Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Arrêtées pour avoir brandi des affiches “Hollande dégage”

Des Sentinelles hier soir place Beauvau, avec une variante – le port d'affiches "Hollande dégage" et l'invitation de "Hollande démission" à boycotter les voeux télévisés du président le 31 décembre à 20h, puis à se rassembler sur les Champs élysées le 1er janvier à 1h :

Photo 2Départ précipité avant l'arrivée de la police pour atterrir… place Vendôme :

Photo 1

Une, deux, trois voitures de police arrivent. Concertation. Le commissaire regarde les vidéos de surveillance pour déterminer qui sont les criminels.

Photo 3

Le cas est épineux : une crèche de Noël a été collée sur la cahute de gardien du ministère, afin de rappeler les racines chrétiennes de l'Europe…

Photo 4

… et une affiche "Hollande dégage" a été glissée à l'intérieur :

Photo 5
Par ailleurs, les suspects n'ont-ils pas brandi des affiches "Hollande dégage" ? Verdict : deux jeunes filles arrêtées et emmenées au commissariat. Elles ne seront relâchées que vers 3h du matin avec cette menace : "la prochaine fois, le magistrat pourra être contacté". Plus on est de fous…

Partager cet article

8 commentaires

  1. “la prochaine fois, le magistrat pourra être contacté”… On aurait aimé entendre la police le signifier à la femen qui s’est dépoitraillée à La Madeleine.

  2. On met deux jeunes filles dans la rue à 3 heures du matin dans une ville infestée de délinquants ?
    C’est cela le rôle de la police ?

  3. Admirateur et Veilleur Debout moi-même, je m’inquiète de la nouvelle tournure de leurs actions:
    – Immobiles, dignes, ils sont très gênants car on ne peut rien leur reprocher.
    – S’ils commencent avec des affiches et des tracts, la gauchosphère-caviar n’aura de cesse de les calomnier.

  4. Donc ce coup-ci le magistrat n’a pas été contacté?
    Combien de temps ont-elles été retenues? Est-ce que le délai de rétention était encore celui d’un contrôle d’identité?

  5. Comme le disait Audiard :
    Quand on est dirigé par des c.ns, il n’y a plus qu’à prier !

  6. Bravo !
    Continuer et toujours continuer car le ridicule tue et le harcèlement érode et use, poussant toujours plus au dérapage jusqu’à l’effet boomerang que nous aurons tôt ou tard.
    Des régimes bien plus solides se sont effondrés comme des châteaux de cartes en quelques jours !

  7. Oui Jean Theis, mettre dehors des jeunes filles à 3 h en pleine nuit est de l’inconscience OU un souhait qu’elles soient agressées pour “leur donner une leçon” !
    Les veilleurs ne devraient pas avoir d’autre but que d’être debout, pas de slogans. Sinon c’est tendre le bâton pour prendre des coups et ce ne sont plus des veilleurs, mais des hommes sandwichs politiques.

  8. Oui, rester digne et ferme.Pas de slogans.
    Cependant cela fait un an que les veilleurs sont sur le terrain et avoir envie de rire un peu se comprend.

Publier une réponse