Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Guaino : une candidature pour un débat d’idées ?

Henri Guaino se déclare candidat à la présidence de l'UMP :

G"Si nous voulons parler à la France du «non», celle de cette grande
majorité de Français qui ont envie de dire non à tout et d'abord à la
politique, il faut déjà que nous sachions pour nous-mêmes ce que nous
voulons incarner, à quelles valeurs, à quels principes, à quelle idée de
la France, de l'État, de la République nous nous référons
. […]


Votre projet consiste-t-il à expliquer et amplifier dans les cinq ans qui viennent les axes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012?

Nous avons défendu un projet pour cinq ans devant les Français. Il évoluera naturellement au cours des années à venir parce que le monde va changer. Mais pour l'instant, c'est notre projet commun. Ce n'est pas négociable. Que diraient les Français si nous tournions le dos à ce que nous leur avons proposé pendant la présidentielle?"

Ils voteraient autre chose, comme ils l'ont fait en mai dernier, suite aux promesses de 2007 non réalisées. Et quand on lit que le projet d'Henri Guaino, qui est celui de la campagne de Nicolas Sarkozy, est susceptible de changer dans les 5 prochaines années, comment peut-on avoir confiance ?

Partager cet article

9 commentaires

  1. 1ère déclaration de GUAINO ; ” je vous ai compris…..”

  2. Ils n’ont vraiment pas les pieds sur terre! Sauf pour eux bien sûr. Dommage car ce Guaino avait de bons côtés.

  3. Henri Guaino fait partie des grands prestidigitateurs (talentueux)qui ont entouré Sarkozy préparé ses discours soigné son “image” etc etc …
    Champion dans l’art de faire prendre des vessies pour des lanternes !
    ça a failli marcher

  4. Nous ne serons pas les harkis de l’UMP.
    On a déjà donné, merci…

  5. S’il servait et avait servi un autre maître…

  6. le monde change, donc ils changent, mais qui fait changer le monde, quelle pantalonnade

  7. C’est quand même la preuve que les PNN commencent à se frayer un chemin dans les consciences politiques… On commence à en reprendre (de façon très malhabile) le vocabulaire : c’est quand même un signe fort…
    Quant à parler de quelque chose non négociable susceptible d’être remis en cause de façon incessante, c’est parfaitement républicain : il n’y a rien d’intangible dans la démocratie puisque tout peut se changer par la « volonté souveraine du peuple » : s’en étonner, c’est comme s’étonner de quelque chose d’évident.
    Ces gens-là sont simplement limités par le système dans lequel ils vivent : c’est tout. Ils n’ont pas les moyens intellectuels ou la volonté de s’en affranchir.

  8. Homme d’appareil, Henri Guaino a été parachuté ds la 3ème circonscription des Yvelines face à Olivier Delaporte soutenu par les AFC – que Guaino ignore ou feint d’ignorer.
    C’est aussi l’homme qui découvre le Gender en biologie à travers la presse et qui défend nos valeurs uniquement avt les élections, jamais après.
    Un falot de plus.

  9. Cet homme est un miroir aux alouettes, souvenez-vous définitivement qu’il a servi Sarkozy, lui a soufflé les meilleures techniques de siphonnage des voix, et par conséquent il ne peut être crédible dans ses positions.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]