Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Gaston d’Orléans est né ce matin

La princesse Philomena d’Orléans (mariée au Prince Jean) a mis au monde ce matin un petit garçon qui a reçu un prénom célèbre chez les Orléans, Gaston.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Quelle belle nouvelle! Félicitations au couple et en particulier à Philo.

  2. Loin de ces stériles querelles dynastiques, je me réjouis de voir le sang des Capétiens continuer de se transmettre de génération en génération.
    Petite parenthèse : Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII, n’est pas l’ascendant des Orléans actuels. Mort sans postérité mâle, son titre a été transmis à son neveu Philippe, frère de Louis XIV et père de la branche susmentionnée.

  3. C’est plutôt de mauvaise augure Gaston d’Orléans, si l’on s’en tient au plus célèbre de ses ancêtres.

  4. Donner à un enfant le nom de Gaston d’Orléans, rappelle fâcheusement le fils de Henri IV, le très ambigu, qui eut un fils au comportement très trouble.
    Vraiment cette famille Capet, après avoir mis en selle la Révolution française, ne mérite que l’indifférence.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_de_France
    “Cultivé et raffiné, mais velléitaire et inconstant, Gaston de France passa sa vie à intriguer, d’abord contre son frère et le cardinal de Richelieu, puis contre sa belle-sœur Anne d’Autriche et le cardinal Mazarin. Ces conspirations échouèrent toujours, faute de réel projet politique. Gaston dénonça souvent ses complices, puis les vit périr (voir d’Ornano, Chalais, Montmorency, et Cinq-Mars).”
    Gaston d’Orléans était un triste personnage, et le nouveau Capet n’est qu’un citoyen parmi d’autres, tant mieux.

  5. c’est une grande et belle joie pour tous les royalistes (et les autres), à peine plus de six mois après le très beau mariage religieux du prince, qui était déjà une grande joie.

  6. le vrai héritier de la couronne de France est le Prince Louis, duc d’ Anjou.
    c’est du moins celui que le droit dynastique désigne et auquel on doit se référer si on est légitimiste.

  7. pourquoi tant de haine (de fiel)!
    Quelle belle nouvelle qu’une naissance.
    Et si l’histoire rapportée sur Gaston d’Orléans a été élaborée de la même façon que le font les médias que Salon Beige tente de contrecarrer…
    Toutes mes félicitations aux heureux parents, tous mes voeux à ce petit bonhomme, et prince, qui déjà à peine né, fait l’objet indirectement de messages peu amènes…
    VIVE GASTON d’Orléans

  8. Onésime :
    « Capet » n’a jamais été un nom de famille, mais un sobriquet, qui faisait allusion à l’abbatiat de Saint-Martin de Tours dont Hugues était titulaire. L’abbaye était réputée conserver le manteau, ou « chape» (capella) du saint. L’usage de ces sobriquets s’imposa durant le haut moyen âge parce que celui des tria nomina romains s’était perdu : il fallait bien distinguer les Pépin, les Charles, les Robert ou les Hugues, surnommés « bref », « chauve », « fort » ou … « capet ».
    Quand la révolution anthroponymique eut lieu au XIe siècle, introduisant le deuxième nom, c’est celui du domaine lignagé qui s’imposa pour les nobles, ce qui donna des familles de Champagne, d’Anjou, etc… Avant d’appartenir à des branches cadettes, désignées par leurs fiefs apanagés (Valois, Bourbon…), les rois capétiens n’avaient tout simplement pas de second nom.
    C’est la cuistrerie des malapris de la Commune de Paris qui, au temps de la Convention, prétendit affubler Louis XVI, prisonnier au Temple, de ce patronyme que d’ailleurs l’intéressé contesta avec sobriété et dignité.
    Le prince Gaston, fils du prince Jean et de la princesse Philomena, s’appelle « d’Orléans », comme son père.

  9. Chaque enfant est une histoire nouvelle – et non recommencée. Longue vie, donc, à ce petit Gaston, dont nous devons tous souhaiter (pour lui d’abord) qu’il grandisse heureux au sein d’une famille unie. L’oeuvre que son père entreprend est source d’espérance.

  10. Nous souhaitons bonne et longue vie à Monseigneur.

  11. A Onénisme : Heureusement que la sincérité d’un Mitterrand, le courage d’un Chirac et la noblesse d’un Sarkozy nous sont accessibles grâce à la République.

  12. Un petit prématuré???
    Traditionellement, dans les familles catholiques (car Maître Trémolet de Villers dans “Présent” ne cesse en effet d’encenser ce couple catholique modèle…)quand on a “fêté Pâques avant les Rameaux” on célèbre le mariage avec une certaine discrétion qui n’est que décence et respect par rapport au Sacrement… Mais la décence n’est pas une tradition familiale, et ce depuis plusieurs siècles, dans la branche cadette…
    Longue vie au petit Prince, mais qu’il reste à sa place!!!

  13. @frère Maximilien-Marie
    Je suis très surpris que l’annonce de cet heureux événement donne lieu à de telles disputes. Ces querelles autour du berceau sont en ce jour indécentes. Réjouissons-nous plutôt de la venue au monde de cet enfant. A quoi bon entretenir de vaines querelles, au regard de l’état du pays ?

  14. La naissance d’un petit homme est toujours une joie, y compris dans cette famille où “la transmission du mal s’accomplit, de génération en génération, avec une épouvantable exactitude” (Barbey d’Aurevilly). Espérons que Gaston Egalité-d’Orléans sera l’exception qui confirme la règle. Il est le 125è successible (ou à peu près) à la couronne de France, très loin derrière tous les Bourbons.

  15. Longue et belle vie au petit prince d’Orléans.

  16. Prénom qui m’est cher, car c’est mon troisième prénom issu de mon grand père!
    Vive Gaston!

  17. Après vérification, il y a bien eu un Gaston d’Orléans, petit-fils de Louis-Philippe dont descend Jean, par sa grand-mère, Bragance d’Orléans.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_d%27Orl%C3%A9ans_(1842-1922)

  18. Noël ! Noêl !
    … comme au disait au bon vieux temps…
    Evit ar Roué !
    Quand aux grincheux qui font lien entre le prénom du nouveau prince et la descendance d’Henri IV, il y a lieu de s’interroger sur leur entendement en politique.

  19. Chers amis,
    Permettez à un bonapartiste, (de tradition familiale), de s’étonner des remarques aussi désobligeantes que mesquines accueillant la naissance d’un enfant. Le comportement de l’un de ces ancêtres, “Philippe Egalité”, pas plus que la dispute sur la légitimité ou non des Bourbons-Orléans, ne justifie de telles réactions.
    Elles illustrent un travers de plus en plus fréquent dans notre famille politique : les désaccords politiques ou historiques que nous pouvons avoir nous amènent, non pas à expliquer calmement nos différends politiques, mais à sombrer dans des détestations personnelles.
    En ce qui concerne Jean d’Orléans, le père du petit Gaston, le livre qu’il a publié est excellent, défendant les principes qui nous sont chers : la Vie, la famille, la France, la Chrétienté. Grâce notamment à son nom, son livre a franchi en partie le mur médiatique qui nous coupe du grand public. Reconnaissons, quelles que soient nos préférences dynastiques, que dans les familles ayant régné sur notre pays, (Bourbons de la branche aînée, Bourbons-Orléans, Bonaparte), il est aujourd’hui le seul prince à avoir un tel engagement politique.
    Amitiés Françaises.
    Michel Hubault

  20. la suite du message dit traditionnellememnt : “la mère et l’enfant se portent bien.” Donc, je présente mes félicitations aux heureux parents et un bon repos à la maman !

  21. C’est toujours une joie lorsqu’un enfant vient au monde,mais n’oublions pas tous ces enfants qui ne pourront survivre faute de nourriture.Il me semble que l’on cherche un roi;pour quoi faire?Verrouiller l’oeuvre des loges ou continuer à faire l’autruche?S’il plait à Dieu de mettre le Prince Jean,pourquoi pas;n’est ce pas son ancêtre qui fut le dernier roi des …français?Pour moi il faut songer à une transition,nos dirigeants actuel ont un niveau moral trop bas pour assumer les responsabilités de notre pays,le drame c’est la contagion…Il y a suffisament d’esprits brillants dans ce pays pour préparer un homme et une équipe au service des français, pour cela ,les querelles de lignées,au placard!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services