Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Guillaume Roquette reprend le Figaro Magazine

RAlexis Brézet étant nommé à la rédaction du quotidien, c'est Guillaume Roquette qui a été choisi pour diriger la rédaction du Figaro Magazine. Ancien rédacteur en chef-adjoint au Figaro Économie, il a été directeur général du groupe de presse Valmonde et directeur de rédaction de Valeurs Actuelles. Il a également tenu une chronique régulière sur France Inter dans la matinale d’Audrey Pulvar qu’il a arrêté provisoirement en mars 2011 suite à l’hostilité d’auditeurs ne partageant pas ses opinions, puis qu’il a repris en septembre de la même année.

Vous pourrez retrouver certains de ses articles ici, caractéristiques d'une véritable pensée de droite. Exemple avec cet extrait d'un éditorial de mars 2011 :

"Avec le recul, les choses se révèlent finalement assez simples : les dirigeants de la majorité sont partis vers le centre gauche tandis que leurs électeurs restaient à droite. Forcément, cela a fini par poser problème."

Ou celui-ci de janvier 2011 :

"La majorité se tord les mains pour trouver la parade à l’ascension de Marine Le Pen. Peut-être pourrait-elle commencer par écouter ses électeurs et éviter de prendre des mesures contraires aux engagements sur lesquels elle a été portée au pouvoir."

Partager cet article

3 commentaires

  1. je ne vois pas en quoi cela témoigne d’une véritable pensée de droite (dont il reste à démontrer ce qu’elle est et si elle existe…). Cela témoigne surtout d’un sens politique et tactique plus sûr.

  2. Espérons que le Figaro Madame changera aussi de tête, car on n’est vraiment pas gâté avec sa christianophobie sous-jacente dans de nombreux articles.
    Celui de Sylvie Germain est l’exception qui confirme la règle. Pour la suite on devine que les trois autres écrivains vont proposer une “aventure intérieure” un peu plus correcte, genre nouveau-new-age, occidentalo-bouddhiste, ou quoi d’autre à la mode ces temps-ci ?

  3. Merci de transmettre à MOnsieur Guillaume Roquette
    Ordre du jour du sénat décidé hier soir par la Conférence des présidents du Sénat
    Mardi 4 décembre
    À 22 heures :
    Ordre du jour fixé par le Sénat (demande du groupe RDSE1(*)) :
    Suite de la proposition de loi tendant à modifier la loi n° 2011-814 du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique en autorisant sous certaines conditions la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires, présentée par M. Jacques MÉZARD et des membres du groupe RDSE (
    Il faut réagir
    Il faut envoyer à tous nos contacts
    Il faut prévenir la Presse
    Qu’une telle proposition de loi soit inscrite délibérement mardi 3 décembre à 22h alors que le lendemain mercredi l’ordre du jour est vide est un fait EXPRES flagrant : le Sénat porte là atteinte à la démocratie, à l’expression de la volonté générale après les Etats généraux de la Bioéthique qui ont vu pendant minimum un an la France entière se mobiliser et qui ont abouti à l’inscription dans la loi de l’interdiction de la recherche sur l’embryon

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]