Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Groupe UMP au Sénat : le début d’une reculade ?

Le sénateur de la Seine-Maritime Patrice Gélard sera l'orateur du groupe UMP au Sénat sur le projet de loi en faveur de l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels, qui sera examiné à partir du 4 avril. Dans un entretien accordé au Monde, il ne se montre pas particulièrement combatif. Extraits :

Patrick gélard"(…) cette manifestation, si massive soit-elle, ne change rien. Christine Boutin croit au Père Noël (…) Les arguments de fond sont passés au second plan, et on a plus mis en avant l'action de quelques agitateurs.

Nous sommes traditionnellement beaucoup plus raisonnables au Sénat qu'à l'Assemblée. Nous ne ferons pas de flibusterie, nous resterons sages. Nous avons prévu un peu moins de 300 amendements [les députés en avaient déposé plus de 5 000] (…) le débat sera beaucoup plus posé qu'à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi a d'ailleurs été adopté en commission avec des voix des sénateurs UMP, Christian Cointat et Christophe-André Frassa. Du côté des sénateurs PS, il y aura des défections comme chez les députés. Mais au final, ça devrait s'équilibrer entre les deux camps et le texte devrait être adopté (…)

Mais la grosse évolution que nous voulions, c'était de transformer ce mariage entre les couples homosexuels en union civile avec les mêmes droits, sauf pour la question de l'adoption (…)

Le texte va passer dans les deux assemblées. Mais nous fondons des espoirs sur un recours au Conseil constitutionnel. Nous avons des arguments juridiques très forts pour prouver l'inconstitutionnalité du texte (…) Ensuite, devant le Conseil constituionnel, il faut toujours croiser les doigts. C'est une institution qui se prononce sur des questions juridiques, mais qui prend en compte aussi les situations politiques."

En clair, l'UMP ne se battra pas et "croise" les doigts pour que le conseil constitutionnel censure le texte… A un an des municipales, c'est un calcul plutôt dangereux ! Redoublons d'efforts et contactons nos sénateurs, il est encore temps ! Trouver mon sénateur, c'est ici!

Partager cet article

24 commentaires

  1. Le salon beige devient le seul média à rendre compte correctement des manifestations…
    Même le figaro est catastrophique sur le sujet!!!
    Les télévisions n’en parlons pas c’est pire que tout….
    Merci LSB!!

  2. “cette manifestation, si massive soit-elle, ne change rien”
    Encore un appel à la violence…
    C’est vraiment le concours de celui qui dira l’ânerie la plus énorme, ou veulent-ils vraiment que tout ça finisse mal ?

  3. ECOEURANT!

  4. C’est pas les élus UMP qui feront quoi que ce soit, ils sont complices avec le PS dans le projet de destruction de notre pays, ne l’oublions jamais. D’où…l’UMPS !
    Seuls l’action virile et légitimement violente ainsi que la prière peuvent empêcher l’innaceptable. Français, va falloir vous bouger le derrière et vous comporter comme des vrais hommes sur le terrain, l’avenir de votre pays et de votre descendance en dépendent. Des centaines de millions de Français n’attendent que ça pour en découdre afin de se faire respecter et redevenir maîtres chez eux.
    Si guerre civile il doit malheureusement y avoir, alors autant en être les héros actifs à l’image des Cristéros ou des Vendéens et non les lâches qui se planquent et qui se résignent. N’oublions jamais que la république judéo-maçonnique est un régime usurpateur et qui a très très largement prouvé de façon sanglante qu’il est anti-Français à 300% !

  5. Et bientôt, on va nous dire que M. Gélard est franc-maçon…

  6. ce que dit ce sénateur est “raisonnable” en effet : le “mariage pour tous” découle de la Charte européenne des droits fondamentaux, adoptée en décembre 2000 à Nice et intégrée dans le Traité de Lisbonne1 le 1er décembre 2009, que l’UMP a signé des deux mains. la gesticulation des UMP est purement tactique : récupérer le mécontentement populaire. mais tout cela est dans les tuyaux depuis longtemps, et l’indignation populaire ne servira à rien. la plupart de ceux qui défilent ont voté pour les partis qui soutiennent cette Europe, UMP en tête.
    http://www.radiomaria.fr/?p=4989

  7. Ça vient au bon moment, car il ne faut pas oublier, que c’est toute la classe politique qui est pourrie.
    Ils poussent le même projet parallelement partout dans le monde, égale s’ils appellent “conservateurs” ou socialistes. Ils sont tous corrompus.
    Il va falloir les chasser tous.

  8. Je ne voterai jamais pour l’UMP, ça sera soit le FN soit l’abstention.

  9. Les choix électoraux auront le mérite d’être vite fait, qui n’est pas contre le mariage pour tous doit être éliminé de la vie politique.

  10. C’est une invitation à militer dans sa circonscription (Le Havre / Sainte-Adresse)?

  11. Gelard, n’est-ce pas ce brillant théoricien économie soviétique, qui présida le désastreuse COCOE de l’UMP avec la maestria que l’on sait ?
    Si il est aussi bon sur le projet de loi, on a de très sérieux soucis à se faire…
    Il faut que l’UMP vire rapidement ce type ou elle sera complice d’un vote de la loi par le Sénat.

  12. Ca se confirme : le Sénat est aussi utile qu’un vulgaire CESE.
    Il est temps de mettre à bas ce régime pourri qui a volé la France aux Français depuis plus de deux cents ans.

  13. dont acte.
    Aucun des traitres ne devra être réélu.
    avec la moitié des maires dans notre poche (officiellement) ils jouent un jeu très dangereux.
    Mais peut être est-ce fait exprès ? Comment une droite ayant 65% des voix a-t-elle pu perdre la dernière election présidentielle ?
    Que se serait-il passé si elle avait gagné ?
    Aurait-elle eu la même marge de manoeuvre ?
    L’état aurait-il pu confisquer 30% de nos avoirs (combien de millions de français ont plus de 100 000 euros en banque ?).
    L’avenir dira. Si tant est qu’il y en ait.

  14. http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/mariage-tous-des-s-nateurs-sous-pressions-tous-bords-355207
    Il est encore temps de faire pression sur les sénateurs indécis en leur envoyant un message personnalisé : senateurspourtous.com
    En leur transmettant l’excellent article de l’intervenant juriste spécialiste droit européen publié sur ce site (merci de remettre le lien)
    Proposition : mettre en objet : PMA GPA : la France a déjà voté. est-ce que vous voulez ?

  15. Je viens d’envoyer au groupe UMP du Sénat (http://www.ump-senat.fr/_Donner-votre-avis_.html) le message suivant pour demander le remplacement de M. Gélard par un autre orateur. D’une manière ou d’une autre, il faut faire pression sur les sénateurs car le scrutin y sera serré:
    “Je viens de lire l’interview de M. Gélard sur le site du Monde à propos de la prochaine discussion au Sénat du projet de loi sur le mariage homosexuel et suis atterré que le groupe UMP puisse se choisir comme orateur quelqu’un d’aussi défaitiste, avant même le début d’un combat pour lequel M. Gélard ne semble pas très motivé.
    Scandaleusement ignorée par le gouvernement qui refuse le débat, sous-estime grossièrement le nombre de manifestants, refuse de les recevoir et fait pression sur le Conseil économique social et environnemental pour faire déclarer irrecevable une pétition ayant recueilli 700 000 signatures en trois semaines, la très grande majorité de Français (74 % selon le dernier sondage publié) qui s’oppose à ce texte sera-t-elle également ignorée par l’opposition?
    En Commission des lois du Sénat, le texte n’a pu être adopté qu’avec la voix de deux sénateurs UMP.
    En choisissant comme orateur M. Gélard, le groupe UMP du Sénat prouve qu’il n’a pas davantage pris l’ampleur de la mobilisation de l’opinion contre le projet Taubira; il donne raison aux critiques de l’UMPS pour qui l’UMP ne propose rien d’autre que le PS, la franchise en moins.
    Nul doute que les électeurs sauront s’en souvenir.
    Je demande donc à ce que le groupe UMP se trouve un autre orateur que le sujet intéresse davantage que M. Gélard qui est peut-être un spécialiste de la politique familiale mais manifestement pas un défenseur de la famille.”

  16. Le danger pour la France n’est pas tellement l’extrême-gauche mais bien l’extrême-centre.

  17. Il y a un autre moyen de renvoyer à l’Etat la monnaie de sa pièce : le toucher au Portefeuille en faisant la grève de l’Impôt !

  18. Il faut écrire à ce monsieur, ce que je viens de faire, en mettant en copie Mariton et Guaino (vous pouvez en mettre d’autres qui se sont bien battus à l’AN).
    Il faut lui mettre la pression à ce gros mou.
    Voici le texte:
    Monsieur le sénateur,
    J’ai pris connaissance avec tristesse de votre entretien accordé au journal Le Monde.
    A l’aube d’une entrée dans un débat qui, ça ne vous aura pas échappé, a beaucoup d’importance pour votre électorat, vous y montrez un manque de combativité certain.
    Je fais partie des 700 000 que le CESE a ignoré, du million que Valls a ignoré ou gazé quand il en avait la possibilité.
    Je vous le dis monsieur le sénateur, je ne lâcherai rien, j’irai jusqu’au bout, et très loin s’il le faut.
    Vous parlez de “croiser les doigts” en attendant une décision du Conseil Constitutionnel, je vous demande de croiser le fer et de vous battre.
    Mesurez bien ce qui est en train de se passer, pesez le finement et vous comprendrez que votre intérêt politique – à défaut de convictions solidement ancrées sur ce sujet crucial – est de surfer cette vague, sinon elle vous balaiera avec les autres.
    Si vous souhaitez avoir des conseils de combativité, adressez-vous par exemple à vos camarades députés Mariton et Guaino en copie de ce mail, ils peuvent vous aider à faire votre devoir.
    Veuillez agréer, monsieur le sénateur, l’expression de mes sentiments distingués.

  19. La conseil constitutionnel est un peu le Deus ex machina de la République. Il permet dans bien des cas une sortie honorable – tant pour le pouvoir que pour l’opposition – de mauvais pas législatifs. Il est probable que, dans le cas présent, le gouvernement serait soulagé par une censure mettant un terme à ce débat qui divise les Français, sans perdre la face vis à vis de son camp.
    Rien n’est évidemment acquis, même si les motifs d’inconstitutionnalité de manquent pas. Au premier rang de ceux-ci le fait que le projet de loi outrepasse les compétences du législateur en redéfinissant le mariage, c’est-à-dire en changeant le sens des mots, ce qui est contraire au principe de rétroactivité des lois puisque cela affecterait la substance des unions matrimoniales existantes (et des règles de filiation qui en dépendent).

  20. Martin d’Auch : excellentissime !! L’extrême-centre, c’est bien cela !

  21. la question restante est : “si la loi est adoptée, est-ce qu’un futur pouvoir (d’opposition en ce moment) aura le cran de l’abroger ?”
    Nous avons eu les lobbies “mitterrandiens”, mais la “dite droite” a continué à engraisser de subventions “SOS racisme(à sens unique)” ou autres Mrap, ldh,etc…

  22. Heureusement que ces trouillards ne financent pas le collectif car comme ça on n’a pas de compte à leur rendre.

  23. réponse à roro:
    mais ils ont raison: cette manifestation n’a servi à rien, pas plus que la première ni que la prochaine !
    il n’y a que les gogos pour croire en la vertu du nombre !!!
    c’est justement la le piège: notre régime pseudo démocratique nous fait croire que le peuple est libre de choisir les dirigeants, mais dans les faits c’est une toute petite caste, puissament organisée, qui monopolise le pouvoir !
    la démocratie française, c’est un magnifique attrape-nigaud !
    d’ailleurs regardez: qui sont les initateurs de cette merveilleuse loix du mariage pour tous: la LGBT, soit un infime groupuscule ! ce qui compte ce n’est donc, en aucun cas, le nombre, mais l’influence que l’on a réellement. Léon Daudet l’expliquait déja merveilleusement dans ces “souvenirs”, rapellant qu’il n’avait jamais vu un royaliste (pourtant à l’époque très nombreux !!) lors des multiples dîners et réunions où se retrouvaient tout ceux qui compte politiquement (les décideurs…)

  24. Au sénat, c’est TOUJOURS le parti unique franc-maçon qui vote.
    Le découpage en “partis” est une fable, suspendue dès qu’il y a un enjeu de société minimal.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services