Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Gendarmes assassinés : la responsabilité des juges

De Robert Ménard :

"Si la peine plancher avait été appliquée à celui qui devait les tuer quatre jours plus tard, les deux jeunes femmes gendarmes abattues à Collobrières, dans le Var, auraient été sauvées. Et oui, Abdallah Boumezaar, jugé le 13 mai en comparution immédiate pour des violences sur sa mère, n’a été sanctionné que de… six mois de prison avec sursis et trois ans de mise à l’épreuve. Au lieu des deux années qu’une peine plancher appliquée avec rigueur lui aurait values ! Aujourd’hui, si les magistrats n’avaient pas fait preuve d’une telle mansuétude, Alicia Champlon et Audrey Berthaut seraient en vie. Et deux enfants ne pleureraient pas leur mère.

Six mois de prison avec sursis pour un homme déjà condamné pour trafic de drogue, vol, violence. Six mois de prison avec sursis pour un voyou déjà détenu pendant six années derrière les barreaux. Six mois de prison avec sursis pour un multirécidiviste qui venait de s’en prendre à sa propre mère : « Il est malade, mon fils » a-t-elle raconté, « il m’a frappée, fracassé la tête contre une porte. J’ai porté plainte. Il voulait me tuer. » […]"

Partager cet article

15 commentaires

  1. “Si la peine plancher avait été appliquée à celui qui devait les tuer quatre jours plus tard, les deux jeunes femmes gendarmes abattues à Collobrières, dans le Var, auraient été sauvées.”
    Robert Ménard n’en sais rien, il s’agit là de justice-fiction. Qui peux savoir ce Abdallah Boumezaar aurait fait dans deux ans !

  2. Juges fra-macs,rien à espérer.

  3. d’après l’article de Corse Matin mis en lien, la mère va demander à un avocat de plaider la démence. gageons que “le fils” sera reconnu en état de démence et reconnu non-coupable …
    un autre aspect de cette tragédie : la féminisation de la police. deux jeunes femmes pour arrêter un forcené, est-ce bien raisonnable ?

  4. Il est possible que les juges portent une part de responsabilité dans cette affaire, ils ne sont toutefois pas les seuls: deux gendarmes en service ont été tués par un homme seul et sans arme, celà constitue un echec cinglant qui a valeur d’avertissement pour l’institution.
    Les citoyens payent et confient des armes à des citoyens pour qu’ils assurent leur protection, si cet incident devait se reproduire la population serait amenée à s’interroger sur la capacité de la gendarmerie à assurer sa mission.
    A vouloir transformer les gendarmes en collecteurs d’impôts au bord des routes on perd de vue sa fonction premiere qui est la violence legale.
    La mort de ces deux gendarmes est survenue dans le cadre d’une mission qui n’a rien d’anormale en soi, les consequences, elles, sont anormales et la hierarchie porte une part de respnsabilité au moins aussi lourde que les magistrats sur lesquels ils se defaussent un peu trop facilement.

  5. il y a belle lurette que les juges font n’importe quoi , c’est normal, il ne peuvent écoper d’une sanction. A chaque fois qu’un récidiviste commet un meurtre, les juges devraient aller faire un tour en tôle, ça leur donnerait l’occasion de réfléchir sur leurs c………. a l’inverse, je cannais une personne qui a été condamné à 1 mois avec sursis alors qu’elle a été dénoncée mensongèrement, mais la procureur a préféré écouter celle qui a dénoncé plutôt que celle qui a été dénoncée. ON a une justice semblable aux guignols qui sont au pouvoir!

  6. j’ai lu je ne sais où que la compagne du forcené aurait empêché le deuxième gendarme de tirer et l’aurait désarmée

  7. @ SD-vintage : Je l’ai également entendu brièvement sur une radio. Ce qui expliquerai la “fuite” de la deuxième Gendarme. Se mettre à l’abri, voire essayer d’appeler du renfort.
    Quant @ Papon, je suppose qu’il est de la police pour mettre ainsi en cause l’Institution Gendarmerie. Ce sont des choix de société. On a voulu féminiser l’Armée et donc la Gendarmerie et bien voilà… Si au début, les femmes étaient seules dans les unités (et donc forcément accompagnées d’un Gendarme masculin), aujourd’hui beaucoup plus nombreuses, il est normal d’en retrouver 2 en patrouille. Qui plus est, la politique de M. Sarkozy a fait fondre les effectifs, alors les patrouilles à 3 ou 4, bonsoir…
    Enfin, on ne peut pas réserver les postes “tranquilles” aux femmes et ceux exposés aux hommes. Tous les personnels doivent “être aptes à servir en tout temps et en tous lieux”. Ou alors, il faut refaire l’histoire et la modifier. J’ajouterai enfin que nombre de femmes sont souvent plus efficaces que certains hommes.
    Quant à cette profondément triste affaire, il faudrait en connaître tous les tenants et aboutissants pour en juger…
    Les Gendarmes font ce qu’on leur dit de faire avec les moyens qu’on leur donne. Ce qui est plus difficile que de blablater via un clavier. Alors je dis, vive la Gendarmerie et la Police aussi. Punto final !

  8. Le nom des juges SVP: Ça fera réfléchir tous ces juges gauchistes et laxistes de voir leurs noms défiler sur internet et le bon peuple les conspuer pour leur ignominie.

  9. Les juges ne sont jamais sanctionnés quoi qu’il arrive, et les Français ne savent que faire des marches blanches en apportant des nounours sur les lieux des crimes.
    Les camarades de Killian pleurnichent abondamment mais aucun d’eux n’a eu l’idée de séparer le tueur de sa victime. Ils regardent comme des ballots puis versent des larmes dans les bras des psys envoyés en renfort.

  10. Les magistrats, tout comme les députés soit dit en passant, devraient avoir des “mandats” impératifs et donc des comptes à rendre.

  11. @ YannH
    Qu’on soutienne la Gendarmerie ou pas n’a rien à voir là-dedans. La question posée par SD-vintage est pertinente.
    Pourquoi DEUX gendarmes (leur sexe en l’occurrence n’a pas d’importance) ARMÉS ont été abattu par LEURS armes contre un homme SEUL et DÉSARMÉ ?
    Si le sexe des gendarmes entre dans la réponse alors tant pis pour le beau sexe. Si, comme je le pense, ce n’est qu’UNE partie de la réponse, alors… Qu’est devenue la gendarmerie ?
    Parce qu’il est vrai qu’elle est visible – ou pas… – sur le bord des routes pour jouer les terreurs sur les cochons de contribuables mais si sa fonction s’arrête là, les gens ont le droit de savoir.

  12. @YanH
    ce qui est terrible c’est qu’on en soit arrivé dans une société à considérer qu’un homme c’est la même chose qu’une femme et qu’une femme c’est la même chose qu’un homme, donc qu’ils doivent faire exactement la même chose alors qu’ils sont différents, c’est donc le comble du non respect de la différence et c’est donc le comble de l’inégalité.
    Et cela n’a rien à voir avec les qualités intrinsèques des uns et des autres et le respect mutuel. Premier point!
    Par ailleurs il est évidement que cette affaire a des causes :
    – diminution de la natalité (pilule), diminution des candidatures masculines avec bon niveau scolaire (pilule et inadaptation de l’éducation nationale qui ne prend pas en compte la différence d’évolution des enfants et adolescents, donc filles et garçons à un âge donné, et n’adaptent plus la formation par rapport aux spécificités de chacun, c’est à dire mixité dans les classes qui ne donnent pas forcément les mêmes chances à chacun – filles plus mûres pour étudier à l’âge où les garçons ont d’autres préoccupations, et cela est normal). L’on a donc de plus en plus de candidatures de très bon niveau des filles et comme il n’y a plus de quota l’on pourrait même en arrivé à une gendarmerie complétement féminisée, pas sûr que cela la rende plus efficace dans toutes ses missions par rapport à ses adversaires…Le meilleur au meilleur endroit pour remplir au mieux la mission, si l’on veut gagner! et pas ce qui est dit meilleur par idéologie, toutes les idéologies sont les ennemis de la réalité qui rattrape toujours les utopies suicidaires sur le terrain.
    La preuve dans cette affaire le malfrat va être déclaré fou et passé une partie de sa vie dans un hôpital aux frais des contribuables, encore eux…
    – diminution des effectifs de la gendarmerie qui par ailleurs est devenu auxiliaire du ministère des finances
    – culture de la bavure policière, un gendarme qui utilise une arme contre un malfrat est a priori un criminel(avant qu’une longue enquête ne le blanchisse), et le malfrat une victime de la société, du père qui l’a abandonné, etc.
    Les malfrats ont donc un droit à tuer et les gendarmes un droit à se faire tuer, le jeu du pigeon d’argile version XXIème siècle.
    – culture de la justice omnipotente qui au lieu de rendre la justice et écarter voire éliminer les personnes dangereuses pour les populations et donc de protéger les dites populations, veut avec ses juges jouer à Dieu le Père, confondant la justice terrestre avec les jugements particulier et derniers qui n’appartiennent qu’à Dieu. Le bon larron a été puni sur la croix (justice terrestre), il a eu la miséricorde du Christ dans l’au-delà et pas l’inverse. Deuxième point!
    CONCLUSION: la République française et ses lois depuis des décennies sont à l’origine de ce qui se passe actuellement en France, une république qui divise (y compris en disant qu’un homme et une femme c’est pareil) et qui donc ne peut provoquer que toujours plus de drames et de conflit. Point final, si je peux me permettre de reprendre votre fin de texte.
    NOta: il est évident que je soutiens la gendarmerie et les gendarmes et que je comprends parfaitement leur difficile (depuis toujours) et plus encore aujourd’hui, pris entre la réalité de terrain et les ordres des politiques. Mon texte n’est pas pour polémiquer mais pour essayer de faire avancer la réflexion.

  13. A la fin de mon texte, lire difficile mission – Il manque mission

  14. Vendredi matin, je suis allée à la gendarmerie rue Louis Ricard à Rouen pour apporter mon soutien aux gendarmes. J’y ai amené mon drapeau tricolore, l’ai mis en berne afin d’y exprimer mon entière solidarité envers eux.
    Après la cérémonie, l’un des chefs qui commandait le groupe de gendarmes rassemblés est venu me remercier pour ce soutien et je lui ai dit que c’était à titre personnel, car pour moi, les forces de l’ordre sont des gens qui viennent au secours de la population en toutes circonstances. J’étais émue.
    Cela leur a fait plaisir de voir qu’on les aide et qu’on les aime, peu importe le sens de la mission qu’on leur confie. Les gendarmes sont au service du peuple et de la nation toute entière. C’est l’âme du peuple de France… Le souvenir de ces deux femmes gendarmes assassinées restera longtemps gravés dans leurs mémoires et dans celle du pays tout entier.
    Il m’arriverait quelque chose de grave, un accident ou un mauvais coup, il ne faudra pas s’étonner qu’ils viendraient à mon secours en reconnaissance.
    Gendarmes et policiers sont dans la même galère face à la délinquance actuelle ; ils en subissent les conséquences. Les gendarmes sont à nos côtés ne l’oublions pas. Ce sont des fils et des filles du peuple français.

  15. @ C : Tout à fait d’accord. Tous les métiers ne conviennent pas à 100% aux hommes et aux femmes. J’en suis convaincu. Le seul problème c’est que ce sont les politiques qui l’ont voulu ainsi et non la hiérarchie militaire pour les Gendarmes. Et idem pour la Police.
    Il faut donc refaire l’histoire et commencer à passer la marche-arrière. Mais qui va s’y aventurer. Un élu ? hummm !
    En attendant, il y aura d’autres gendarmes (féminins on ou non), d’autres policier(e)s qui se feront “refroidir” par les délinquants mais aussi qui serviront de percepteurs aux gouvernements…
    Tous les 5 ans on vote, nous aurons la France que nous aurons choisie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services