GPA : la gauche militait déjà pour en 2011

Hier à l'assemblée, le député UMP Xavier Breton a rappelé aux socialistes leurs propros en faveur de la location d'utérus :

X"J’entends la majorité, et notamment les socialistes, expliquer que
tout le monde est contre la gestation pour autrui. Je voudrais
simplement rappeler les débats qui ont eu lieu sur les lois de
bioéthique de l’année dernière. Ce n’est pas vieux : 2011 et 2012.

M. Mamère et M. de Rugy avaient déposé un amendement visant à légaliser, en l’encadrant, la gestation pour autrui.

Pour M. Jean-Louis Touraine, la question de la GPA n’a pas été
inventée avec les progrès techniques et médicaux. C’est, disait-il,
« une question ancienne qui recueillira une approbation à l’avenir, je
n’en ai aucun doute. La question est de savoir si la société française
est prête à faire cette avancée aujourd’hui ou si elle entend différer
cette évolution 
».

Pour Patrick Bloche, il était important que nous ayons ces
discussions. Et il poursuivait ainsi : « Il eût été inconcevable, au
moment où nous révisons des lois de bioéthique, que le débat ait lieu
partout dans la société et que nous ne l’abordions pas dans cet
hémicycle. Par ailleurs, personne ne peut le nier, la GPA fait
aujourd’hui l’objet d’une demande sociale forte
correspondant à une
évolution sans précédent des modèles et cadres parentaux. La Haute
assemblée a d’ailleurs été amenée à déposer, venant tant des rangs de la
majorité que de ceux de l’opposition, une proposition de loi dont le
seul inconvénient de mon point de vue est de limiter l’accès à la GPA
aux couples de sexe différent, créant par là même une discrimination 
».
Il était donc lui-même pour la GPA.

Je finirai par les propos de Mme Filippetti, aujourd’hui membre du
Gouvernement : « Il me semble extrêmement important que nous puissions
ce soir, en 2011, débattre de la gestation pour autrui. Il faudra sans
doute encore du temps, malheureusement pour les couples qui ont déjà eu
recours à ces techniques à l’étranger et pour ceux qui aimeraient y
avoir accès en France dès maintenant, pour que ces techniques soient
autorisées par la loi française, mais je pense que ce temps viendra
parce que cette évolution est nécessaire et souhaitable
 ».

Vous masquez aujourd’hui vos opinions, qui s’étaient exprimées lors
de la discussion des lois de bioéthique. Il n’y a pas du tout
d’unanimité des socialistes contre la gestation pour autrui, bien au
contraire. C’est une manœuvre masquée, que la circulaire de Mme Taubira
vient de démasquer."

7 réflexions au sujet de « GPA : la gauche militait déjà pour en 2011 »

  1. C.B.

    Monsieur Patrick Bloche,
    Si je comprends bien, quand
    -la peine de mort
    -l’esclavage
    feront l’objet d’une “demande sociale forte”, vous considèrerez donc qu’il sera utile de légiférer (évidemment en répondant favorablement à ladite demande sociale forte).
    Vous êtes sans doute à la pointe du progrès, car la Charia a depuis longtemps acté ces deux avancées.
    Concernant la G.P.A., pourquoi n’envisagez-vous pas une gestation dans un utérus animal?

  2. PG

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/17/video-circulaire-gpa-meres-porteuses-taubira-cope_n_2587137.html?utm_hp_ref=france
    J-F COPE affecte de découvrir la circulaire TAUBIRA sur la GPA le jour du débat sur la loi TAUBIRA sur le mariage : il parle de ”décision prise en catimini”. Or en réunion de commission des lois, cela faisait 15 jours que C. TAUBIRA avait présenté son projet devant M.M. GOSSELIN, MARITON, de MAZIERES, Ciotti et qq autres UMP qui n’ont pipé mot en commission.
    Pourquoi ce silence ?
    Le faire savoir avant aurait peut-être permis de faire annuler cette circulaire.
    Leur but ? Faire du bruit trop tard, ou empêcher le pire ?

  3. chouan 12

    ce n’est pas menteur comme un socialiste, non ce n’est pas une nouvelle expression. Socialiste signifie menteur. Il suffit de regarder l’histoire: depuis la révolution les ancêtres des socialos ont dit qu’ils allaient libérer les gens de quoi on ne sait pas, or ils n’ont rien délivré, ils ont aliénés les gens, leurs cousins germains les cocos il suffit de regarder ce qui s’est passé en Russie en Chine et ailleurs, les hommes sont les esclaves de la classe dirigeante: le parti,et maintenant chez nous Mou de chez mou:”moi président je supprimerai le chomage, les pauvres sous entendu comme moi deviendront riches (là il ne ment pas) et les riches deviendront pauvres, sauf que les riches s’en vont! quant aux vrais pauvres grace à lui et à ses sbires, ils vont devenir encore plus pauvres alors qu’il allait les sortir de la mouïse! donc socialos signifie bien menteur

  4. Jean

    “Par ailleurs, personne ne peut le nier, la GPA fait aujourd’hui l’objet d’une demande sociale forte correspondant à une évolution sans précédent des modèles et cadres parentaux.”
    Ah oui ? on balance des mots comme ça, sans prouver. Quelle “demande sociale forte” ? Des chiffres!

  5. Jean Theis

    La location d’utérus n’aura qu’un temps limité puisqu’on sait pratiquement élever des embryons dans une cuve contenant du liquide amniotique.
    Comment seront les enfants issus de ces grossesses intra cuvettes ? On leur mettra probablement de la musique douce, voire même des enregistrements de voix correspondant aux langues des parents acheteurs. Sinon ils naîtraient comme des larves, n’ayant jamais fait fonctionner leur cerveau.

Laisser un commentaire