Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Gilets jaunes : Emmanuel Macron croit à la théorie du complot

Gilets jaunes : Emmanuel Macron croit à la théorie du complot

Emmanuel Macron a donné un entretien au magazine américain The New Yorker. Dans ce texte titré « Emmanuel Macron peut-il endiguer la marée populiste ? », le président de la République méprise :

« penser que nous avions affaire à de simples citoyens en train de manifester, c’est du pur « bullshit » ».

Sur les violences policières, il en impute la responsabilité aux manifestants :

« Il faut voir ce que nous avons vécu : pour la première fois, nous avions un mouvement social avec un très haut degré de violence. Quelque chose d’unique. »

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. JUPITER ose accuser les vrais Gilets jaunes des exactions des black-blocks et autres casseurs gauchistes qu’il a lui lui-même, ainsi que son âme damnée Casse-ta-mère, appelés et laissés agir en toute impunité pour discréditer les Gilets jaunes.
    Une fois de plus, il utilise le mensonge à outrance pour se rendre crédible dans les médias étrangers.

  2. Le psychiatre italien nous avait mis en garde avant l election présidentielle, micron est un psychopathe.

  3. Oui il y a eu beaucoup de violence mais qui sont les vrais responsables et donc coupables ? De qui la police politique recevait-elle ses ordres ? Mais que Macron se rassure, les gilets jaunes étaient un mouvement spontané et légaliste des Français, il n’en a pas fini avec eux, les événements se durciront. C’est juste le calme avant la tempête. Le politiquement correct du système mondialiste et multiculturaliste a les moyens financiers des Bilberger et Soros. Mais les Français se battront pour leur survie. Ils ne veulent pas mourir dans le silence et l’indifférence. Sainte Jeanne d’Arc, Priez pour nous. Boutez les mondialistes et autres gauchistes ainsi que les islamistes hors de France !

  4. Les violences qui se sont produites ne sont pas le fait des authentiques gilets jaunes.
    Elles ont été perpétrées par les islamo-gauchistes ( antifas black-blocs) qui constituent les milices du régime et qui prônent la même sordide idéologie mondialiste que l’oligarchie qui nous gouverne.

  5. Rétablissons la vérité :

    « penser que nous avons affaire à un simple Président en train de gouverner le pays, c’est du pur « bullshit » ».

    « Il faut voir ce que nous avons vécu : pour la première fois, nous avions l’ensemble de forces de l’ordre avec un très haut degré de violence. Quelque chose d’unique. Au point que des officiers ont refusés d’obéir aux ordres. Face à des manifestants massivement pacifiques »

    Maintenant si Macron s’imagine qu’en se faisant passer pour encore plus cinglé qu’il n’est il échappera aux poursuites futures je crois qu’il se trompe.

  6. oui c’est un vrai psychopathe qui accuse les autres de ce qu’il fait ce type est à enfermer et au plus vite, je suppose que les gilets jaunes ont apprécié

  7. Votre interprétation est erronée. Vous accusez Macron de complotisme, autrement dit vous insinuez qu’il a mis les mouvement des Gilets jaunes sur le dos des Russes. Bien que les canaux de désinformation poutinistes aient, effectivement, largement soufflé sur les braises et diffusé de fausses nouvelles à cet effet, ce n’est pas ce qu’a dit Macron. Il suffit de se reporter au texte original. Ici : https://www.newyorker.com/magazine/2019/07/01/can-emmanuel-macron-stem-the-populist-tide

    Le sens de la phrase “Penser que nous avions affaire à de simples citoyens en train de manifester, c’est du pur ‘bullshit’ ” n’est pas du tout celui-là. La journaliste cite le bilan des blessures infligées par la police : 238 personnes blessées à la tête, 24 “aveuglées” (en réalité éborgnées), et 5 ayant perdu une main. Elle mentionne les condamnations des Nations Unies et du Conseil de l’Europe. Et elle demande à Emmanuel Macron : trouvez-vous cela acceptable ?

    Ce dernier répond : “Non”, puis il se justifie en disant qu’il s’agissait de manifestations exceptionnellement violentes, que ce n’étaient pas des manifestants ordinaires et des manifestations normales, pacifiques.

    Voici le texte original :

    “I asked Macron if this was acceptable to him. “No,” he answered. “But we have to face what we’ve experienced. For the first time, we had a social movement with a very high degree of violence. A unique one. I decided not to launch any special situation, nor to forbid these demonstrations. I did that because I didn’t want to reduce the level of freedom in this country. I think it would have been a mistake. But to think that we are just speaking about normal citizens demonstrating—I mean, that is pure bullshit.” “

    • Vous confirmez mon propos, à ceci près que je ne vois pas bien ce que viennent faire les Russes dans cette affaire. Si les manifestants ne sont pas des types ordinaires, c’est que quelque chose les unit. Si ce ne sont pas de simples citoyens, de quoi s’agit-il alors ? De robots ? Non, ça c’est plutôt pour LREM. De militants politiques ? A voir. En attendant, Macron est bien un mythomane.

  8. Je ne confirme rien du tout : je démontre que vous accusez abusivement Macron de “croire à la théorie du complot”. Qu’entendez-vous par là ?

    Les Gilets jaunes ne sont effectivement pas de “simples citoyens”, ce qui ne veut rien dire. Ce sont des manifestants ultra-violents, qui ont tenté de renverser le gouvernement. Ce sont des factieux et des socialistes, ainsi que le montrent leurs revendications, leurs propos et leurs actes.

    C’est mal, le socialisme. Vous n’êtes pas au courant ?

    • Ah oui je vois que Robert Marchenoir est également un adepte de la théorie du complot. Remarquez, pour quelqu’un qui voit l’oeil de Moscou à tous les coins des rues, j’aurai du m’en douter.
      Pour votre info, le socialisme est incarné par Macron. Et non par les gilets jaunes.

  9. En marche noire … c’est tout à fait ça ! En marche dont vous êtes le troll a la couleur de satan.

  10. Mr Macron crache en l’air et il croit qu’il pleut !

  11. “Ce sont des manifestants ultra-violents, qui ont tenté de renverser le gouvernement.” (sic)

    Il faut oser venir sur le salon beige pour balancer de tels mensonges ! C’est honteux !

  12. les bobos, les syndicats, les “insoumis” doivent se réjouir du résultat de leurs votes

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique