Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Guillaume Peltier, un peu plus à gauche

Unknown-17Après s'être engagé au FN, au MPF puis chez LR, Guillaume Peltier poursuivra-t-il sa marche sinistrogyre ? Le vice-président des Républicains, Guillaume Peltier, s’est défendu lundi de toute dérive populiste de son parti et s’est opposé à toute alliance entre Les Républicains et le Front national:

« Parler directement aux Français qui souffrent, aux catégories populaires, aux ouvriers, aux employés, aux fonctionnaires, aux immigrés, à tous ces Français qui ont du mal à se faire entendre et qui sont considérés aujourd’hui comme des sans voix ou des citoyens de seconde zone«.

 

Partager cet article

10 commentaires

  1. Un engagement politique limpide depuis des années.

  2. Vous oubliez son engagement derrière Bruno Mégret au MNR !

  3. Après les Bobards d’or, il faudrait créer les Girouettes d’or…

  4. Qu’est ce que cet individu peut bien connaître des français en souffrance, lui qui mange à tous les rateliers ?

  5. « Parler directement aux Français qui souffrent, aux catégories populaires, aux ouvriers, aux employés, aux fonctionnaires, aux immigrés, à tous ces Français qui ont du mal à se faire entendre et qui sont considérés aujourd’hui comme des sans voix ou des citoyens de seconde zone«.
    Taisez-vous, vous n’appartenez pas à cette France là. Des politiciens comme vous représente tout ce dont on ne veut plus. Alors soit vous rejoignez le courant populiste, qui pour gagner, devra aller bien au delà de la droite, soit taisez vous à jamais…

  6. Les gens qui prétendent parler à ma place… c’est terminé!
    J’ai épuisé mon capital “confiance” vis-à-vis de tous ces politicards…
    Je préfère m’adresser directement au Bon Dieu et, dans le concret, dire ce que j’ai à dire comme le font de plus en plus de gens.
    Je le vois bien en “surfant” sur le net et en écoutant les voix de la dissidence et tous ceux qui font des commentaires.
    Oui, c’est fini, le temps des discours et des promesses sans suite!

  7. Pauvre gus, aucune conviction personnelle, mais une vanité et un arrivisme démesurés qui le conduisent à toujours à suivre le vent dominant, comme les feuilles mortes…

  8. quelle déception ! et quel talent gaché ! (car il en a !) c’est sans espoir

  9. Il faudrait lui suggerer le livre du père Molinié: le courage d’avoir peur. Du moins pour le titre et peut-être pour la lecture: cela ne lui ferai pas de mal.

  10. Du talent? Peut-être pas. Mais une grosse ambition et une grosse appétence au boulot politicien. Il y a un retour chez lui au côté “petit chose” de ses origines.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.