Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Fronde à l’UMP au sujet de l’Union européenne

39 parlementaires UMP, emmenés par Henri Guaino et Laurent Wauquiez, appellent à changer l'Union européenne :

"[…] Au point où nous en sommes, le temps n'est plus à la valse-hésitation des ajustements à la marge du Meccano institutionnel. L'urgence est aux remises en cause profondes. Notre pays doit prendre ses responsabilités et demander à nos partenaires de se prononcer. Le risque de crises circonscrites est moins grand que celui d'une crise générale qui pourrait tout emporter. Souvenons-nous de la chaise vide du général de Gaulle qui sauva la politique agricole commune. […]

De ce constat, il nous faut maintenant tirer des conclusions politiques en rupture avec les atermoiements des dernières décennies. Notre famille politique doit le faire. C'est son devoir si elle ne veut pas livrer notre pays à des aventures dangereuses et sans lendemain auxquelles pourraient conduire la colère et le désespoir de ceux, de plus en plus nombreux, qui souffrent et qui ont le sentiment de ne plus être maîtres de leur vie.

Ne nous y trompons pas: se résigner à inscrire la politique de la France dans le cadre d'une construction européenne à la dérive sans le changer profondément serait moralement inacceptable et politiquement intenable. Cette résignation nous condamnerait rapidement à l'échec si les Français nous confiaient à nouveau le destin du pays.

Ce qui se joue dans la campagne qui s'ouvre pour les élections au Parlement européen, c'est d'abord la définition de notre rapport à l'Europe pour pouvoir gouverner demain sans décevoir aussitôt tous ceux qui nous auront fait confiance."

Comment réagiront Copé et Fillon ?

Addendum : le journaliste Laurent de Boissieu montre que ces députés ne sont pas tous des eurosceptiques. Seuls 2 sur 39 ont voté contre le TCE et 2 ont voté contre le Traité de Lisbonne. Le seul a être cohérent demeure Jacques Myard.

Partager cet article

39 commentaires

  1. bientot les elections et ce FN risque d’etre en tete dans beaucoup de regions.
    alors prenons ses idees en faisant croire qu’elles sont notres.
    apres tout ne dit-on pas qu’un mensonge mille fois repete devient une verite.

  2. Ils se foutent vraiment de la gueule du monde.
    C’est comme pour le mariage pour tous !

  3. C’est vrai que ça devient énervant ces sursauts patriotiques un mois avant les élections! Qu’ils quittent l’UMP si ils ont compris quelque chose!!!

  4. Message creux du tout aussi creux et courtisan Henri Guaino, politicien professionnel grassement rémunéré, qui fut à la manoeuvre pendant 5 ans, sans qu’aucune réforme structurelle ne soit faite.
    « Ne nous y trompons pas: se résigner à inscrire la politique de la France dans le cadre d’une construction européenne à la dérive sans le changer profondément serait moralement inacceptable et politiquement intenable. » : un changement dans quel sens ? Plus de déficit ? Le message ne propose rien, juste une protestation.
    Nos concitoyens voient parfaitement que l’incurie provient d’abord de nos politiciens nationaux, dont il fait partie…

  5. L UMP se reveille juste avant les elections europeennes, vaut mieux tard que jamais. Mais ces parlementaires, que font ils encore à l UMP au coté des eurobéats ?

  6. Ils prennent les Français pour des c…
    Il suffit de visionner des vidéos d’il y a encore un an où ils disaient le contraire

  7. Dupont Aignan qui lui a franchi le pas de quitter l UMP, a invité Gaino et les souverainistes qui restent à l UMP à le rejoindre. N oublions pas le succès des listes Villiers-Pasqua il y a quelques années. Gaino a annoncer ne pas voter Lamassourre. Pour qui compte t il voter?

  8. Bla bla bla…! pourquoi se réveillent ils maintenant?
    Qu’ils prennent tous leurs retraites dorées et nous reconstruiront tous ce qu’ils ont cassé!!
    Nous en avons pour des décennies, à commencer par reprendre notre territoire.Bandes de vauriens!

  9. Que ces gens là, s’ils sont cohérents, quittent l’UMP ou élisent une bonne fois pour toute des gens de droite à leur tête.
    Sinon, ce n’est que du vent, comme d’hab. Faire croire qu’il y a un courant souverainiste à l’UMP juste avant les élections, ca pue l’attrape mouches.

  10. Et quand on pense que le 1e président de l’UE à l’époque , devenu à ce jour l’UERSS était « un nazi  »
    Difficile à croire.
    http://www.blogapares.com/oups-le-premier-president-de-la-commission-europeenne-etait-un-nazi/
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Quand-les-gens-sauront-qui-vous-etes-ils-vous-pendront-et-ils-auront-raison-21884.html
    http://www.fdesouche.com/433439-nick-griffin-denonce-le-genocide-des-peuples-europeens-au-parlement-europeen-video
    A part ça, après la déculottée magistrale des municipales , les élections européennes vont être pour le PS, le coup de grâce.
    Quant à l’UMP ,ils n’ont pas à fanfaronner , Ils n’ont gagné  » que par défaut  »

  11. La Comedia del arte façon UMP

  12. Si Guaino et Wauquiez étaient cohérents, ils quitteraient l’UMP qui est un parti ultra-libéral, à l’image de son bébé qu’est l’UE avec l’ouverture totale des frontières qu’elle nous impose en matière économique et migratoire.

  13. Sincères, ou opportunistes ? Hum…

  14. L’intervention de Guaino en direct lors de la Manif sur la Grande Armée m’a ramené vers lui . Puis ce fut Wauquiez lorsque je l’ai entendu s’exprimer dans l’émission « Visages » sur RCF , pas forcément sur des arguments politiques et politiciens. Et encore vendredi dernier , dans le Zemmour& Naulleau … Je les considère à présent comme de Grands Hommes , simples , honnêtes , droits , brillants et avec du charisme , oui je le crois . Comme je crois que les opinions sont diversifiées au sein de l’UMP , et que sa tête actuelle envoie de vraiment très mauvais signaux . A suivre donc …

  15. Déjà , la meilleurs chose à faire est de virer de l’UMP : Juppé, Copé, et Fillon. Qu’on les démissionne d’office et qu’ils aillent rejoindre Sarko à la retraite dans un de leurs hôtels du Qatar !

  16. Depuis des décennies ils n’ont rien fait pour sauver la France et voilà qu’à un mois des européennes… miracle, ils comprennent! ils ont la trouille des 25/30% du FN.Ces déclarations sont maintenant connues et éculées.

  17. « l’UMP qui est un parti ultra-libéral » : depuis quand ? Hier ?

  18. Plutôt que des songes creux on attendrait de ces politiciens professionnels des projets concrets: quid par exemple d’une harmonisation européenne de la fiscalité ( en particulier en matière de transmission) et de la liberté d’éducation à la faveur d’un bon scolaire? L’Europe peut donner de bonnes idées en dehors de l’euro!

  19. Non, il ne faut pas refaire l’Europe, mais tout simplement en sortir, aussi de l’Otan.
    On peut le faire tout en gardant un euro mais très sensiblement moins fort qu’actuellement.
    Retrouver donc sa souveraineté, c’est le seul point qui redonnera confiance au Français.

  20. Il faut sortir de l’union européenne.
    Retrouver notre souveraineté nationale, notre rayonnement international et notre dignité.
    C’est possible.
    C’est prévu par le Traité : Article 50.
    Sortir de l’Union Européenne, de l’OTAN et de l’Euro.
    Un seul parti politique le propose : l’UPR
    Appel à changer l’Union Européenne? C’est matériellement/statistiquement impossible, il faut l’unanimité des…28 états!
    J’ai trouvé de nombreuses informations ici
    http://www.upr.fr/

  21. @ Milan :
     » Sincères ou opportunistes ..?  » dites-vous.
    Comment peut-on se poser une telle question ?

  22. L’UMP va éclater entre les centristes pro-Europe actuelle et la tendance souverainiste, cela se fera avant ou juste après les élections européennes et fera le ménage dans ce panier de crabes.

  23. Très réconfortant tous ces commentaires qui rejoignent le fond de ma pensée : ils se fichent de nous à l’UMPS . Un seul vote s’impose dans l’immédiat : celui du FN même s’il ne répond pas dans la globalité à nos attentes, le calendrier électoral ne nous en donne pas le choix.En effet ,le FN ne résout qu’une infime partie de nos problèmes,beaucoup de points d’interrogations sur sa sincérité car il entre dans le système et notamment sur sa soumission au N.O .M (Nouvel Ordre Mondial ) et son allégeance au C.R.I.F

  24. En effet, il n’y a que l’UPR qui prospose de sortir de l’UE de l’Euro et de l’OTAN, la seule planche de salut qu’il nous reste.
    L’UE ne peut être modifiée à l’heure actuelle, changer les traités nécessitant l’unanimité des votes…
    Alors certe, ce n’est pas en ayant quelques députés à Bruxelles que l’UPR y arrivera, mais c’est au moins un podium et un moyen de placer dans l’engrenage un véritable grain de sable au contraire des députés habituels qui se contentent de voter pour ou contre des lois fourrent tout au milieu dequelles n’importe quel lobby argenté est capable d’influer en ajoutant tel ou tel article qui ne passerait pas normalement en France. Rappelez vous que 80% des lois que nous subissons sont issues de l’UE, c’est le cas du mariage pour tous et de l’adoption.

  25. L’important c’est d’être élu et de se goberger au frais de la princesse.
    Pour cela ils sont prêt a dire tout et son contraire et même à vendre père et mère…
    L’Europe ? Ils s’en contrefichent autant que de la France ou des français, c’est dire !

  26. Après le PS aux municipales, au tour de l’UMP aux européennes et pas de quartier.

  27. Sur ce meme sujet Marine le Pen a dit ,concernant l’umps et « faut changer l’UE » : cela fait des decennies qu’ils nous reservent ce meme bobard de vouloir « changer l’UE » mais ni l’UMP ni le PS le font .Jamais !
    C’est le fond de commerce umps : se planquer derrière l’UE pour nuire aux interets des francais ,puis prétendre en périodes électorales européennes qu’il faut changer d’UE….suffit de voter umps pour ca ,hé !
    Mais ce bazar UE ne changera pas car c’est une escroquerie CONTRE les interets nationaux et POUR l’invasion migratoire !
    Tout au plus on peut voter fn pour ajouter à la cagnotte fn ,l’argent étant le nerf de guerre propagandiste …..
    Sinon voter pour le Parti pour la France de Carl Lang trop inaudible malheureusement alors que c’est le seul parti vraiment dévoué aux interets des chrétiens et des des patriotes de souche …..

  28. 1986 le RPR envisage un code de la nationalité qui laisse muet Le Pen en raison de l’audace de ses propositions!
    Huit mois plus tard: affaire Malek Oussekine et plus rien n’est fait. Chirac a eu trop peur!
    Et c’est toujours ainsi: à droite avant les élections, le RPR/UMP ne fait rien une fois élu.

  29. Ce qu’il y a de bien avec Sarkozy, c’est que maintenant on sait a quoi s’en tenir avec l’UMP. L’ouverture à gauche, celui qui nous a refourgué la constitution européenne contre l’avis du peuple, c’est lui.
    Alors les Guaino et les Wauquiez qui sont ses valets de pied, stop à l’enfumage, on ne vous croit plus.

  30. C’est évidemment une manoeuvre de la part de Guaino,
    mais pas seulement au premier degré pour attirer les eurosceptiques,
    il y a un deuxième degré plus subtile et beaucoupe plus puissant:
    Faire passer l’idée de l’abandon de l’Europe pour une idée d’opposition forcément vouée à la marginalisation.
    Pour se faire, on réunit un groupe minoritaire et on se comporte en marginal rebel.
    Pas mal joué mais ça ne prend pas: il n’y a rien au dessus de la France laquelle tient parfaitement debout toute seule. C’est l’Europe qui n’est pas politiquement constructible (ou pas constructible politiquement, comme on veut).

  31. Guaino se réveille et nous envoie de la fumée à quelques jours des européennes. Est-ce que ça peut tromper quelques âmes faibles? Ce discours aurait été plus crédible quand Guaino était à l’Élysée avec Sarkozy.
    Tout ça démontre une fois de plus que l’UMP n’a aucune doctrine à proposer sur les grands sujets de fond. C’est pour cette raison qu’elle va probablement disparaître d’ici quelques années.

  32. Les menteurs de l’UMP qui deviennent « intelligents » un mois avant les élections, comme ils ont fait la dernière fois, comme ils ont fait l’avant dernière fois, comme ils ont fait l’avant avant dernière fois…
    Le « Je vous ai compris » qu’il faut traduire par « Je vous ai (encore une fois) pris pour des C…!!!
    De simple gaméliens à dégager d’urgence !!!
    Bonsoir.

  33. Il est IMPOSSIBLE de changer l’UE de l’intérieur ! Elle est intrinsèquement antidémocratique et bureaucratique, soumise aux dictats des banques et de l’oligarchie internationale.
    La seule solution est de la quitter et de reprendre un rapprochement librement consenti entre Etats nations mais avec les peuples cette fois, surtout les jeunes. C’est ce schéma qui a eu les succès d’Ariane, d’Airbus, … qui ne doivent rien mais rien à l’UE !
    Cette nouvelle coopération ne devra s’occuper que de ce qui concerne la subsidiarité et œuvrer pour le bien commun avec les Etats et les peuples de ces Etats.
    Les référendums et la proportionnalité devraient être la règle.

  34. Merci pour tous ces commentaires, plutôt rassurants. Pour ma part, je suis convaincu que le jour où le Pape cesse de soutenir l’UE, celle-ci s’effondrera.
    Comment avoir foi dans l’Eglise, quand ceux qui sont accrédités par elle (les membres de la COMECE) « réaffirment » leur « soutien au projet européen » ?
    Le tout, en prenant les « européens » pour des idiots ?
    _ »Il est essentiel que les citoyens de l’UE participent au processus démocratique en votant le jour des élections. Une forte participation renforcera d’autant la nouvelle législature. »
    Le processus « démocratique » en question, permet d’élire une chambre d’enregistrement ! (Les membres du PE n’ont pas d’initiative parlementaire et ce qui fait office de « Sénat » est composé de Ministres détenteurs d’un pouvoir exécutif national (vous avez dit séparation des pouvoirs ?))
    « Il est important que les candidats et les députés qui se représentent pour un mandat au Parlement européen soient conscients des dommages collatéraux causés par la crise économique et bancaire qui a débuté en 2008. »
    Car bien sur, ce n’est certainement pas le « beau projet européen » qui a conduit à cela ? Et les Grecs (pour ne citer qu’eux) glorifient chaque jour l’UE pour ses bienfaits !
    « Le message chrétien est un message d’espoir. Nous croyons que le projet européen est inspiré par une vision noble de l’homme. »
    Les auteurs de ce beau discours savent ils que les travailleurs sont une variable d’ajustement pour M. BARROSO ?
    « Il faut veiller à ce que les démarches de plus en plus nombreuses visant à l’unité au sein de l’UE ne sacrifient pas le principe de subsidiarité, qui est le pilier de cette famille d’Etats nations unique au monde que représente l’UE ; ni ne compromettent les traditions bien établies qui prévalent dans tant d’Etats membres. »
    Alors là, je me marre ! Ils sont conscients que le projet européen est une quête centralisatrice et non fédérale (au sens américain) ? Et qu’en conséquence, il ne peut avoir que pour finalité la fin de l’Etat Nation et de ses « particularités » ?
    « Un autre pilier de l’Union européenne, qui est également un principe de la doctrine sociale de l’Eglise, est celui de la Solidarité. Ce principe devrait guider les politiques menées à tous les niveaux de l’UE, entre nations, régions et groupes de population. Il nous faut construire un monde nouveau, qui soit centré sur la solidarité. »
    Pas de problème…L’UE est super solidaire des banques ! On privatise les bénéfices mais par contre on socialise les pertes !
    « Nous sommes les gardiens de la création et nous devons accroître notre détermination à respecter et atteindre les objectifs d’émissions de CO2 »
    Et un coup de propagande pour le GIEC dont, pourtant, les travaux ont été depuis belle lurette discrédités !
    « Nous, les évêques catholiques, plaidons pour que le projet européen ne soit pas mis en danger ni abandonné sous la pression des contraintes actuelles. Il est impératif que nous tous – hommes et femmes politiques, candidats, parties prenantes – nous contribuions à forger de façon constructive le futur de l’Europe. Nous avons trop à perdre si le projet européen venait à se disloquer. »
    Ha çà, c’est sur, hommes et femmes politiques, candidats, groupes d’intérêt, COMECE auraient énormément de chose à perdre si les citoyens envoyaient bouler l’UE pour lui préférer des bilatérales !
    http://www.comece.eu/site/fr/presse/communiquesdepresse/newsletter.content/1739.html

  35. Ce communiqué épiscopal est en effet scandaleux. L Union europeenne n est pas un dogme, pas plus que le rechauffement climatique. Sans compter que l UE n applique guere les valeurs chretiennes. Si je vote pour les affreux populistes souverainistes, je risque l excommunication ???

  36. Je pense que Guaino est sincère, mais il est inconséquent. Qu il quitte cette galère, ou plutôt ce raffiot pourri de l UMP, où l on rame dans tous les sens, se laissant porter par le courant anti Hollande.

  37. @ Seb
    Belle démonstration, je n’osais pas trop le dire ici, mais sur l’immigration non plus je n’ai pas tellement vu à quel moment Rome était, un tant soit peu, notre allié.

  38. @ Francis : personnellement, j’ai foi dans le nouveau Pape, qui semble animer d’un dynamisme rassurant et d’une volonté de s’inscrire dans les pas du Christ qui fait plaisir à voir.
    Le problème, ce que beaucoup de « gradés » de l’Eglise, s’inscrivent, eux, dans le rôle des « gardiens du temple », défendant bec et ongle un concept foireux, présumé par essence conforme à la volonté divine, alors que leur rôle serait plutôt de s’insurger contre cette trahison du projet christique, comme le fit Jésus lorsqu’il envoya valser les tenanciers du temple, répondit vertement à ses derniers et leur en fit voir de toutes les couleurs en agréant à sa personne de nombreux « fidèles » à la Foi.
    Ce n’est pas parce que la Commission Européenne leur fait la grâce de les recevoir une fois l’an ou parce que le bleu de Marie a été repris pour désigner le drapeau « européen », qu’il faut accepter ces « pis aller ».
    Pour moi, il est clair que l’Eglise aurait dû s’opposer, de toutes ses forces, au TCE, au traité de Lisbonne, au TSCG ou à présent aux négociations sur le traité atlantique.
    Un tel soutien aurait d’ailleurs balayé d’office toutes les préventions du style « pacte républicain » tant il est évident qu’on ne peut associer la « politique » de l’Eglise à une intolérance envers les peuples. Bien au contraire, certains chrétiens considérant même le soutien aux immigrés par le Pape, comme plus que suffisante.
    Au lieu de cela, ces braves « gradés, soutiennent par principe un « projet européen » qui dans la pratique s’avère être complètement l’inverse de l’espérance qu’il suscite !
    Pour moi, c’est inconcevable. Et cela me fait penser, d’ailleurs, à l’émission « on n’est pas couché », dans laquelle M. Onfray et un banquier ami du PS (je ne sais plus son nom) était invité.
    Ledit banquier, à ses heures perdues, a écrit un livre dans lequel il dénonce la pratique actuelle de l’UE, qui est non seulement contestable sur les principes, dans la méthode mais aussi dans l’efficacité. Jusqu’ici, tout va bien…Jusqu’à ce qu’on en arrive à sa conclusion : il faut poursuivre, il faut « + d’Europe » !
    Conclusion qui a un peu intrigué les chroniqueurs de Laurent Ruquier, mais in fine pas plus que çà. C’est alors que Michel Onfray a pris la parole pour dire ce que (à mon avis) tous ceux qui regardaient l’émission pensait : « quelle cohérence y a t il à soutenir un projet vidé de son essence » ?
    Et bien j’ai malheureusement l’impression que les « gradés » de l’Eglise (comme les partis politiques Français, y compris les contestataires FN ou Mélanchon) sont au même point : constat lucide mais solution complètement à coté de la plaque ! Bref, c’est la course vers le mur. D’autant plus terrible que ceux qui nous y pousse le font de manière lucide !
    Bref, pour moi, la solution se trouve à Rome. Il a fallu un Pape pour dénoncer ce qui se passait chez les bisounours (URSS). Et bien il en faudrait bien un pour dénoncer la construction européenne actuelle. Ce, pour libérer la parole.
    Rappelons nous qu’avant que le Vatican s’en mêle, l’URSS était un paradis terrestre et contredire une telle affirmation vouait tout un chacun aux gémonies. Donc, voilà, on a besoin que le Pape s’exprime !

  39. On se demande bien quelle Europe veut l’UMP. Petite analyse des « changements » de l’UMP entre 2009 et 2014. http://www.blogactualite.org/2014/05/europeennes-2014-quelle-europe-veut-lump.html
    En réalité, tout cela n’est qu’électoraliste…

Publier une réponse