Frigide Barjot ne représente qu’elle-même

De Jeanne Smits dans Présent (article en accès libre) :

"[…] Mercredi soir, invitée de l’émission « Des clics et des claques » sur
Europe 1, Frigide Barjot a dit et répété son hostilité viscérale à ceux
qui ne se reconnaissent pas dans les objectifs de « sa » manif (mais ce
n’est pas sa manif !) du 13 janvier
, et qui entendent se réunir en
marge et ailleurs à l’appel de Civitas et de plusieurs autres
mouvements, pour défiler sous des bannières explicitement catholiques.

MInterpellée à répétition pour se désolidariser de ces
« identitaires » intégroïdes, Frigide Barjot s’est engagée
solennellement, jurant « sur la tête » de ses enfants, qu’il n’y aurait
pas un seul « intégriste » dans la « Manif pour tous ». Elle sera
« Nette de fachos »
, tout est prévu pour éjecter les mal-pensants, la
préfecture de police a été sollicitée pour les tenir à distance. Comme
quoi on peut annoncer une manif « pour tous » contre la dénaturation du
mariage et dénaturer soi-même le sens des mots…

Eh bien vous voyez, ces exclusions me fatiguent. M’irritent. Nous sommes bien placés à Présent
pour savoir que ces relégations dans les ténèbres extérieures sont le
plus souvent malhonnêtes et malvenues
, qu’elles jouent sur les mots pour
interdire de droit de cité une pensée, une doctrine, des opinions, des
préférences parfaitement légitimes et éventuellement bienfaisantes. Pire : ces déclarations me semblent dangereuses dès lors qu’elles excluent des analyses justes et des rappels opportuns.

Ce qui se confirme dans cette affaire. Pourquoi « nette de
fachos » ? Parce que les « fachos » se définissent – on le comprend à
écouter les autres propos de Frigide Barjot – non comme des crânes rasés
adeptes de la solution finale ou d’un étatisme socialiste façon
Mussolini, mais comme ceux qui ont un jugement négatif à l’égard des
« amours homosexuelles ».

PLa preuve ? Frigide Barjot a réitéré mercredi soir son discours
d’opposition au « mariage » gay, fondé uniquement sur le fait que le
mariage étant le cadre juridique de la filiation, il ne faut pas
l’ouvrir aux couples homosexuels pour ne pas bouleverser ce cadre stable
inventé pour la protection des enfants. Elle a raison d’évoquer la
filiation. Elle a tort de s’arrêter là, et de souhaiter de meilleurs
droits pour les couples homosexuels, comme elle l’a encore fait de
manière appuyée
, au motif que les amours homosexuelles sont belles et
méritent un cadre juridique aligné – sauf pour la filiation – sur celui
des couples formés d’un homme et d’une femme.

C’est méconnaître absolument le sens du mariage, qu’il soit chrétien ou naturel. C’est ouvrir – et c’est déjà largement fait – la porte à
l’accusation d’homophobie (et l’« homophobie » est en droit un délit) à
l’égard de tous ceux qui, ne partageant pas cette vision ahurissante,
continuent de dire que l’union d’un homme et d’une femme, qu’ils soient
païens, chrétiens, croyants ou non est une donnée de l’ordre naturel, la
pierre de construction de la société, qu’ils aient d’ailleurs des
enfants ou non : un mariage stérile n’est pas moins un mariage, image de
l’amour divin, qu’une union bénie d’enfants.

Pire, c’est donner des armes à ceux qui dénoncent non seulement la
ringardise ou le « fascisme » de ceux qui présentent les actes
homosexuels comme « intrinsèquement désordonnés », mais qui les
désignent comme coupables devant la justice, les médias, le monde.

Frigide Barjot ne représente qu’elle-même. Je ne crois pas un
instant que ses déclarations emportent l’adhésion de la plupart des
organisateurs de la « Manif pour tous ». Et c’est pourquoi il ne faut
pas porter l’opprobre sur ce grand mouvement du 13 janvier.

Mais il faut dire clairement et de manière audible que le cortège de
Civitas, qui aux dernières nouvelles entend démarrer de la place Pinel à
13 h
dans le 13e arrondissement, fait partie de ce grand soulèvement
national contre la révolution du « mariage » pour tous et qu’il y a sa
place ; une place précise fondée sur des mots justes même si l’on ne se
reconnaît pas dans toutes ses prises de position. Que les choses soient claires : Présent soutient l’ensemble
de ces mouvements. Fût-ce en émettant des réserves comme je le fais
aujourd’hui – et ce sont des réserves de fond."

44 réflexions au sujet de « Frigide Barjot ne représente qu’elle-même »

  1. Le Morvan Pierre

    Les propos de Jeanne Schmitz sont des propos de bon sens, on ne peut plus s’appeler “manif pour tous” si on commence à exclure une partie des manifestants, c’est l’évidence. L’amour n’a jamis eu besoin de cadre juridique, le mariage, le vrai, lui a besoin d’une protection?

  2. Gran

    Bien d’accord avec Mme Smits.
    J’avais déjà l’intention d’aller à la manifestation de Civitas, alors que je suis bien loin de partager tous leurs points de vue.
    Cet article ne fait que me renforcer dans ma décision.

  3. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  4. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  5. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  6. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  7. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  8. Pascal G

    @ Mon cher Pierre,
    C’est une forme d’humour de de parler d’ ”amour” à propos de l’homosexualité ?
    Parlons plutôt d’attachement passionnel.
    Je suis bien d’accord avec Jeanne SMITS sur cette niaise prétentieuse qu’est Frigide BARJOT paravent de gens qui sont dans l’ombre et tirent les ficelles de cette marionnette : mais défendre les ”fachos” et les ”intégristes” après avoir appelé quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles, n’est-ce pas légèrement contradictoire sur le plan prudentiel ?
    PG

  9. HA

    “Frigide Barjot “, alias Virginie Tellenne, ne représente pas exactement qu’elle-même,
    vu qu’elle est l’épouse de ” Basile de Koch “, alias Bruno Tellenne,
    qui fut la plume de plusieurs politiciens de l’UDF, puis de Charles Pasqua…
    et qui est aussi le frère de ” Karl Zéro “, alias Eric Tellenne…
    Les propos et divers gesticulations de cette Dame ne sont donc en rien neutres…

  10. C.B.

    Pourrait-on faire le point sur les différentes manifestations du 13 janvier:
    -cortège “ex-bleu” (plus de mention de couleur actuellement sur http://www.lamanifpourtous.fr/-trouver-son-cortege-) rendez-vous Porte Maillot, direction Champ de Mars
    -cortège “ex-blanc” (les couleurs subsistent -pour combien de temps- ici http://www.lamanifpourtous.fr/-Horaires-et-parcours-) rendez-vous Place d’Italie, direction Champ de Mars
    -cortège “ex-rose” rendez-vous Place Denfert-Rochereau, direction Champ de Mars
    -Civitas mentionné par Jeanne Smits (et confirmé par un communiqué d’A. Escada le 2 janvier http://www.civitas-institut.com/content/view/862/1/) rendez-vous “à 13h place Pinel dans le 13ème arrondissement (métro Nationale)”, direction non précisée
    -Civitas également (http://www.civitas-institut.com/ communiqué d’A. Escada du 22/12/2012 “nous avons déclaré à la préfecture de Paris une manifestation partant à 13h du Jardin du Luxembourg pour se diriger vers l’Ecole Militaire”): départ à 13h du Jardin du Luxembourg, direction l’Ecole Militaire.
    Cinq cortèges pourquoi pas, mais on aimerait y voir clair!

  11. SdJ

    Je pense que le principal est “Et c’est pourquoi il ne faut pas porter l’opprobre sur ce grand mouvement du 13 janvier.” ! Rendez-Vous le 13 janvier ! Faisons reculez le gouvernement sur ce sujet dangereux pour toute la société et particulièrement pour ses enfants !

  12. Jef

    @ PG
    Votre message est pour moi d’une obscurité rare.
    1) D’abord, il ne s’agit pas ici des “fachos” en tant que fachos, ni des “intégristes” en tant qu’intégristes, mais seulement ceux qui sont ÉTIQUETÉS ainsi par les médias (et par Barjot), simplement parce qu’ils refusent le terrorisme intellectuel anti-homophobe.
    Alors, par pitié, essayons, entre catholiques, ne pas nous disputer pour de simples mots qui sont souvent des étiquettes dépréciatives (“fachos”, “intégristes”), mais de nous préoccuper du réel.
    2) Je n’arrive pas à voir qui, selon vous aurait appelé « quasiment à voter contre le parti de la droite nationale aux présidentielles », mais, surtout, je vois encore moins le rapport avec le sujet.
    Par pitié (deuxième supplique), entre catholiques, essayons de ne pas nous disputer pour de simples questions politiciennes d’appareils politiques, mais de nous préoccuper, avant tout, du BIEN COMMUN national (qui ne se résume jamais à la progression d’une formation politique, quelle qu’elle soit…)

  13. Robert

    Je veux bien, et je m’y emploie autour de moi, plaider l’unité et mettre en sourdine mes réserves. C’est pour le bien commun.
    Mais ne pourrais-on pas souhaiter que Frigide Barjot fasse aussi quelques efforts. En commençant déjà par ne pas exciter et provoquer les milieux traditionalistes qu’elle connaît pourtant bien.
    Si elle pouvait arrêter d’en rajouter une couche devant des médias ravis de cette division alors qu’ils sont ouvertement acquis au “mariage” homosexuel.
    À quoi bon et dans quel but, il me semble quand même qu’il est légitime de poser ces questions.
    Nous ne sommes pas dans une secte avec une pensée unique.
    Qu’elle se taise jusqu’au jour de la marche plutôt que de sortir des propos agressifs et inutiles.
    Tout le monde doit contribuer avec ses moyens à ne pas faire le jeu de la division.

  14. Bernard S

    @cril17 : ce n’est pas un scoop, ces propos ont plusieurs jours puisqu’il a bien fallu imprimer le numéro de janvier de La Nef.
    La déclaration d’hier, fort bien analysée par Jeanne Smits, témoigne de la phobie constante de Barjot vis à vis de Civitas.
    Il suffit pourtant de lire la dernière déclaration d’Escada pour se rendre compte du sérieux de ses arguments.

  15. Alex

    Surtout ne pas nous diviser, ils n’attendent que ça ! Puis ils vont comptabiliser des cortèges séparémment et dire qu’il y a eu peu de monde.
    EVITONS SURTOUT CE PIEGE DE DIVISION
    Pour Jeanne Smits, il y a un livre qui exprime très bien ce que vous ressentez d’une manière générale face à la société actuelle : c’est “The Plague Journal” de Michael D. O’Brien, pas traduit en français et je doute qu’il le soit jamais. Ce volume (car c’est une trilogie, mais celui-ci du milieu vous correspond le mieux) parle d’un journaliste écarté par la “police de la pensée” pour ses idées, on lui ferme son journal, on le poursuit pour la pensée proche de la vôtre, vous allez beaucoup aimer ! voici le lien amazon: http://www.amazon.com/Plague-Journal-Children-Last-Days/dp/0898709814 et d’un site catho : http://www.ignatius.com/promotions/michael-obrien-novels/book-plague-journal.shtml ,
    si MJ autorise cette insertion des liens
    bonne et sainte année !

  16. Bernard

    Ce n’est pas bien de monter en épingle les divergences de vues.
    F Barjot a sa stratégie médiatique. Pour l’instant, elle terrorise le gouvernement car elle n’a commis aucun faux pas.
    On peut ne pas être d’accord, c’est une question technique.
    Mais le procès d’intention permanent contre cette femme qui a tout a perdre dans ce combat commence à être irritant.
    Prenez, le car, manifestez, et arrêtez d’écrire avec du venin.

  17. ohlala

    madame “barjot” est dépassé par l’événement et comme elle ne contrôle plus, elle parle.
    Mais ceux qu’elles appellent fachos sont dans l’organisation de manifpourtous, tout le reste n’est que de l’esbroufe

  18. aramis

    pourquoi tant de haine entre catholiques ? Frigide Barjot a le mérite d’avoir réveillé les foules et mis en action ces projets de manifs avec quelques autres super personnes. ce qu’elle a de plus c’est qu’elle a ses entrées dans les médias ce qui n’est pas donné à beaucoup de catholiques. Elle est catholique et fière de l’être et use du langage adéquat cependant et malgré tout pour passer devant le grand public qui est moins éduqué que les lecteurs du Salon Beige. Elle perd tout aux yeux du monde dans ce combat et se fait lyncher toute la journée de partout… je serais elle j’aurais tout balancé avec un gros f..k. Pardon pour cette chute, mais voyons, pourquoi s’acharner ? qu’en retire t elle à part des ennuis perpétuels ? donc je recommence ma citation de notre Amour ; “Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.”

  19. Robert

    Bernard,
    Aucun faux pas, dites-vous?
    En semant la division entre “bons” et “mauvais” catholiques, en reprenant à son compte la dialectique fallacieuse de l’adversaire, en accablant d’injure” fasciste” ceux qui sont déjà interdit d’expression avec ce qualificatif mensonger?
    Je viendrais à la manif pour tous, malgré tout. Mais nous ne sommes pas des instruments au service de la politique de Frigide Barjot et il est légitime de le dire.
    La question “technique” dont vous parlez, c’est une stratégie de respectabilité constante de FB en semant le trouble entre nous et pour plaire à nos adversaires.
    La division, ils s’en régalent et ses propos malheureux y ont contribué en semant le doute chez nombre d’entre nous. Le char gay et les slogans “contre l’homophobie” je ne les ai pas inventés. Même si elle est revenue dessus, elle persévère sur le fond.

  20. MV

    à Bernard
    Jeann Smits dit elle même qu’il est important de venir le 13. Pourquoi devrions nous taire nos divergeances de point de vue ? Nous serons là le 13 !! il me semble que nous pouvons avoir la parole !Nous voulons tous le retrait de ce projet, un point c’est tout. Nous pouvons (je dirais même devons) émettre des réserves quand au reste du discours !

  21. Robert

    Aramis,
    Je comprends votre souci. Je connais et respecte FB.
    Mais nous n’avons pas choisi qu’elle soit notre porte parole.
    Le souci médiatique de la bien pensance amène certaines associations depuis des années à se dissocier de tout le mouvement pro-vie et catholique militant en vue d’ouvertures et de crédibilité.
    Le résultat est sous nos yeux.
    En avançant sous nos couleurs, avec intelligence politique, comme les responsables de la marche pour la Vie, nous n’aurions pas à subir les excès et débordements médiatiques d’une seule personne.
    Elle est autant victime que responsable de cet état de chose.
    C’est fait, nous devons avancer avec ça, mais merci de ne pas parler de haine alors qu’il s’agît de propos et attitudes réitérées que nous pouvons tous constater.
    Je me fiche d’être catalogué homophobe le soir du 13 janvier. Je veux juste que Taubira retire son projet et qu’on n’en parle plus sous aucune forme ni d’avancées en faveur des unions homosexuelles.
    Or, ce n’est pas exactement ce qu’avance FB actuellement.
    Nous viendrons sans réserve, mais pas pour soutenir l’homoparentalité et “lutter contre l’homophobie.”

  22. Robert

    Dom,
    Non, au risque de paraître me contredire, la manifestation qui sera comptabilisée sera la marche pour tous. C’est là qu’il faut être pour faire nombre.
    Que cela nous plaise ou non, l’intelligence politique est d’être là le 13.
    Avec Civitas, nous nous ferons plaisir, mais comptez sur les médias pour sous-évaluer ou taire voire discréditer leur marche. Souvenez du traitement de la marche du 18 à laquelle je participais, on n’a parlé que des Femen.
    C’est ce que vous voulez, manquer à la marche pour tous ou être “entre vous” avec Civitas?

  23. dissident

    cette Barjot est la fille spirituelle de …Chirac, comme lui elle utilise des mots, des injures de gauche pour stigmatiser les gens qui sont sur sa droite pour simplifier, elle n a pas beaucoup change depuis que certains de mes amis l ont connu au debut des annees 80 a la fac de droit de Lyon alors qu elle appelait en tant que jeune rpr” a voter Mitterrand au 2e tour des presidentielles du 10 MAI 81

  24. Michèle

    Qu’est-ce que ça veut dire “entre vous”, @ Dom?
    Il ne faut pas exagérer tout de même! Qui ostracise qui? Qui est déclaré persona non grata par cette personne un brin hystéroïde? Qui ne cesse de désigner à la vindicte des chacals des media les “zintégristes”, les “zomophobes”, et autres noms d’oiseaux? Qui distille la haine et le mépris? Qui ne cesse de provoquer de la façon la plus vulgaire qui soit, et, plus grave, de détourner le sens du combat tout en semant la zizanie? C’est l’oeuvre de l’Esprit Saint, ça? Ça vous évoque Sainte Geneviève ou Sainte Jeanne d’Arc, peut-être?…En fait je crois que la personne voit plus grand et se prend pour Moïse.
    Le bien ne fait pas de bruit, et le bruit ne fait pas de bien, comme tout le monde le sait ( ou devrait le savoir) . Croasser, dégoiser, calomnier, vitupérer et cracher du venin: c’est une recette évangélique, ça???

  25. PG

    @ Frej
    J’avais mis comme Jeanne SMITS des guillemets. Je pense qu’on ne peut déplorer l’attitude de rejet des ”fachos” et des ”intégriste” par F. BARJOT, pour reprendre ses poncifs, attitude si typique de l’UMP, après qu’on ait comme l’auteur de cet article, proposé le vote UMP lors des présidentielles : on ne peut déplorer les effets des causes que l’on mises en avant. Mme F BARJOT et son mari sont très proches de l’UMP et lui en a été salarié ou prestataire de service. Pas étonnant que comme N. SARKOZY ils refusent les gens de droite et les catholiques que la gauche traitent de ”fachos” et d’ ”intégristes”. Frigide BARJOT c’est du SARKOZY dans le texte et en actes. Il faut espérer que le service d’ordre que met en place le général DARY n’empêchera pas les personnalités qui ne plaisent pas à F. BARJOT de défiler, comme Bruno Gollnisch, Mtre Collard ou Marion Maréchal-Le Pen, ou d’autres.
    Pour ce qui est des partis, il est évident qu’il y a une césure grandissante entre le catholicisme français et les partis de droite, parce que les catholiques français ne s’y engagent pas en tant que tels.
    Dans les milieux catholiques de cadres et de milieux qui fourniraient d’excellents élus catholiques s’ils le voulaient, on entend souvent plus parler de vacances ou de son job que de l’engagement politique ; ceci explique cela.
    Tant que la plupart des catholiques de conviction (quelle que soit leur sensibilité) délégueront aux ”autres”, ou à des candidats de second tour qui sont des ectoplasmes de la pensée politique et dont le bilan a été une longue trahison de la famille et de la Vie le soin de les défendre, en ne s’engageant pas chacun personnellement en politique, la morale naturelle et les points non négociables seront exclus du débat politique.
    Manifester le 13 est utile, mais c’est hélas bien tard : même dans les écoles de l’enseignement catholique sous contrat le sujet est tabou et quasiment interdit de débat, car cela heurterait trop de parents et d’enseignants, voire de directeurs non catholiques. Cela signifie que sociologiquement le catholicisme français est très atteint.
    Raison de plus pour ne pas considérer Mme BARJOT pour autre chose que ce qu’elle est : quelqu’un qui pense que c’est elle qui a fait le catholicisme français….. Je serais tenté de dire que si c’est elle qui en est devenue par défaut la porte parole, cela dit bien où nous en sommes nous catholiques.
    Jadis ce fut le général de Castelnau http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_de_Castelnau qui fonda la Fédération Nationale catholique : aujourd’hui c’est une histrionne mal coiffée et déjantée qui parle en notre nom, sans savoir de quoi elle parle.
    Nous avons un problème, et vouloir faire de l’unanimisme de façade derrière cette dame ne peut cacher cette marginalisation du catholicisme français : le général DARY fera le service d’ordre tandis que la chanteuse de second rang et l’organisatrice de soirées épicées parlera de la famille. Touts est dit.

  26. agnelab

    je trouve très décevantes les attaques personnelles violentes et relativement peu honnêtes contre Frigide Barjot : cette dame n’est pas la seule, loin de là, à organiser la Manif pour tous ; elle en est l’un des porte paroles, efficace, récemment convertie, très capable en face des médias. J’ai de l’estime pour Présent et les valeurs promues mais, encore une fois, tout est détruit par ces haines, plus politiques que chrétiennes, emplies de jalousie. Dommage.

  27. de saulieu

    Je rappelle que CIVITAS est la seule association qui a refusé de se conformer aux règles de la Manif Pour Tous qui a fait le succés de la journée du 17 novembre et du 8 décembre dernier.
    Il est dommage, que chacun ne mette pas de côté, pour défendre une cause nationale, ses préférences, ses positions…. Je connais pas mal de monde autour de moi qui étaient à la manifestation du 18 novembre et qui ont compris ou était l’intérêt de demain en se joignant à la Manif Pour Tous Est-ce que nous voulons que ce projet de loi passe ? Je ne le crois pas. Voulons-nous être la cible d’extrémistes de gauche ou des Femen qui vont se donner à coeur joie de “taper sur du catho” ? Je ne le crois pas.
    Nous devrions regrouper nos forces pour le temps d’une manifestation. Ne pas suivre le mouvement c’est prendre le risque de se discréditer au risque de laisser passer cette loi !
    Arrêtons nos guerres intestines, regroupons nos forces et nous nous trompons de cible.

  28. Mortreuil Eric

    J Smits et Présent font rarement dans la bienveillance. Une fois de plus ici, c’est plutôt la haine qui prévaut. Et ça n’a plus rien du catholique qu’on se prétend.
    Ça me rappelle 1984, quand Présent éructait contre Mgr Lustiger accusé de se mêler d’une affaire qui ne regardait que les Français (l’enseignement libre) lui qui était juif.
    Je comprends les réticences de J Smits. Seulement, stigmatiser ainsi FBarjot, en oubliant qu’elle est loin d’être la seule à s’occuper de cette manif, c’est malhonnête et stupide.
    Je suis catholique, mais je n’irai pas avec Civitas qui se trompe de méthode, et est encore moins charitable que celle qu’ils dénigrent sans cesse, sans doute jaloux. Je n’irai pas avec Civitas parce que, le 13 janvier, il s’agit d’une manif. pas d’un pélé. Il y a un temps pour tout. Civitas mélange tout, l’orgueil les aveugle. ND de Chrétienté est plus lucide et réaliste.

  29. PG

    @ Eric Montreuil
    Si CIVITAS manifeste à part, c’est en partie parce que F. BARJOT et les autres organisateurs de la ”Manif pour tous” (mais pas certains…… les ”fachos” et les ”intégriestes”)les en ont exclus, ce qui est très peu catholique et typiquement aligné sur le politiquement correct de gauche et l’ UMP.
    Mais il est de fait que CIVITAS ne pouvait prétendre de son côté vouloir organiser une Manif pour tous : tous les catholiques et à plus forte raison tous les anti mariage gay etc…..n’ont pas nécesserairement envie de défiler derrière une organisation liée à la Fraternité St Pie X.
    C’est où on mesure l’inorganisation et l’absence de leader de qualité et totalement catholique du catholicisme français. Les évêques ne veulent pas vraiment apparaître, sauf 4 ou 5, et ”l’apostalat des laïcs” et ”l’ouverture au monde” survendus par le clergé français à la suite d’une interprétation abusive du Concile aboutit à ce qu’il n’y ait pas de leaders laïcs reconnus, dignes, intelligents et consensuels dans le catholicisme français.
    D’où l’irruption soit de Civitas (très marqué ) soit de Barjot (notoirement inculte et stupidement conformiste).

  30. Pablo Delahousse

    Il me semblait que le débat relatif à la nécessaire unité de la “Manif pour tous” avait déjà été tranché, à de multiples reprises.
    Le 13 janvier, l’union du plus grand nombre fera la force.
    Gardons notre énergie pour cet objectif.
    Laissons nos susceptibilités et réserves au vestiaire (j’en ai également, mais je vous en fais grâce, avalant chaque matin moi aussi quelques couleuvres), et défilons, avec le sourire, ensemble.
    Saluons, sans pour autant les mettre sur un piédestal ni virer dans l’angélisme, les organisateurs de la Manif pour tous, dont F. Barjot, et soyons disciplinés en respectant les consignes données par ses organisateurs.
    Pour mémoire, il s’agit d’une Manif politique (au sens premier, et non au sens “politicaillerie”) ; pas d’une procession religieuse ni d’un cortège destiné à montrer l’héritage glorieux de la France (qui pourtant me ferait à moi aussi très plaisir ! Mais je ne viendrais pas manifester le 13 pour “mon” plaisir).
    La Manif du 17 novembre fût un succès, gage d’espérance pour le 13 janvier !
    “Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent” 😉
    Bonne marche à tous, ensemble !!

  31. eve

    Pour tous c’est POUR TOUS
    On doit manifester ensemble, rien que pour le nombre !!!!!
    Civitas ne pourrait-il pas se mettre sur le côté ou à la fin du cortège de la Manif pour tous pour être comptabilisé au moins ? Comme ça ils seraient un peu à part comme ils souhaitent, mais quand même à la suite, dans le groupement qui sera décompté.
    Au passage, pas mal de catholiques même de St Nicolas du Chardonnet iront à la Manif pur tous car c’est là que le projet de loi va se jouer. Et il s’agit de le faire tomber, donc il faut 1 mln de personnes dans la rue -et selon la police, pas organisateurs.
    Sinon, c’est raté une fois de plus.

  32. Rosine

    Les cadres catholiques n’ont aucune chance de percer dans les milieux politiques, par les temps qui courent? parce-que les mafias sont toute-puissantes et qu’elles empêchent les gens différents d’apporter autre chose QUE LEURS SALMIGONDIS.

Laisser un commentaire