Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Gilbert Collard pour l’abrogation du Concordat


MMinute rapporte les propos de Gilbert Collard dans le
numéro de septembre du « Courrier de
l’Atlas
» (sous-titré « Le magazine du
Maghreb en Europe
»…). Parmi ses déclarations, Gilbert Collard se
prononce pour l’abrogation du régime
concordataire en Alsace-Moselle
, qui
met l’Alsace et la Moselle à l’abri de la
loi de 1905 sur la laïcité et accorde un
statut officiel aux cultes catholique,
luthérien, réformé et juif.

« Ce sont des
particularismes liés à l’histoire qui n’ont plus
lieu d’être. Je suis pour un régime uniforme
».

Sur la dénaturation du mariage et la privation de père ou de mère pour certains enfants qui seraient adoptés par 2 homosexuels, Gilbert
Collard se prononce contre, avec des arguments un peu faibles : c’est « prématuré », « on n’a pas assez de recul ».

Partager cet article

6 commentaires

  1. des particularismes historiques, il y en a plus d’un: le territoire de Belfort, tout petit département, le mariage civil obligatoire avant le mariage religieux pour les catholiques ( parce que les autres religions s’en passent allègrement!),les routes deux fois deux voies en Bretagne(au lieu des autoroutes), les régimes de retraites particuliers, etc.
    L’égalitarisme à tout crin, ça a donné, entre autres, le communisme: on en est revenu!

  2. Dans ce domaine-là c’est dangereux d’utiliser l’expression « on n’a pas assez de recul » …

  3. @Jacques a dit quelque chose qui prête à rire…mais frise le délit !
    Quant à Mtre Collard, cet oportuniste qui a perdu la plupart de ses procès célèbres, il est un piètre défenseur des électeurs du FN fondé par J.M.Le Pen.Il ne faut rien attendre de cet homme qui appartient à une loge !

  4. Ça, c’est le côté maçon de Collard qui ressort.
    Jusqu’ici, on ne l’a pas entendu ???
    Maintenant il ouvre la bouche pour tenter de gommer un reste de concordat en Alsace-Lorraine.
    Carton jaune à Collard !
    Faut-il d’ailleurs rappeler que la loi sur laïcité a abrogé le concordat en France unilatéralement; le saint-siège n’ayant pas été consulté.

  5. Collard a tout-à-fait raison, il est inadmissible qu’en Alsace et en Lorraine les fidèles des églises évangéliques et de l’Eglise luthérienne libre rémunèrent leurs pasteurs alors que ceux de l’ECAAL (pseudo-luthérienne) et de l’ERAL (pseudo réformée) en soient dispensés puisque leurs ministres sont des fonctionnaires, les premiers payant deux fois, une fois comme contribuables et une fois comme membres cotisants de leur église.

  6. Coligny nous apprend des choses vraiment très particulières. En ce qui me concerne je n’avais jamais entendu parler ni de ECAAL ni de ERAL: deux “pseudos”??? Il y a une solution à tout ça: celle de Vincent Peillon: la religion de la république, sur laquelle il a écrit un livre. La FM fait vraiment des ravages partout!

Publier une réponse