Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Fuite en avant pour la PMA

Lu ici :

"L'Agence de la biomédecine ne recule devant rien pour répondre au besoin toujours plus grand de donneuses d'ovocytes. Pour encourager de nouvelles femmes à entreprendre les démarches de don, elle lance une nouvelle campagne d’information multimédia. Ce 18 novembre, sur son site internet, un nouvel espace sera disponible. « Le don d’ovocytes près de chez vous » est destiné aux femmes qui souhaitent aider les couples infertiles mais ne savent pas comment faire."

On ne donne pas un ovocyte comme on donne un rein. Il ne s'agit pas d'aider une personne malade, mais de faire fabriquer un enfant. En 2011, 402 nouvelles femmes se sont manifestées, aboutissant à 800 fécondations in vitro (FIV), qui ont donné 208 naissances. Que sont devenus les autres enfants fécondés ? L'Agence n'ose pas le dire. A la poubelle ou dans le congélateur ?

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il y a donc plus d’une femme par jour qui accepte les désagréments de la stimulation ovarienne et ponction des ovocytes? Gratuitement? Je suis surprise sachant que pour les hommes beaucoup moins.

  2. Mais chère Gipsy la parité n’existe pas !!!!
    Elle existera quand dans une équipe de rugby il y aura autant de femmes que d’hommes !!!!

  3. Il faut espérer que les candidates “donneuses” seront pleinement informées des risques de l’induction d’ovulation (hyperstimulation ovarienne en particulier) et des interrogations portant sur les cancers hormono-dépendants (ovaire et sein) obligeant au dépistage des sujets génétiquement prédisposés. Sans compter le retentissement psychologique à long terme indépendamment de la question éthique et des implications juridiques en matière de filiation. Actuellement cette pratique rémunérée en Espagne attire les étudiantes ou jeunes chômeuses…

  4. Certainement dans les congélateurs. Pour le monde scientifique et l’industrie pharmaceutique c’est les ovocytes qu’ils vont garder pour eux-même qui sont beaucoup plus intéressants et recherchés que les quelques-uns qui vont servir à une grossesse d’aujourd’hui.
    Pour développer un solide marcher d’un produit, il faut avoir un bon stock sur les étagères. Ils y préparent, à la vente de vos propres enfants, madames et monsieur, pour enrichir l’industrie pharmaceutique et Wall Street. Mais un marché commercial doit aussi savoir croitre la demande pour son produit; ‘mariage pour tous’ ferait bien l’affaire.
    Merci maman, papa – de m’avoir vendu; de m’avoir tout simplement donné, pour servir le marché aux enfants, l’économie capitaliste et les banquiers.
    Aux Etats-Unis les jeunes étudiantes universitaires sont offertes 8,000 dollars pour leur ‘don’ d’ovocyte. La procédure de ‘don’ d’ovocytes (encore dans une stade ‘expérimental’) est très violente sur le corps de la femme; ça mérite bien une petite récompense, pour aider à déculpabiliser tout le monde concerné.
    En tout cas, la compétition commerciale est lancée!
    La seule question (qui se pose dans les bureaux de nos dirigeants) c’est qui va avoir le meilleur produit à offrir à ses clients, sur ce marché de luxe?
    Quand à moi, j’ai quelques questions en plus…

  5. Permettez moi de vous conseiller la lecture du livre de Sylviane Agacinsky, l’epouse de Lionel Jospin dont le titre est “le corps en miettes”.
    C’est excellent et decrit precisement l’alienation et l’esclavage que represente la GPA, la douleur du don d’ovocytes (comme si c’etait aussi simple que le don de sperme!!)et le mépris du corps de la femme que cela represente, mentionnant aussi la pauperisation de la société et les clivages entre riches et pauvres que cela cristallise.
    Vous croyez comme moi que ce sont les riches californiennes qui donneront leurs ventres?

  6. Ils vont finir par rendre H Adolphe et ses sbires jaloux eux les promoteurs de ses essais et expériences contre nature,afin d éradiqué le Catholicisme prônant la création divine et le respect de la loi naturel,c’est vrai que les potes a Adolphe était des bricoleurs de garages les progrès des des supers cerveaux est sur orbitXXXXXX

  7. Un peu Hors-sujet mais ne sais où ailleurs le dire :
    sur l’omniprésence du Planning Familial, je recopie une annonce parue dans un journal local (pays malouin) qui en dit long sur l’écheveau des complicités. Le thème est soit-disant la violence faite aux femmes (donc: Féminisme, IVG, Ministère des Droits de Femmes, journée nationale de.., Najat, etc une occasion de plus que les mêmes se manifestent)
    “Un forum sur les violences faites aux femmes
    Dans le cadre de la journée nationale de lutte contre les violences faites aux femmes, un forum est organisé en partenariat avec la ville de Dinard, l’association Le Goéland de Saint-Malo, l’Education nationale, la Gendarmerie nationale, les services de police, l’association pour l’insertion sociale (AIS 35), le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF 35), la Planning Familial de Saint-Malo, l’association Femmes solidaires, le Point d’Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ) du Pays de Saint-Malo ainsi que le Département mercredi prochain [le 20].
    Il aura lieu de 9h30 à 17h au COSEC à Dinard [Cosec ?]. Après une introduction de la journée, celle-ci commencera par un témoignage d’une femme victime de violence et sera suivie d’interventions de professionnels, et d’un ex-mari violent , l’auteur d’un livre «IL Y AVAIT UN MONSTRE EN MOI.» »
    Voilà le genre de débat qui mêle haine de soi avec caution de représentants de l’Etat. Du point de vue du Planning Familial, nul doute que “le monstre en moi” soit un bb à avorter au plus vite, garçon si possible.

  8. Chez les humains, un individu à sang chaud qui produit des ovocytes à usage commercial c’est une femelle humaine, pas une femme !

  9. “En 2011, 402 nouvelles femmes se sont manifestées, aboutissant à 800 fécondations in vitro (FIV), qui ont donné 208 naissances. Que sont devenus les autres enfants fécondés ?”
    Quand on se renseigne un peu sur la PMA (oui il faut savoir de quoi on parle c’est mieux), ce n’est pas parce qu’il y a 800 FIV (mettre dans un même endroit zozos+oeuf) qu’il y a 800 embryons ou 800 bébés.
    Truc de fou : ça ne marche pas à tous les coups ! Et oui, en labo on les met ensemble mais parfois le courant ne passe pas et la suite ne se fait pas. Et oui, c’est comme quand on fait l’amour : un rapport (zozos rencontrent oeuf) ne veut pas dire un bébé.
    Alors non “le reste ne va pas au frigo ou ailleurs” parce qu’il n’y a pas de reste car il n’y a pas eu une réelle fécondation entre l’oeuf et le zozo. Comme dans la vrai vie quoi !
    Avant d’écrire, ça peut être bien de se renseigner sur les modalités d’une FIV et c’est quoi exactement et comment ça se passe. Et une fois qu’on connaît le sujet, on le critique.
    J’écris pour rien bien sûr, mon commentaire sera sûrement modéré mais bon, il fallait que ça sorte.
    [Il faut apprendre à lire : il y a bien 800 fécondations et non pas des tentatives de fécondations. Ensuite, ces embryons sont implantés dans l’utérus d’une madame, et c’est là que ça ne tient pas. Autrement dit, ils crèvent. Désolé d’être brutal, mais c’est bien ce qui se passe.
    MJ]

  10. 900 donneuses d’ovocytes. Disons 1 à 2 (ou plus) ovocytes à congeler par personne. Ca fait 1000 à 2000 enfants à vendre un autre jour.
    Ci j’ai bien compris les donneuses aux Etats-Unis, pour beaucoup, signent un contrat qui dit qu’elles renonce à tous ovocytes supplémentaire qu’il peut y avoir.
    Bien sûr nous somme que au débout de ce lucrative marché, (et ce que je écris n’est que hypothèse, et pour faire réfléchir). Nous sommes à une stade de préparation, d’apprentissage, d’expérimentation. Mais le marché se met en place aujourd’hui, cela est évident.
    Je vais vous dire, ce n’est pas vous qui êtes brutal, c’est le marché aux enfants qui l’est! Mais bon, le marché des êtres humains (la vente est l’achat des être humains) est très lucratif, ceci est historiquement vérifiable: au moins là-dessus on peut être d’accord . Et la terre n’a pas arrêtée de tourner durant ces siècles-là; et elle continuera à tourner pendant ces années très profitables à venir. Investir bien dans l’industrie pharmaceutique – le marché va exploser, profitez-en 😉 Il faut bien rire quand même, qu’est-ce qu’on peut faire de plus?
    Bonne continuation à vous,

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services