ne vois pas trop le problème. Bien sur, dans la mesure ou les personnes qui y participeraient resteraient eux mêmes très ferme sur leurs convictions. C’est un peu ce que dit JP2 à propos du vote sur une loi qui pourrait atténuer les méfaits de l’avortement. On peut la voter dans la mesure ou notre opposition à l’avortement est connu de tous.
    N’en est il pas de même dans le cadre d’un gouvernement qui accepterait de prendre en son sein des hommes qui partagent nos convictions ?
    D’ailleurs Le Pen lui même n’exclu pas des accords avec Nicolas Sarkozy.
    Ceux qui sont choqué en voyant dans cette stratégie une infâme compromission se trompent. Il n’y a aucune compromission, agir dans un gouvernement, ce n’est pas souscrire à tout ce qu’il fait.
    De plus, si nous continuons dans cette stratégie du seul contre tous, sous prétexte de ne pas vouloir se compromettre, nous n’en sortirons jamais. Un P2V dans un gouvernement Sarkozy ne ferait il pas plus avancer nos idées qu’un JMLP en dehors ? Je ne fais que poser la question car, quoiqu’il en soit, si nous voulons faire triompher nos idées il faudra s’appuyer sur ces deux stratégies. Une seule ne peut suffire à déstabiliser tout un système.
    Enfin, cessons de condamner les stratégies des uns et des autres tant qu’elles vont globalement dans le bon sens il faut les encourager, nous ne sommes pas suffisamment nombreux pour se permettre de nous condamner entre nous.
    [Restons sur cette conclusion. Car sans approuver aucun des commentaires, je constate surtout que les fervents catholiques que vous vous prétendez ne sont bons qu’à se tirer dans les pattes… Agissons en notre âme et conscience et en suivant ce qu’enseigne l’Eglise et ne jugeons personne…Marie Sophrone]

  11. @Victor:
    Et avoir 20% et ne jamais rien pouvoir en faire, est-ce vraiment plus utile ?
    Ce commentaire de M. Peltier (un seul “L”, svp) est à mes yeux plein de bon sens : “L’objectif est de construire cette force sans laquelle il ne sera pas possible de gouverner à droite.” Le FN est à droite, il représente 15% mais il n’a pas réussi (et ne réussira à mon avis jamais) à se rendre incontournable pour gouverner à droite. Dommage.

  12. J’ai l’impression en lisant la plupart d’entre vous qu’il y a comme un vent de mauvaise foi. Que vous préfériez M. Le Pen et la contestation stérile, c’est votre droit le plus souverain ; que vous mésinterprétiez les propos de Peltier est une autre affaire. La position du MPF a toujours, il me semble, été claire : la participation à un gouvernement ne saurait se faire que si ce gouvernement nous permettait d’appliquer nos idées, et il n’y a pas d’apparence que l’UMP permette la mise en oeuvre de telles idées.

  13. @ Olivier (d’Arcachon!),
    Parce que vous avez la naïveté de croire que s’il y avait des ministres MPF, ils pourraient mener une politique conforme aux Enseignements de l’Eglise?
    Arrêtons 2 minutes!
    Qu’est-ce qu’il vaut mieux? Etre complice d’une politique néfaste et se renier comme le propose Peltier et le MPF?
    Parce qu’avec Sarkozy ce sera: fichage des prédélinquants dès l’âge de 3ans (un des critères est l’appartenance à une famille nombreuse), l’euthanasie légalisée, le délai légal de l’avortement retardé, le mariage des personnes homosexuelles, etc.
    Et quand bien même les Ministres MPF démissionneraient devant de telles mesures, ils auraient contribuer à leur avènement en soutenant Sarkozy et en seraient donc coresponsables. Et donc vous aussi vous seriez responsable de ces mesures puisque vous auriez voté Sarkozy au second tour à l’invitation du MPF.
    A vous de voir si voulez être “complice” des choix de société que prendra Sarkozy.

  14. A Victor : et la sortie pure et simple de la vie politique à la suite de “drapages” antisémites, racistes, etc. et d’incapacité chronique à gouverner même la plus petite ville de province, ce n’est pas de la complicité, peut-être ?

  15. A Victor:
    Si comme vous semblez le penser, aucun catholique ne peut participer à un gouvernement qui ne respecte pas la DSE , on n’est pas sorti de l’auberge !
    On ne gagne rien à condamner ainsi ceux qui espèrent pouvoir changer les choses de l’intérieur. Et, encore une fois, participer à un gouvernement ce n’est pas souscrire à tout ce qu’il fait. Ce raisonnement est simpliste et ne mène à rien. Il ne fait que diviser les catho en deux camps : les purs et durs et les autres. Il faut stopper cette mentalité.
    Peltier est un jeune qui s’engage en politique et qui partage globalement nos idées, croyez moi il n’y en a pas beaucoup ! Qu’on ne soit pas d’accord sur sa stratégie, c’est une chose, mais ne le condamnez pas comme vous le faites. Ça ne sert à rien.
    La théorie du seul contre tous ne nous permettra jamais d’atteindre le pouvoir. Il ne faut pas se leurrer, nous sommes une minorité et en tant que minorité, si nous voulons pouvoir influer sur la politique du pays, il faut savoir accepter des compromis.
    Si on suit votre logique, il y aura, maximum, 20% des gens qui refuseront de se compromettre, qui refuseront tout accord toute « compromission ». Mais ces brave 20%, ils ne serviront à rien ! Que voulez vous faire avec 20% sans accord ? Il faut être pragmatique, il y a bien un moment ou il faut savoir faire des compromis.
    Je vous pose la question : Qu’est-ce qui est le plus EFFICACE ? Essayer d’agir au sein d’un gouvernement pour le faire pencher de notre coté ou s’enfermer dans son coin et refuser tout accord sous prétexte qu’ils sont tous pourris ?

  16. @Victor (quel succès !)
    La note doctrinale nous indique quand même qu’être catho ne veut pas dire attendre d’avoir une chambre et un président et un gouvernement aux couleurs de notre Foi pour participer à l’action politique.
    Participer à un gouvernement ne veut pas dire accepter les idées des autres partis de la coalition (sinon on fusionne les partis), c’est se mettre clairement d’accord sur un programme de gouvernement. Après, si le gouvernement prend des décisions incompatibles avec les idées de certains de ses ministres, ces derniers peuvent le quitter : le départ d’un des partis de la coalitions est d’autant plus dommageable que ce parti est fort (mise en minorité au parlement, risque de majorité modifiée,…) C’est ainsi qu’il faut comprendre, selon moi, la déclaration de G.Peltier.
    (Les pseudo c’est sympa mais on peut mettre n’importe qui derrière. Alors je précise que je suis encarté au MPF; ça ne vous surprendra pas, j’imagine.)

  17. “J’ai choisi la bête immonde” : tire d’un livre de Peltier vers 1998 !
    Vraiment, je suis écoeuré de tous ces jeunes parvenus, genre Madelin, de tous ceux qui trahissent le Front National pourleurs intérêts qui sont de s’allier au gaullo-chiraco-sarkozisme.Il faut être honnête et comprendre que tous ces gens qui nous font sans cesse miroiter que ça ira mieux avec ces alliances contre nature avec ceux qui ont toujours renié leurs idéaux ne veulent qu’éviter un second 21 avril à leur profit.J’entends déjà les journalistes parler de la “baisse de l’extrême droite” !
    Moi je pense aux vrais miliants et à ceux qui souffrent à la base du Front National, le vrai patriotisme, le vrai anti-communisme, le vrai anti franc-maçonnerie.
    Alors, faisons en sorte que les faux patriotes UMP-MPF échouent dans leurs manigances sataniques.

  18. Bah oui, mais ni Villiers (qui vote Chirac en 1988 et se fait rembourser ses frais de campagne par le RPR à sa Présidentielle désastreuse), ni votre Peltier ne sont crédibles…
    Localement Villiers n’a rien (pu) fait (faire) face à la construction d’une mosquée à la Roche-sur-Yon par exemple. Alors ses envolées lyriques sur le salafisme et l’islam, ca me laisse rêveur…
    Et le moins que l’on puisse dire c’est que Peltier (dans sa pourtant très maigre carrière politique) n’a pas fait preuve d’une très grande constance dans ses choix politiques… A quand son adhésion à l’UMP?
    Sarkozy va faire au MPF ce que Mitterand a fait au PCF: le baiser qui tue…

Publier une réponse