Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Gouvernement d’union nationale ou coup d’Etat ?

Guillaume de Thieulloy, dans les 4 Vérités, s'inquiète des appels fréquents à la constitution d'un "gouvernement d'union nationale" :

"(…) À première vue, l’idée est bonne. Si toutes les bonnes volontés s’accordaient pour mener ensemble les réformes nécessaires pour sortir la France de l’ornière, nous devrions y applaudir chaleureusement.

Le problème, c’est que je doute fort que ce gouvernement d’union nationale soit un gouvernement au service de la France et des Français. Il y a, au contraire, tout lieu de croire que ce soit un gouvernement au service de l’oligarchie pour parachever la spoliation des contribuables et la suspension des libertés publiques pour les citoyens.

Rappelons que le FMI a « conseillé » aux États endettés de confisquer une part substantielle du patrimoine privé. Et, en matière de libertés publiques, il suffit de regarder ce qui se passe en ce moment au nom de la lutte contre le terrorisme…

Il me semble, par ailleurs, assez probable que notre confrère Emmanuel Ratier ait raison et que la manifestation du 11 janvier soit une sorte de « répétition générale » de ce qui pourrait se passer si Marine Le Pen se trouvait au 2e tour de l’élection présidentielle en 2017.

Ces grandes manifestations « républicaines » se reproduiraient pendant 15 jours pour déjouer le « péril fasciste » – le qualificatif « républicain » ne servant plus à désigner un mode de gouvernement, mais à dire qui est fréquentable et qui ne l’est pas.

Vous aurez, à ce sujet, noté avec quelle facilité – et quelle complicité médiatique – le FN a été prié de ne pas participer à la manifestation du 11 janvier. Puisqu’il est entendu que ce n’est pas un parti républicain (beaucoup moins, naturellement, que les autorités saoudiennes ou turques présentes !), il était « logique » qu’il ne soit pas présent dans une marche « républicaine » ? De même qu’il était « logique » d’interdire, au nom de la « laïcité » et de la « république », la manifestation des associations « Ri­poste laïque » et « Résistance républicaine », puisque l’oligarchie avait décidé que ces dernières n’étaient ni laïques, ni républicaines !

Jusqu’à présent, il était possible à ceux qui ne voulaient pas entendre ces inquiétudes sur les missions d’un éventuel « gouvernement d’union nationale » de crier au populisme. Mais, tout récemment, est arrivé un événement décisif : un véritable coup d’État organisé par le « système » en Suède.

« Le Monde » commente ainsi : « Une fois de plus, la Suède donne l’exemple. Confrontés à la perspective d’une crise politique prolongée, les partis politiques traditionnels […] ont décidé de s’unir pour permettre au gouvernement de fonctionner en neutralisant la capacité de nuisance parlementaire du parti populiste d’extrême droite. »

Vous avez bien lu : « nuisance parlementaire » ! C’est au nom de la république et de ses valeurs que l’on bride, non plus seulement le peuple, mais même les parlementaires qui auraient le mauvais goût de ne pas applaudir à toutes les décisions de l’oligarchie !

L’excellent site « Contrepoints » a, quant à lui, commenté : « Le dernier masque de la démocratie représentative, dans sa version postmoderne et corrompue, vient de tomber. »

Concrètement, que s’est-il passé ? Un parti dit « populiste », fort de 12 % des suffrages, est parvenu, en s’alliant avec un autre parti, à mettre le gouvernement en minorité sur son budget.

C’est le jeu classique de la vie parlementaire et on ne voit pas bien où est le mal. Cependant, cette « nuisance parlementaire » du parti « populiste » a entraîné une réaction, dont il y a effectivement tout lieu de craindre que, comme le dit « Le Monde » (vous savez ce journal « neutre » et « objectif » qui avait applaudi à la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges !), elle ne soit prise en exemple ailleurs, et notamment en France.

Droite et gauche se sont alliées, dans un accord valable jusqu’en 2022, en se répartissant les postes ministériels, indépendamment des résultats électoraux à venir.

Il est impossible de dire plus crûment que les élections ne servent à rien. Il est impossible de dire plus crûment que nous ne sommes plus en démocratie – si tant est que nous l’ayons jamais été…

Voilà ce qu’est un « gouvernement d’union nationale », dont tant de voix « autorisées », des « grands » médias à François Bayrou, en passant par Manuel Valls ou Alain Juppé, réclament la mise en œuvre en France – là aussi pour contrer le « populisme ».

Franchement, à part l’hypocrisie, on voit mal ce qui distingue un tel régime d’une dictature !"

Et si le "parti populiste", qui incarne plus que jamais l'opposition, devenait majoritaire ?

Partager cet article

19 commentaires

  1. Explications lumineuses et remarquables de Guillaume de Thieulloy et d’Emmanuel Ratier.
    L’objectif de os gouvernants c’est 2017 et après et la mise en place de gouvernements forts dans toute l’Europe pour s’opposer à la montée en puissance des populistes.
    Car ce phénomène n’est pas seulement Français ou Suédois, mais va tendre à se reproduire dans toute l’Europe.
    C’est pour cela que le combat pour la liberté ne doit pas seulement passer par une structure partisane comme le FN (qui risque de se faire dissoudre) mais doit prendre toutes les formes : il faut s’abonner à la bonne presse, se former et former nos jeunes dans des cercles comme ICHTUS, défendre les écoles hors contrat, développer nos propres médias, etc…
    Le combat doit être polymorphe.

  2. mais comment en informer la grande majorité des français qui n’ont que la tv comme source d’information?
    au centre d’un village j’écoute et je crois que nombreux sont ceux qui pensent cela!
    l’épicier du village m’a apostrophé; êtes vous Charlie? non, un conversation s’est engagé digne de nos grands penseurs. pour lui, on est de la religion de ses parents!
    comment le convaincre alors qu’il n’a pas de culture! La santé et la sécurité sont ses priorités, mais il est totalement contre le mariage homosexuel et comme Bové contre toute manipulation génétique pour une écologie humaine!
    il ne trouve ni dans le PS, ni UMP, ni le FN une solution!

  3. “Rappelons que le FMI a « conseillé » aux États endettés de confisquer une part substantielle du patrimoine privé.”
    Il ne suffit pas de précéder une rumeur d’une formulation sûre d’elle (“Rappelons que”) pour transformer un mensonge en vérité. C’est n’importe quoi.

  4. Il ne fait aucun doute que si le FN, puisque c’est de lui qu’il s’agit, parvenait au pouvoir en 2017 l’oligarchie s’appuiera sur l’extrême gauche et les banlieues pour renverser les élus légitimes. Ils provoqueront la guerre civile pour sauver leurs prébendes, on peut en être certain, après il se passera ce qui se passe toujours en ces cas là, les mercenaires des banlieues prendront vite goût au pouvoir et éliminerons la vieille bande qui s’échangeait les postes jusqu’alors et ensuite nous entrerons inéluctablement dans un scénario à la Houellebecq.

  5. Voter pour « l’union nationale », ce devrait être voter pour la France, pour le peuple de France. Ceux qui utilisent cette expression ne s’en rendent même pas compte. L’union nationale est EN DEHORS DES PARTIS qui défigurent et détruisent la France depuis des décennies. C’est le peuple qui en détient la clef. De Gaulle l’avait bien compris. Heureusement, il existe deux raisons d’espérer, deux raisons de bien voter, dans le Doubs pour commencer :
    Tout d’abord, il faut redonner la voix au peuple et retrouver la démocratie. Il faut en finir avec la dictature douce mise en place par les baronnies UMPS et Centristes qui gouvernent mal la France depuis des décennies avec une mentalité de gauchos-écolos-bobos.
    D’autre part, il n’y a aucun risque à faire le même pari que Pascal mais sur le plan politique. IL FAUT ESSAYER AUTRE CHOSE car ça ne peut pas être pire que la situation catastrophique où ils ont amené la France : crise économique, chômage, pauvreté, décadence, immigration incontrôlée, zones de non droit, insécurité, terrorisme, inculture, déni de notre Histoire, lois sociétales dénaturantes ou mortifères, soumission, repentance injustifiée, mensonges médiatique et politiques, mépris du peuple, censure ciblée, justice à géométrie variable, mur des cons, et malheureusement bientôt la guerre…
    Alors il y a urgence à voter librement pour autre chose : ou bien les nouveaux élus échouent et ça ne peut pas être pire que la situation actuelle ou bien ils réussissent et on retrouve une France prospère et des Français qui œuvrent à nouveau pour le bien commun. Sinon, cela continue comme maintenant… pour le pire !

  6. L’union est impossible et impensable avec des cocos pareils.
    Tant d’incompétence et de corruption interdisent toute envie de faire un bout de chemin ensemble.
    Au contraire, nous souhaitons que les guignoleries gouvernementales cessent le plus vite possible.

  7. Les interventions de Valls aux deux tours de l’ élection législative partielle du Doubs ainsi que celle de Cazeneuve, outre le fait qu’ elles sont incompatibles avec les devoirs d’ un ministre, sont des actes d’intimidation à l’ égard des électeurs.
    Les mensonges et insultes proférées à l’ encontre d’ un parti légal, la remise en cause de sa légitimité, de son droit d’ exister devraient susciter la réprobation de l’ UMP qui se présente comme un parti ” républicain “. Eh bien non, elle s’associe à ces manoeuvres clairement antidémocratiques.

  8. En quelque sorte l’alternative est la suivante : soit vous devez continuer à voter UMPS ou vous abstenir ,et on continue à “vous tuer à petit feu”
    -Soit vous votez majoritairement FN ,et le système vous écrabouille au nom du respect des valeurs et du vivre-ensemble !!!
    Ne pas perdre de vue que l’UERSS dispose de forces de l’ordre européenne prêtes à intervenir, si besoin est .
    Le masque tombe.
    Nous saluons au passage le caractère objectif du journal le Monde ,pardon de la Pravda.
    https://www.youtube.com/watch?v=_2N9dWsTR-Y

  9. @ Laurent,
    je ne pense quand même pas qu’on va “dissoudre le FN”, il serait trop évident qu’on serait en dictature; et interdire un parti crédité de 30% des voix, c’est la révolution assurée.

  10. Le dernier livre de l. OBERTONE “big brother” ,exclusion faite de certains avis sentant l’eugénisme,complète bien la démonstration.
    L’ayant entendu ce matin ,je me demande pourquoi Marine critique SARKOZY , BAYROU le fait parfaitement, c’est devenu obsessionnel chez lui.

  11. La manière dont le regime au pouvoir a récupéré l’attentat du 1/7 ressemble en effet au procédé utilisé par le regime nazi en 1933 apres l’incendie du Reichstag pour interdire les partis d’opposition alors que lui même n’a jamais disposé de la majorité lors d’elections regulières.

  12. Et si le “parti populiste”, qui incarne plus que jamais l’opposition, devenait majoritaire ?
    Il faudrait alors que l’alliance de TOUS les autres soit elle clairement minoritaire: on en est (encore) très loin …

  13. L’union nationale s’est donnée rendez-vous dans nos villages au nom de la “participation citoyenne”. Au cours d’une réunion, avec le responsable de la gendarmerie locale Le maire a proposé la mise en place d’un dispositif de “vigilance citoyenne” destinée à “rassurer la population” en signalant à un référent par quartier les comportements et faits anormaux, qui retransmet aux forces de l’ordre. Les responsables de quartiers se sont portés volontaires et seront désignés par le maire. Une convention est signée avec l’Etat et la gendarmerie.
    Voilà qui est pavé de bonnes intentions puisque notre gendarmerie ne suffit plus à nous protéger des délinquants remis en liberté par notre justice.
    Mais… C’est la porte ouverte à toutes les surveillances, toutes les délations, toutes les rancœurs entre voisins alors qu’un corps neutre de gendarmes régulièrement mutés assurait la neutralité. Il n’y a eu aucun choix démocratique, les référents de quartiers ne sont pas élus et leur mandat n’est révocable que par la mairie…C’est aussi le principe des milices de la Charia…
    On a quand même voté pour le nom du dispositif!!
    Le maillage du territoire est donc mis en place, et prêt à servir à d’autres causes assaisonnées d’une bonne communication. Cela rappelle bien des tristes époques..et à moi qui ai vécu en Chine, la triste puissance des représentants du parti dans chaque quartier ou village, susceptibles d’ envoyer en camp de rééducation toute personne déviante, ou à faire chanter les villageois par son pouvoir de délation protégé par le système.
    L’idée est bonne mais les perspectives sombres.
    Ah la bonne vieille gendarmerie! Vu notre niveau d’impôts on devrait pouvoir se payer ce service essentiel.
    On avait des juges de proximité et des médiateurs de la république chargés de certains litiges…le dernier que j’ai vu m’a inquiété par sa méconnaissance de la loi et de sa mission.
    Attention, bientôt on va déléguer (à qui??) une partie des missions de l’armée. Aux armes citoyens.C’est écrit dans la Marseillaise.

  14. Est-ce que nous ne sommes pas, depuis longtemps déjà, dirigés par des gouvernements d’union nationale ? L’UMPSFM a pris le pouvoir en 1981 et les scores du FN ne l’a pas vraiment inquiété depuis. Maintenir un FN à 20 ou 25% leur garantit d’être ré-élus, avec parfois des scores de république bananière (cf Chirac vs Le Pen). Tant que le FN ne peut conclure aucune alliance, cela les arrange ! Ils n’auront même pas besoin de recourir au subterfuge suédois.
    A moins que…

  15. “Il est impossible de dire plus crûment que nous ne sommes plus en démocratie – si tant est que nous l’ayons jamais été…” La “démocratie” républicaine est un mensonge depuis son origine elle manipulée par les sociétés secrètes et l’oligarchie financière.
    Nous sommes aussi une colonie économique, militaire et culturelle des USA depuis la seconde guerre mondiale, mais tout cela est bien camouflé, bien enrobé.

  16. Ne rêvons pas braves gens… le FN ne passera jamais, et prenons en exemple le Doubs ! car les deux UMP + S vont s’allier, et pour les présidentielles il y a aura en plus, si besoin était, les écolos, les communistes etc… tous pour un.. contre le FN ; je pense personnellement que le communisme doit faire plus trembler que l’extrême droite, vu leurs antécédents meurtriers sur toute la planète ! bref à moins que le Seigneur ait pitié de nous et nous envoie enfin Celui qui doit régner.

  17. « Un « gouvernement d’union nationale », dont tant de voix « autorisées »
    réclament la mise en œuvre en France – pour contrer le « populisme ». »
    Selon une légende, des « populistes », hors-la-loi au grand cœur, vivraient
    caché dans plusieurs grandes forêts comme autrefois dans celle de Sherwood
    mais pour notre histoire…là…au creux de la France profonde….
    Les voix « autorisées »…décrétèrent que ces forêts…étaient des zones de « non droit » à légale des 750…existantes à ce jour…banlieues et cités…hors « union nationale »…
    La géographie de la France…ressembleraient de plus en plus à un visage pustuleux….
    L’on sait, pour Sherwood, ce qu’il advient à l’arrivée…du Cœur de Lion…
    Espérons que pour notre légende « populaire » et « populiste » qu’un « Cœur »
    se présentera…pour une véritable « union populiste ».

  18. Il faut faire l’union du peuple contre la mafia dirigeante et les partis politiques.

  19. Puisque le débat est confisqué sur de nombreux sujets (présence de l’islam en France, Marché transatlantique et j’en passe) ne faudrait-il pas porter la lutte sur le terrain de la liberté de pensée et de la liberté d’expression ? Concrètement, que ceux qui n’ont pas été autorisés à organiser une manifestation style Pegida, en orgrganisent (ainsi que pétitions, sensibilisation de l’opinion, etc.) sur le thème “de ces sujets nous voulons débattre !”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services