Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Gaylib milite pour que des enfants aient des parents homosexuels

Lu dans Minute de ce jour :

"Aux dernières nouvelles, le groupe de pression homo de l’UMP vise la promotion de l’homoparentalité:

«Dans le cadre de la révision prochaine des lois bioéthiques, GayLib organise un débat le 20 novembre 2008 [à 20h] au siège de l’UMP […] sur l’accession médicale à la procréation et la gestation pour autrui

G On y rencontrera des «experts scientifiques» comme la psychologue Patricia Baetens qui, à Bruxelles « suit les couples lesbiens et leurs enfants depuis plus de 20 ans ». Elle dispense aussi des conseils pour obtenir des donneurs pour des inséminations artificielles en faveur des couples homosexuels, des femmes seules et des… transsexuels! On verra également Geneviève Delaisi de Parseval, qui, après avoir multiplié les cursus scolaires – sociologie et psychologie, mais aussi, entre autres, économie et archéologie préhistorique! – a fini psychanalyste et… chroniqueuse à « Libération »! Elle vient de publier Famille à tout prix (Seuil). On ne s’étonnera pas en revanche que GayLib n’ait pas invité Béatrice Bourges, […]. C’est que pour elle, le coeur de l’homoparentalité, c’est l’enfant, et pas le désir d’enfant d’un couple trop mal équipé pour y parvenir. Au-delà des risques psychologiques graves courus par un enfant élevé par des homosexuels, elle pose également la question de la famille. Pour elle, le mariage

« n’est pas que la reconnaissance sociale de l’amour, mais l’institution d’une famille au sens juridique du terme, […] une cellule qui crée une relation de filiation directe entre ses membres. Au-delà de la vie commune de deux personnes, il organise la vie d’une communauté composée de descendants et d’ascendants ».

Les personnalités politiques invitées au « débat » de GayLib ne sont pas encore annoncées. Gageons que là encore, ce ne seront pas des trublions, du style Vanneste et Longuet!"

MJ

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les gays ont tellement peur que leur mode de vie ne séduise pas qu’ils veulent avoir des enfants, dans l’espoir que ces enfants deviennent gays à leur tour.

  2. Et bien Gaylib n’a pas sa place à l’UMP. C’est clair.
    Sarkozy s’est prononcé (il me semble) clairement pour qu’un couple homosexuel ne puisse pas adopter d’enfants.

  3. Non, Sarkozy ne s’est pas prononcé “clairement”. C’est même tout le contraire.
    Il a non seulement soutenu le “combat” de Gaylib, leur a rendu maintes fois visite, mais a aussi fait mettre en place un de leurs amis à la tête des Jeunes Flops (euh, pops?). Je rapelle d’aillurs que, contrairement à la dignité de sa fonction, il a refusé de démissionner de la présidence de l’Ump une fois élu à celle de la ripoublique, ce qui fait de lui un chef de parti et non le chef de tous les Français.
    D’ailleurs, si vous saviez, mes collègues gendarmes m’en racontent de belles sur les moeurs de Sarko, l’homme à voile et à vapeur…

Publier une réponse