Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Gaylib quitte l’UMP

Catherine Michaud a annoncé hier soir que Gaylib
quittait l'UMP. Cette association de promotion des LGBT était affiliée au
parti depuis sa création en 2002.

«Ce n'est pas un coup de tête, c'est un long cheminement.
Déjà lors de la présidentielle, nous n'avions pas appelé à voter pour
Nicolas Sarkozy, qui ne proposait rien pour les LGBT. C'est aussi
l'incapacité de l'UMP d'exclure Vanneste, l'absence de condamnation des
propos homophobes de Serge Dassault ou Olivier Dhuicq.»

«Jean-François Copé, qui défile demain à côté de Civitas
et de Bruno Gollnisch, du FN, flirte avec les thèses de
l’extrême-droite. François Fillon a dit qu'il remettrait en cause la loi
sur le mariage en 2017 s'il était élu.  Je refuse que GayLib soit la
bonne conscience LGBT de l'UMP et de Jean-François Copé. L'UMP n'a pas
retenu les leçons du pacs et de ses échecs».

La décision de quitter l'UMP a été prise en Assemblée générale, à l'unanimité des suffrages exprimés. Et c'est une bonne nouvelle. Le député homosexualiste Franck Riester ferait bien d'en faire autant.

Partager cet article

22 commentaires

  1. C’est dans la logique. Jean-Luc Romero, leader de Gaylib, avait quitté l’UMP pour rejoindre le PS il y a quelques années.

  2. pas de regret

  3. C’est la bonne nouvelle du jour !
    Merci !

  4. Enfin ! Bon débarras !

  5. « Je refuse que GayLib soit la bonne conscience LGBT de l’UMP et de Jean-François Copé. L’UMP n’a pas retenu les leçons du pacs et de ses échecs». Pauvres malades en plus ils seraient la « bonne conscience », il est fou a lié.

  6. C’est une bonne nouvelle, ils (elles ?) seront plus à leur place au milieu des idéologues du PS. Leur seule existence était révélatrice de l’état de délitement des valeurs de droite au sein de l’Ump. Cependant, eux (elles ?) parti(e ?)s, la question de la soumission de ce parti au politiquement correct reste d’une consternante actualité.

  7. C’est une fort bonne nouvelle. Il n’y a pas besoin de passer l’UMP au kärcher, ce sont les parasites qui partent. Peut-être que l’UMP finira par trouver un visage humain.
    Des gens comme Bachelot, Riester, Bergé finiront par décamper….

  8. Fillon remettra en cause ?
    comme les 35 heures, les lois mémorielles mensongères, ….

  9. Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

  10. Qui donc avait dit: « ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour ton pays »? Ah oui, un catholique du nom de John Fitzgerald Kennedy.
    Quelle aurait été la réaction de ces marginaux qui ne se sentent pas gênés d’affirmer « lors de la présidentielle, nous n’avions pas appelé à voter pour Nicolas Sarkozy, qui ne proposait rien pour les LGBT » si d’aventure un journaliste avait écrit « lors de la présidentielle, la Conférence des évêques de France n’avait pas appelé à voter pour Nicolas Sarkozy -ni pour François Hollande-, qui ne proposaient rien pour les catholiques? »

  11. Bon débarras !
    Allez, oust, dehors (et Juppé et autres avec ?)

  12. Défendre la famille d’un papa est d’une maman c’est flirter avec l’extrême droite maintenant…

  13. Je ne vois pas en quoi c’est extrémiste de défendre la famille… Et ce n’est pas parce que le FN dit telle chose que l’on ne pourrait plus le dire…

  14. Alors là franchement : c’est la RENAISSANCE de la France !!!!!!!!!!!!!!!!
    Le Printemps du peuple de France arrive : la secte totalitaire fuit la fessée qui va lui être donnée demain !
    Vive la France ! Saint Michel EST avec nous !

  15. Ils(elles)cherchent un nouveau mariage politique,mais qui voudra les adopter ?

  16. Le problème, c’est que ce genre d’association, même si elle ne compte que quelques dizaines de militants (en comptant large), continuera toujours à être « chouchoutée » par les médias, qui solliciteront ses interventions et ses commentaires sur les « dérapages » de telle personnalité qui sort des clous (ex: Vanneste), des « polémiques » fabriquées de toutes pièces, etc.

  17. @ broke
    Je ne suis pas sûr qu’à l’UMP on analyse ces départs comme une bonne nouvelle car le lobby homosexualiste a un fort pouvoir de nuisance électoral.

  18. bon débarras et toujours le bon mot pour dire que ceux qui ne pensent pas comme eux sont des fascistes, mais savent-ils vraiment où sont les fachos, ils devraient se regarder dans une glace. Pauvre France

  19. si seulement c’etait vrai …. mais les u m p s vont bien les rattraper !!

  20.  » broke » a raison, mais un moyen de rabaisser un peu leurs prétentions est de tailler dans les subventions. Quand ils ne vivront plus que des cotisations de leurs adhérents, on aura une meilleure idée de leur représentativité réelle.
    Il faut faire des économies sur le train de vie de l’état. Il y a deux manières de le faire
    -chercher des rabotages qui rapportent gros (à la fois en euros et en mécontentement des populations)
    -chercher quelques gestes symboliques spectaculaires
    -chercher à concilier les deux (par exemple, privatiser l’instruction, qui n’est pas une mission régalienne): les syndicats vont hurler, mais les bons enseignants -si! si! ça existe- trouveront toujours à s’employer.

  21. Déja une bonne nouvelle à la veille de ce grand jour,il seraitbien que le ménage continue,l’UMP aurait tout à gagner à quand le départ de Bachelot et cie……

  22. Pas trop tôt!

Publier une réponse