Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Etats-Unis

Guerre anticléricale à San Francisco

Guerre anticléricale à San Francisco

Suite à l’exorcisme pratiqué à San Francisco par Mgr Cordileone après la profanation de la statue de St Junipero Serra, “l’Attorney General” de San Francisco a exigé de réduire l’assistance aux messes à 12 personnes ! Au prétexte de processions qui auraient été menées sans masque par l’abbé Joseph Illo (curé de la paroisse Star of the Sea, un des poumons spirituels d’une région tourmentée). Après les manifestations racistes menées par les antifas, c’est assez incroyable.

L’abbé Illo raconte sur son blog que mardi soir, une équipe de tournage d’ABC7 s’est présentée à l’église. Ils voulaient l’interroger à propos de l’ordonnance de 7 pages du procureur de la ville exigeant que les services religieux de plus de 12 personnes cessent à San Francisco. Ils ont faussement rapporté une violation de l’ordre de la ville en montrant une photo de 2016 ! Le prêtre s’indigne :

Le libre exercice de la religion est une activité essentielle en Amérique, garantie par la Constitution américaine («Le Congrès ne fera aucune loi concernant l’établissement d’une religion ou interdisant son libre exercice»). Cinquante personnes se pressent dans les bus de la ville devant ma porte plusieurs centaines de fois par jour, dans les conditions les plus insalubres. Des groupes de vingt personnes se réunissent dans le Golden Gate Park sans masque chaque jour ensoleillé, à quatre pâtés de maisons de ma porte. Des centaines de personnes se réunissent à Costco tous les jours de 9 heures am à 9 heures pm. Des dizaines de personnes mangent au restaurant dans les rues autour de mon église, sans masque. Le maire s’adresse à des centaines de personnes lors d’une manifestation à l’hôtel de ville, dont beaucoup ne portent aucun masque. Et la ville dit à mon église que nous ne pouvons pas avoir un rassemblement de plus de 12 personnes, à l’extérieur, pour une activité qui est spécifiquement protégée par la Constitution?

De toute évidence, certains membres du gouvernement de la ville et des médias trouvent la religion intolérable. Ils peuvent détester la religion et ils peuvent détester les personnes religieuses. Ils ne peuvent pas restreindre nos droits en tant que citoyens américains libres.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Ce qui devient très intéressant c’est que l’adversaire est désormais contraint de se dévoiler: c’est bien l’Eglise catholique qui est visée sous couvert de changement de civilisation (dit “sociétal”)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services