Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Guerre de civilisation ? Mais quelle civilisation ?

Vincent Trémolet de Villers, rédacteur en chef des pages débats/opinions du Figaro et du Figarovox, écrit :

"«Guerre de civilisation» : les mots du premier ministre claquent de leur force belliqueuse et transportent avec eux un imaginaire où se mêlent Soliman le Magnifique, la bataille de Lépante, Samuel Huntington, Oussama Ben Laden et George W. Bush. Si le mot «guerre» est difficilement discutable - comment qualifier autrement une froide décapitation signant l'allégeance à un groupe, Daech, qui a appelé à tuer les Français par tous les moyens (couteaux, pierres, automobiles…) -, celui de «civilisation» est moins évident. Et même, disons-le, inapproprié.

Si l'on regarde vers l'État islamique, une telle barbarie peut-elle porter le nom qui évoque le rayonnement des nations et des empires à travers les siècles, le génie des sociétés à protéger ce qui fait, en l'homme, l'humain?

Si l'on regarde vers l'Occident, de quelle civilisation parle le premier ministre? S'agit-il de la «certaine lumière spirituelle» chère à Saint-Exupéry? «La civilisation, disait-il, est un lien invisible, parce qu'elle porte non sur les choses mais sur les invisibles liens qui les nouent l'une à l'autre.» Ce peut être Haendel comme le déjeuner à la ferme sous les oliviers. Le grand Dante et le chevrier que le petit Marcel Pagnol croisait sur les sentiers du Garlaban.

Manuel Valls songe-t-il à Homère, Virgile, saint Augustin, Érasme, Cervantès, Michel-Ange, Shakespeare, Pascal, Bach, Goya, Hugo,Pasteur, Marie Curie, Proust, Simone Weil, Camus, qui ont porté au plus haut le génie occidental: la liberté intérieure, l'exigence de l'esprit, l'élévation de l'âme, la galanterie, le soin du plus faible? Ou a-t-il en tête un club de consommateurs, de «déambulateurs approbatifs» (Muray), qui applaudit Conchita Wurst devant le Parlement européen, qui a remplacé la sociabilité par «le vivre ensemble», la morale commune par le tri sélectif, et dont la seule fierté réside dans le mépris vis-à-vis de tout ce qui le précède et l'adoration de lui-même?

Cette question, la seule qui vaille, un de nos esprits les plus acérés se l'est posée en 2002, un an après les attentats du 11 Septembre. Dans un texte prophétique, Chers djihadistes (Mille et Une Nuits), Philippe Muray voyait venir non pas une guerre de civilisation, mais plutôt un choc entre deux incultures, deux barbaries. Inconsolable et gai, il faisait mine d'abord de s'amuser de cette impasse. «L'Occident s'achève en bermuda», écrivait-il, avant de lancer aux djihadistes cette menace: «Craignez le courroux de l'homme en bermuda. Craignez la colère du consommateur, du voyageur, du touriste, du vacancier descendant de son camping-car! Vous nous imaginez vautrés dans des plaisirs et des loisirs qui nous ont ramollis. Eh bien nous lutterons comme des lions pour protéger notre ramollissement.»

Quelle civilisation?

Lorsqu'elle a présenté son projet de loi pour le mariage entre personnes de même sexe, Christiane Taubira avait évoqué, avec un réel enthousiasme oratoire, «un changement de civilisation». On ne saurait mieux dire. La décision de la Cour suprême d'autoriser le mariage gay dans les cinquante États américains a confirmé son discours. C'est le monde ancien que cet arrêt enterre. Celui de la génération. Un monde nouveau vient de naître. Ils furent nombreux à s'en féliciter sur les réseaux sociaux, à opposer le drapeau arc-en-ciel colorant la Maison-Blanche au drapeau noir du Califat. […]"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Vu le niveau culturel du dit ministre, je crois que le terme de civilisation est impropre.
    Il ne connait que gang, mafia, malfaiteurs, corruption, vol, simonie, voilà son vocabulaire. Il patauge avec délices là dedans.
    Il ne sait pas ce que signifie le mot civilisation. Il ne le peut pas car il n’est pas civilisé.
    Comme le dit si bien Philippe Muray, il ne s’agit pas d’une guerre de civilisation, mais bien d’un choc entre deux incultures, deux barbaries, deux sauvageries.

  2. En tout cas, il est surprenant de voir qu’après avoir dénié à “Daesh” la qualité d’Etat, après avoir dénié à l’ “islamisme radical” la qualité de religion, on dénie au dar-al-Islam la qualité de civilisation. Et on continue certainement à considérer avec condescendance le jugement des Romains pour qui tout ce qui n’était ni grec ni latin était barbare.

  3. “Guerre de civilisation”, est compréhensible; “Une guerre au nom même des valeurs qui sont les nôtres” est aussi, plus ou moins.
    Dans une des civilisations ils vont enseigner aux enfants que de se joindre à une personne de même sexe ou du sexe opposé pour faire des enfants et fonder une famille c’est la même chose, comme d’être né des parents de même sexe ou d’être né des parents des sexes opposés c’est la même chose. Tandis que dans l’autre civilisation ils vont enseigner à leurs enfants que ceci n’est pas tout à fait la même chose. Une guerre pour être libre de ne pas être influencé par des telles valeurs de l’autre civilisation semble raisonnable, n’est ce pas? Plus que une guerre pour un peut de pétrole par exemple. (Un petit merci à la Russie s’impose ici; pour vouloir veiller à leurs enfants.)
    Autre chose, l’industrie militaire française (et américaine) n’a jamais fait autant d’argent que dans ces dernières années. Pour faire autant d’argent avec une telle industrie, il faut bien fabriquer des guerres (des ennemies-même). Alors peut-être une des civilisations n’aime pas trop quand l’autre civilisation largue des bombes sur leurs têtes et implante chez eux des bases militaires juste pour se faire un petit profit et rebooster l’économie. En tout cas, ça provoque des petites réactions ici et là… Mais pas de souci, c’est bon pour l’économie d’une des civilisations.
    Ok, que la “guerre” des commentaires commencent…
    (Le soleil tape, et il fait chaud aujourd’hui, mais surtout, il fait beau ! Continuons de battre pour le bien; en sachant ce que c’est. Les commentaires ? Ce n’est que ça – des commentaires.)

  4. A lascat | 29 juin 2015 10:05:52
    « Comme le dit si bien Philippe Muray, il ne s’agit pas d’une guerre de civilisation, mais bien d’un choc entre deux incultures, deux barbaries, deux sauvageries. » 
    D’accord, une inculture contre une inculture, mais il faut voir un totalitarisme contre un autre totalitarisme, comme au siècle passé le nazisme contre le communisme. En simplifiant beaucoup, le nazisme n’a succombé que à l’alliance de dux autres totalitarismes : le totalitarisme bolchevique et le totalitarisme économique matérialiste américain.
    Levi

  5. A Unautreregard | 29 juin 2015 10:33:23
    « Dans une des civilisations ils vont enseigner aux enfants … »
    Une des forces, une (parmi d’autres) des origines de la violence des islamistes est la violence qui est faite à leurs enfants en France par des révolutionnaires républicains sanglants. Leur combat c’est aussi « touche pas à mes gosses », « ne fait pas de MES enfants des invertis » ; ce que vous soulignez très justement.
    La réduction de la violence des islamistes passera par un retour au bon sens, par la fin du déni prométhéen des réalités naturelles.
    Le rocher de Sisyphe fini toujours par retomber.
    Levi (2)

  6. Il s’agit effectivement d’abord d’une guerre commerciale, largement organisée par les pouvoirs financiers outre-atlantique, et dans laquelle certains européens espèrent avoir une part du gâteau. C’est un matérialisme hédoniste consumériste pur et dur face à un personnalisme spiritualiste. Une immanence face à une transcendance. Et dans cette lutte à mort, le matérialisme espère trouver un allié dans un islam moins « transcendant » que le christianisme. Le problème auquel il se heurte, c’est la « transcendance résiduelle » de l’islam et sa défense d’une certaine idée de la famille.

  7. “Ils furent nombreux à s’en féliciter sur les réseaux sociaux, à opposer le drapeau arc-en-ciel colorant la Maison-Blanche au drapeau noir du Califat.”
    C’est bien ça que beaucoup de politicards à courte vue électoraliste ne veulent pas voir, en effet :
    Les deux drapeaux en question ne s’opposent pas : ils sont deux symboles complémentaires, appartenant au même camp totalitaire et homicide, celui de l’Anti-Christ, deux représentations de la barbarie et du nihilisme, à l’œuvre contre la civilisation (judéo-chrétienne, principalement)…
    Or, beaucoup de ces politicards font obédience à l’un de ces deux drapeaux… d’où leur sympathie affichée pour l’un (l’arc-en-ciel)… et leur complaisance manifeste pour l’autre (le noir).
    D’ailleurs, dans le même camp antichrist on trouve aussi à profusion du drapeau rouge, dont les adeptes affichent des complaisances notoires, conjointement pour les deux précédents drapeaux…
    Ils sont tous alliés, le rouge, le noir et l’arc-en-ciel… Ce n’est donc pas de sitôt qu’on va les voir se dénoncer les uns les autres, ou manifester une réelle volonté de se combattre !

  8. Je pense cela depuis longtemps : les Islamistes prospèrent face à un Occident profondément décadent, perverti, abîmé dans l’inversion des moeurs, un consumérisme pitoyable et qui n’offre que des ectoplasmes aux sommets du pouvoir. Regardez la France, avilie, défigurée par des personnages sans foi ni loi, sans valeurs ni morale, sans allure ni culture, sans tenue !

  9. Les drapeaux arc-en-ciel et noir du califat sont les deux côtés de la même pièce de monnaie.
    L’astuce de cette pièce de monnaie consiste à faire croire que le drapeau arc-en-ciel combat le drapeau noir du califat, que c’est le califat ou la société ” métissée”.

  10. Depuis quand la barbarie est-elle devenue un modèle de civilisation ?
    “Non, mais… allô quoi !”
    Manuel Valls ou le modèle de la culture Nabylalonienne…régnante.
    De plus en plus mal partis…

  11. Elle se réjouit d’un changement de civilisation ? Mais c’est impossible, car il y a la Civilisation et en face les Barbaries, et rien d’autre. Donc elle est barbare.
    Quelle honte pour la France.

  12. Responsables français : collabos de daech

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services