Gilles Bon-Maury, le conseiller genre de Najat Vallaud-Belkacem

Gilles Bon-Maury est, au cabinet de Najat
Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, conseiller en
charge de l’accès aux droits et de la lutte
contre les violences faites aux femmes
, selon le JO, et, selon l’organigramme du cabinet, conseiller en charge de
l’accès aux droits et de la lutte contre les
violences faites aux femmes et de la lutte
contre les violences et les discriminations
commises à raison de l’orientation
sexuelle ou de l’identité de genre
. Minute dresse son portrait :

M"Cet adhérent
du PS depuis son plus jeune âge
est une caricature de militant homosexualiste
au point d’avoir présidé,
de 2007 à 2012, une association baptisée
« Homosexualités et Socialisme » !

Sous sa présidence, ce lobby, lié au
PS, avait présenté « 20 propositions
pour l’égalité réelle » parmi lesquelles
l’ouverture du mariage aux couples
de même sexe (c’est fait), mais aussi
la reconnaissance du droit aux transsexuels
de fonder une famille et d’adopter des enfants
!
[…]

François Hollande […] l’a intégré
dans son équipe de campagne ! Il y
était très officiellement chargé « des
questions LGBT », autrement dit des
questions relatives aux exigences
des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transsexuels… On ne
dit d’ailleurs plus « transsexuels »
mais « transgenre » pour mieux différencier
l’individu qui, ayant décidé
par exemple qu’il était une femme
(son « genre »), a conservé ses attributs
sexuels masculins (sa quéquette)
en attendant que l’harmonisation
entre sexe et « genre » soit remboursée
par la Sécurité sociale.
[…]

Gilles
Bon-Maury a innové dans la dialectique
en inventant une formule :
« Nous devons ouvrir les frontières du
genre. » Avec le même succès que celui rencontré en ouvrant les frontières
des pays sans doute ? Sous la
phrase de tribune se cache la dérive
idéologique suivante : « L’identité
n’est pas une vérité biologique, mais bien
une réalisation personnelle
. » […] La PMA et
la GPA, auxquelles il est bien entendu
favorable, fabriqueront ce que la
chirurgie ne sait pas encore faire.
On rigole, on rigole, mais ce mec
– à notre connaissance –, est le
conseiller influent du ministre des
Droits des femmes qui aspire à devenir
ministre du Droit des gens."

12 réflexions au sujet de « Gilles Bon-Maury, le conseiller genre de Najat Vallaud-Belkacem »

  1. jejomeau

    Ce Gilles Bon-Maury rêve d’avoir un sexe de femme alors que sa Najat rêve de voir le sien se prolonger d’un appendice….
    Ces socialos sont complètement c..s !!! Ah oui alors, il faut être soit journaleux, soit socialiste pour rêver d’un tel monde !

  2. DESMOULINS MARIE-CLAIRE

    Je prépare un dossier explosif sur les violences faites aux femmes dont je suis victime ! Les défaillances des services sociaux aux ordres de puissants corrompus jusqu’à la moelle !!! Les auteurs et responsables : des politiques qui ont investi le pouvoir ! Honte à ceux qui dirigent notre pays depuis la IVème république à nos jours (Mitterrand) Sous des apparences bien trompeuses ils n’hésitent pas de parler de “démocratie” ou de “justice saine, juste” comme les propos de Hollande pendant sa campagne présidentielle .Des politiques qui n’hésitent pas de tuer des ministres de la république (que j’ai prévenu par courrier )sur ma situation délirante(….) qui ont découvert des crimes à mon égard mais il fallait se taire et étouffer cela pour l’honneur de la République ! (jusqu’à ce qu’on arrive au but qui est celui de me faire disparaître ni vu ni connu dans les égouts de la république) Des dysfonctionnements avec le ministère de la justice qui n’a pas fait respecter mes droits, ni ne m’a fait inscrire sur le registre de l’état civil du parquet en 1968, 18 ans après ma naissance … puisque mes parents ne m’ont pas déclaré à ma naissance Ils ont été protégé (famille d’élus, d’officiers de l’état civil qui falsifiaient en mairie des documents Le grand banditisme dans toute sa puissance … J’étais placée sous la protection de l’état…

  3. Exupéry

    Ben oui, le “transgenre” c’est par exemple, un peu comme un homme qui se prenait pour une femme qui affirme soudain sa “liberté” en devenant une femme qui se prend pur un homme!
    Cette “liberté” est d’ailleurs indéfiniment reconductible, tous les matins, en se (rasant / mettant son rouge à lèvre) il/elle/on peut décider de changer de genre.
    Le transgenre est par définition “nomade” au sens de ce cabotin d’Attali. D’ailleurs Judith Butler le précise :
    ” Ce gender est un choix, ou bien un rôle, ou encore une composition que l’on endosse, tout comme l’on enfile ses vêtements le matin, car il y a un “on” préalable au gender, un “on” qui va à la garde-robe des genders et décide délibérément quel gender il sera aujourd’hui. ” (in : Gender Trouble: Feminism and the Subversion of Identity, 1990)
    C’est pire que du relativisme, c’est de l’évanescence, une dissolution de la personne dans l’indigence de l’instant.
    (N.B. Si je mets liberté entre guillemets, c’est parce que les travaux de Colette Chilland (psy. clinicienne Pr Univ. Paris-Descartes) ont démontré, il y a plus de 15 ans, que les demandes de changement de sexe survenaient en masse…juste après les émissions de TV contant complaisamment cette transgression.)

  4. Marino

    “est le conseiller influent du ministre des Droits des femmes qui aspire à devenir ministre du Droit des gens.”
    Encore un Ministre ?
    La Ministre des droits des femmes double nationalilé…Franco-Marocaine :
    – Les Marocains interdits de mariage homosexuel en France :
    Le mariage homosexuel en France n’est pas ouvert aux Marocains résidant dans ce pays, au même titre que les immigrés originaires d’autres pays. Ainsi, conformément à la législation française, les ressortissants de ces pays sont interdits de mariage homosexuel.
    En cas de mariage gay d’un Marocain par exemple en France, c’est la loi du pays d’origine du demandeur, en l’occurrence le Maroc, qui prévaut, peut-on lire sur le bulletin officiel français.
    L’officier de l’état civil peut toutefois approuver l’union, tout en informant l’intéressé que son mariage ne sera pas reconnu par son pays d’origine.
    CQFD !

  5. Maria

    Nos malheureux enfants ne sont pas assez disloqués avec les divorces et les familles recomposées,il faut désormais,au motif qu’un nombre infinitésimal d’entre eux ne se reconnait pas dans le sexe que leur a donné dame Nature,que tous soit dûment informés de ce que leur “genre” est indéfini et variable.Puisque quelques uns sont atteints il est urgent de contaminer tout le monde!Qui leur rendra raison de cette infamie?

  6. Jean Theis

    Il faut se rendre compte que nous ne sommes qu’une minorité et que la majorité de nos concitoyens approuvent (mollement certes, mais ne se révoltent pas du tout).
    Ce qui nous semble à la fois comique et monstrueux, cette majorité n’y voit rien de menaçant pour elle. Elle accepte tout bonnement ces horreurs, en espérant probablement que leurs enfants n’oscilleront pas trop longtemps entre les divers genres qui leurs sont proposés..

  7. Seyve

    Il nous faudrait un Molière pour montrer les ridicules de cette mode intellectuelle. Hélas ! on sait bien que le talent ne se décrète pas. En revanche, que les philosophes, les psychanalystes, les sociologues et les historiens commencent à rassembler les matériaux qui serviront, un jour, à écrire le Livre noir de l’idéologie du genre !

  8. laurette

    Encore un specimen, un prototype, une erreur !
    Mais où les socialistes vont ils chercher tous ces fêlés ?
    Si à l’UMP on avait des phénomènes, il faut reconnaitre qu’au PS ils battent des records, à quand la femme tronc, elephant man et le bossu ?

Laisser un commentaire