Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Guerres de Vendée, la bataille du génocide

Partager cet article

5 commentaires

  1. L’opposition feutrée entre ‘génocide’ ou non révèle un clivage entre disons, les tenants du “liberté, égalité, fraternité” d’origine maçonnique qui ne saurait être même simplement interrogé, et ceux qui se reconnaissent dans “Vérité, Justice, Liberté, Solidarité”, fondement de la DSE.
    A cet égard l’intervention finale du responsable de l’estimable journal L’Incorrect montre son attachement au premier, dû la Vérité en souffrir, donc à terme la Liberté.

  2. Question subsidiaire: les tenants du voile pudique sur les méfaits avérés des fondateurs de la république à la française sont-ils prêts à accepter d’affronter les questions posées ou chercheront-ils, au prétexte de ne pas faire de vagues, à imposer le silence et prolonger le mémoricide?

  3. A quoi ça a servit leur rébellion si aujourd’hui on en est au même point, ils ont inventé la “cage aux phobes” comme le dit si bien PDV pour faire taire tous ceux qui pensent autrement.

  4. Ce qui échappe à l’intervenant final, c’est que la guerre de Vendée continue. Sous des formes variables, avec une intensité variable, une visibilité variable… Mais c’est les mêmes idées contre les mêmes idées. C’est d’ailleurs ce que dit allusivement le présentateur au début.
    Comme le montre bien René Girard, toute société qui refuse Dieu est sacrificielle, c’est à dire en guerre constante contre une frange de sa population, qu’elle doit exterminer pour maintenir en surface une cohésion apparente.
    En ce moment ce sont les avortés, ce fut la chair à canon des guerres mondiales, ce sera vraisemblablement les victimes du terrorisme importé et entretenu, et j’en passe… et ceci sans parler des autres pays.

  5. Les seuls qui se sont battus avec le chapelet autour du cou et le Saint Coeur de Jésus cousu sur leur vêtement !
    Donc des chrétiens ! et qui ont tenu tête aux assassins qui était la Terreur quoi qu’en dise ce Monsieur émérite. Que fait-on de ces prêtres noyés, ces enfants mutilés, ces femmes éventrées, violées etc etc…
    Oui c’est un génocide ! Mais tous ces bobos gauchos préfèrent noyer le poisson puisqu’ils sont révolutionnaires. beurk !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services