Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Science

Guérie d’une leucémie par les cellules issues du cordon ombilical

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Des médecins allemands travaillant avec la banque de sang du cordon ombilical Vita 34 affirment qu'ils ont totalement guéri un enfant de sa leucémie à la suite de l'infusion de cellules du cordon ombilical de la fillette que ses parents avaient décidé de préserver quatre ans plus tôt, à sa naissance […]. La fillette avait 4 ans en 2005, date à laquelle on diagnostiqua une leucémie. Aucun traitement n'avait pu venir à bout de la maladie et l'échec de la chimiothérapie semblait devoir signer l'arrêt de mort de l'enfant, à qui on ne donnait plus que trois mois à vivre. L'équipe médicale lui a injecté des cellules souches présentes dans son propre cordon ombilical. La fillette a été constamment suivie depuis ce moment-là et aujourd'hui, au bout d'exactement de 75 mois après la greffe, elle ne présente toujours pas le moindre signe de présence de cellules leucémiques dans son sang. […]

A l'heure où une banque de conservation du sang du cordon vient de s'ouvrir à Rennes, voilà que se rouvre en France un débat qui a pris une tournure étrange. Tout focalisé sur la revendication de la recherche – immorale autant que thérapeutiquement inefficace – sur les cellules souches embryonnaires, le monde de la science médicale a négligé la conservation du sang du cordon, pourtant très riche de promesses, et la conservation du sang de leur nouveau-né à la demande des parents est même interdite. Seuls les dons anonymes sont autorisés. […]

M Une proposition de loi, l'an dernier, du député Damien Meslot (UMP, Territoire de Belfort), s'appuyant  sur un rapport de la sénatrice Marie-Thérèse Hermange, a cherché à lever cet interdit en prévoyant aussi bien l'information des futures mères sur l'intérêt de la conservation du sang du cordon et du placenta que la possibilité pour elles de les faire conserver, soit pour leur propre enfant, soit en vue du don. Elle avait provoqué un tollé […]."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Quand l’idéologie va à l’encontre d’une démarche (réellement) scientifique chez ceux qui devraient l’avoir plus que d’autres…

  2. On a beau critiquer l’UMP, les seules choses potables qui sortent du Parlement viennent de députés de ce parti, avec le MPF que l’on voit plus souvent qu’à son tour défendre la vie pour un si petit parti

  3. Je voudrais juste préciser qu’hélas, les coupes réalisées dans mon message lors de sa reprise par le Salon Beige passent sous silence certains éléments qui me semblent vraiment importants.
    Tel qu’ils sont présentés, les extraits de mon message semblent indiquer que la conservation “autologue” est la panacée. Les choses sont plus complexes et je m’interrogeais sur la manière de préserver la possibilité de cette conservation tout en rendant les stocks de sang du cordon accessibles pour autrui, et tout en respectant le bon principe français de l’indisponibilité du corps humain (impossibilité de le vendre). Je n’ai pas de réponse toute faite.

  4. hier, j’ai demandé à mon médecin la possibilité de faire don du placenta et du sang du cordon, puisque je vais bientôt accoucher…. j’étais la deuxième personne à lui en faire la demande. Il s’est déjà penché sur la question, car il n’y a rien d’organisé à l’hôpital. Résultat, si je souhaite vraiment faire ce DON, je dois fournir le matériel qui permet de stocker tout ça et…débourser environs 1500 euros…car TOUT est à la charge du donneur. Beau don!
    Je me demande tout de même comment cela se passe pour la recherche sur le foetus….qui a hélas encore le vent en poupe… comment se fournissent-ils?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]